Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 20
· Spartiate
13220 membres inscrits

Montréal: 8 mai 18:19:21
Paris: 9 mai 00:19:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Comme avant Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 22 mars 2014 à 18:02
Modifié:  22 mars 2014 à 19:27 par Bibenja
Citer     Aller en bas de page

Tu me demandes encore "où est passé papa ?"
Je l'ai déjà trop dit, mais tu n'es qu'une enfant
Tu sais bien où il est, mais crois qu'il reviendra,
A ton âge on comprend sans comprendre vraiment.

Un jour tu te souviens de ce cercueil de bois,
Alors tu me regardes de tes yeux si grands
Tu murmures tout bas, des sanglots dans la voix :
"Moi tu sais je voudrais que tout soit comme avant."

Et tu parles aux nuages, et pries pour qu'ils répondent
Tu mets encore à table ce couvert de trop
Il était tout pour toi, il était tout ton monde
Aujourd'hui tes jeux se déclinent en solo.

Jusqu'à la tombe tu tiens les mains de tes frères
Le cimetière est humide, il a encor' plu,
Mais toi sans t'en soucier tu poses sur la pierre
Ce dessin de famille qui ne sourit plus.

Une maison en noir et des silhouettes sombres
Retrouveras-tu un jour tes crayons pastels ?
Depuis un coin du dessin nous observe une ombre,
Présence diffuse dans un p'tit bout de ciel.

Je voudrais un sourire, un petit peu d'espoir,
Moi je ne montre rien car c'est moi la maman,
Alors j'attends le soir pour pleurer dans le noir
Mais toi tu ne dors plus, car rien n'est comme avant.

  The Leprechauns told me to do it.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23688 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 22 mars 2014 à 18:11 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Bibenja,

Un poème triste vraiment triste, celui que de nombreuses personnes vivent dans leur vie
C'est malgré tout un exutoire, et il faut reconnaître qu'il est très bien écrit ce poème.

Un coup de coeur !

Toutes mes amitiés

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 22 mars 2014 à 19:24 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Bibi,

C'est un poème extrêmement émouvant un déchirement pour cette maman qui cache ses larmes aux yeux de son enfant pour que celle-ci ressente moins cette absence dans une trop vive douleur...
C'est triste et à la fois magnifique!!!



Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16966 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 23 mars 2014 à 10:16 Citer     Aller en bas de page

il est magnifique
très réaliste

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
so sweet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
627 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
7 décembre 2019
  Publié: 23 mars 2014 à 14:54
Modifié:  23 mars 2014 à 14:55 par so sweet
Citer     Aller en bas de page

touchant, une amertume contée avec beaucoup de tendresse et de pudeur.

 
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 23 mars 2014 à 17:12 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous les quatre

  The Leprechauns told me to do it.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 788
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0195] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.