Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 11
13214 membres inscrits

Montréal: 5 mai 20:47:02
Paris: 6 mai 02:47:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Tu voulais vivre libre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 22 mars 2014 à 18:04
Modifié:  23 mars 2014 à 04:03 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Tu vivais sans attaches et tu m'as rencontrée
Tu n'aimes personne mais tu aimes être aimé
Tu te plais à prendre mais tu ne donnes rien
Je maudis le jour où j'ai croisé ton chemin.

Tu ne commettras jamais aucun sacrifice
Tu voudrais que je sois à jamais ton seul vice
Je me suis trop offerte aux hommes de ta sorte
Trop de fois j'ai senti que j'étais presque morte.

Plus jamais tu verras, je ne joindrai ton lit,
Et tu n'entendras plus mes je t'aime alanguis.
Je ne serai plus de celles que l'on esseule,
Tu voulais vivre libre, eh bien tu crev'ras seul.

  The Leprechauns told me to do it.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23667 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 22 mars 2014 à 18:13 Citer     Aller en bas de page

C'est clair NET et précis , avec cela si la personne ne comprend pas !



Mes amitiés

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
12 février 2020
  Publié: 22 mars 2014 à 19:16 Citer     Aller en bas de page

Bibenja,

Il est parfois bon de dire clairement les choses ... et là c'est fait !
J'aime bien, c'est clair, net et précis comme l'a dit James !

Amitiés
Lullaby

  Lullaby
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 22 mars 2014 à 19:18
Modifié:  22 mars 2014 à 19:19 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page


Bonsoir chère Bibi,

Ouh!!!! Tu lui as écrit un poème qui ne laisse aucune équivoque!!!
Depuis les mois qui s'écoulent je constate que tu as toujours du mal à recouvrir la paix en toi...
Bravo pour ce poème!


J'espère que tu vas retrouver le sourire de nouveau Bibi!!!
Prends soin de toi!



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 22 mars 2014 à 19:25 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous les trois. ça fait du bien de dire les choses clairement parfois, en effet ^^
Syb', rassure toi il ne s'agit pas toujours du même (enfin je ne suis pas sûre que ce soit si rassurant que j'arrive à tomber sur plusieurs types de ce genre)

  The Leprechauns told me to do it.
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 23 mars 2014 à 04:05 Citer     Aller en bas de page

Vivre sans attaches en voulant enchaîner les autres... c'est pour le moins paradoxal.

J'ai beaucoup aimé ce texte, en particulier les deux derniers vers.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16960 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 23 mars 2014 à 10:19 Citer     Aller en bas de page

j'adore
c'est l'acheminement juste de toute être vivant que pour sa gueule

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
3 juillet 2019
  Publié: 23 mars 2014 à 14:53 Citer     Aller en bas de page

Je crois qu'aucune femme ne mérite d'être traitée de la sorte!

L'égoisme voire plus détruit l'amour

Douce soirée

Pauline

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 23 mars 2014 à 17:12 Citer     Aller en bas de page

Eliawe : oh je tombe toujours sur des cas paradoxaux
Mido : toi comme moi on commence à s'habituer à ces gens là
Ombline : hélas, je dois le chercher parce que ça arrive un peu trop souvent ^^
merci à tous les trois

  The Leprechauns told me to do it.
HH


Pour ceux qui se battent, la vie à une saveur que ceux qui se protègent ne gouterons jamais...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
900 commentaires
Membre depuis
30 septembre 2009
Dernière connexion
6 décembre 2020
  Publié: 27 mars 2014 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Un concept de vie comme un autre.
Personnellement je ne vois pas ce qu'il y a de triste la dedans, mis à part peut être... et puis non, restons ZEN.

texte bien rédigé, mais manque de "douleur" dans l'écriture si je peux me permettre.

Amicalement...

 
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 14 avr 2014 à 13:17 Citer     Aller en bas de page

Merci HH oui en effet, plus de la colère que de la douleur. Mais y a pas de catégorie pour ça ^^

  The Leprechauns told me to do it.
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
12 juillet 2018
  Publié: 1er mai 2014 à 17:19 Citer     Aller en bas de page

Beau poème, malgré le fait que l'héroïne fut usée pour satisfaire le vice d'autrui.

Sincèrement,

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 1er mai 2014 à 19:51 Citer     Aller en bas de page

hey ça fait un bail Ilizia ^^ Merci

  The Leprechauns told me to do it.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 11 mai 2014 à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Quand la douleur devient colère... le cœur s’apprête à s'ouvrir aux lendemains qui chantent la douceur de l'amour.
Bien à vous Bibenja.
Actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 27 juil 2014 à 09:18 Citer     Aller en bas de page

Haha, merci pour vos commentaires

  The Leprechauns told me to do it.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1013
Réponses: 14
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0284] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.