Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 19
Invisible : 1
Total : 21
· Vieille Cabane
13217 membres inscrits

Montréal: 2 déc 17:47:09
Paris: 2 déc 23:47:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Souffle de nuit. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 8 juil 2008 à 12:52
Modifié:  8 juil 2008 à 12:52 par Joey
Citer vertical_align_bottom

Souffle de nuit.


Lorsque vient prélassé le soupir à ma porte
Du vent qui chante encor dans les draps de nos lits,
Le dimanche a l'odeur des intimes délits
Du souffle et de l'ardeur que le matin emporte.

Il souvient que la nuit sans vos bras se sait morte !
Paris se tait le jour... et le soir je pâlis.
Lundi réclame au nord l'assaut des friselis
Qu'un homme seul perçoit quand son coeur le supporte.

Par cela l'on comprend que parmi les rêveurs
Les plus vivants sont nés de nouvelles saveurs !
D'ivresse, de passion, d'amour comme faiblesse.

De vous le souvenir me reste dans les mains
Tandis que l'infini nous arme de noblesse
D'un tourment délicieux qui fend les lendemains.



Joey - Lundi 7 Juillet 2008 -

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 8 juil 2008 à 13:30 Citer vertical_align_bottom

Jonathan,

tout simplement très très beau.
(banal comme commentaire) je ne peux pas expliquer
ce qu'il me fait ton sonnet.

Lorsque vient prélassé le soupir à ma porte
Du vent qui chante encor dans les draps de nos lits,
Le dimanche a l'odeur des intimes délits
Du souffle et de l'ardeur que le matin emporte.

Merci pour ce soupir,

Amitiés, marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19522 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 8 juil 2008 à 13:37 Citer vertical_align_bottom

superbe jonathan

"Il souvient que la nuit sans vos bras se sait morte !"

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 16 juil 2008 à 11:46
Modifié:  16 juil 2008 à 13:13 par Joey
Citer vertical_align_bottom

Bonjour à tous, un peu de retard.. veuillez m'en excuser (vacance oblige)

JB, merci de ta visite, et de ton appréciation.

MarieSarah, l'expression de ton ressenti après lecture est plus humain que banal. Et c'est en ce sens que je l'apprécie.
Merci

Vinie, certains vers nous parlent plus que d'autres, selon chacun. Merci donc de ta sensibilité partagée..

Jacques, c'est expédié (tout le plaisir est pour moi !)

Ristretto, tout aussi naturel et sans hyperbole : merci.

Waiméa bay, il reste la signature merci de ton passage

Fairy Tales, merci de ton riche commentaire. Tentons d'en faire de même : "tourment délicieux" il me semble que c'est un 'oxymore', cohabitation de deux sens contraires, j'aime cet effet aussi..

Inegale(ment), ca fait plaisir, c'est un vers que j'affectionne particulièrement, il marque un état d'esprit plus ou moins présent lorsque j'écris.





Merci encore pour ces mots. Ce souvenir a récemment été redoré avec d'autres, j'espère avoir la possibilité de les matérialiser eux aussi .

Bien Amicalement
Jonathan

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 18 juil 2008 à 06:40 Citer vertical_align_bottom

Sublime Joey

un sonnet magnifique que je viens de lire !

tout et beau , tout ,tout

et hop coup de coeur

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 21 juil 2008 à 14:29 Citer vertical_align_bottom

Bonjour James, un merci amical, au plaisir.

Jonathan

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15625 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 21 juil 2008 à 17:35 Citer vertical_align_bottom

Un beau sonnet ,ça c'est sur...écrit avec cette plume douce et nostalgique que tu maîtrises si bien....
Alex

 
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 22 juil 2008 à 15:44
Modifié:  22 juil 2008 à 16:10 par Joey
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Alex, la nostalgie ne me maîtrise pas tout a fait, mais elle fait de son mieux semble-t-il.. merci de ta lecture

Bonjour Domique Bouy, si c'est comme cela ce texte a été ressenti, ma plume en est honorée. Merci.

Amicalement
Jonathan

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 23 juil 2008 à 14:18 Citer vertical_align_bottom

De mon côté aussi, j'ai une mince préférence pour le second tercet, mais l'essemble est superbe.

Merci.

 
bekrimation


Celui dont le visage ne brille pas ne sera jamais une étoile
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
929 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
22 mars 2020
  Publié: 23 juil 2008 à 18:53 Citer vertical_align_bottom

Je découvre ce poeme un peu en retard mais comme on dit, mieux vaut...alors ce qui me reste à dire après tout ce que j'ai lu se résume en un seul mot : magnifique!
Ravi de te découvrir, je vais de ce pas en lire d'autres de toi.
Merci..
Bekri

  J’ai des cheveux qui blanchissent à vue,Des rides qui racontent toutes les guerres,Et je crie … et j’appelle : Je voudrais joindre Une femme inconnue et que J’aime
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 26 juil 2008 à 13:03 Citer vertical_align_bottom

Bonjour et merci de ton intérêt pour ce texte Eliawe.

Bonjour Bekrimation, j'espère alors que d'autres de mes textes te plairont. Merci d'avoir laissé une trace de ton ressenti.

Amicalement
Jonathan

 
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 27 nov 2008 à 14:54 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Demon et merci pour ces quelques mots..

Joey

 
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 25 sept 2009 à 08:18 Citer vertical_align_bottom

Un sonnet magnifique, Joey ... Réellement magnifique !

On y sens toute la mélancolie du mélange entre doute et espoir !



Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 30 jan 2010 à 19:50 Citer vertical_align_bottom

Mr Barnabooth, je reviens un peu tard sur ton commentaire... ce texte semble-t-il t'a parlé, ça me fait plaisir, que les mots, le suggestif, aient pu faire passer ce qu'il y a au fond.

Amicalement
Joey

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 20 août 2011 à 14:36 Citer vertical_align_bottom


splendide et très recherché!
merci pour ce très beau partage,
amitiés poétiques

 
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 30 août 2011 à 14:45 Citer vertical_align_bottom

Josette, bonsoir, je crois que vous appréciez me lire d'après vos récents passage marqués de quelques mots..
Merci beaucoup

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 6 déc 2011 à 02:01 Citer vertical_align_bottom

un très beau texte .

merci.

  Seirén - ©
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 6 déc 2011 à 13:16 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Idou, merci pour tes pouces en l'air

 
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
289 poèmes Liste
3888 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 4 jan 2015 à 09:37 Citer vertical_align_bottom

Un texte qui m'a plu


La Brune Colombe

 
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 18 jan 2015 à 07:59 Citer vertical_align_bottom

Merci La Brune Colombe pour ta visite

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
4107 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 19 avr 2015 à 08:36 Citer vertical_align_bottom

Citation de Joey
Souffle de nuit.


Lorsque vient prélassé le soupir à ma porte
Du vent qui chante encor dans les draps de nos lits,
Le dimanche a l'odeur des intimes délits
Du souffle et de l'ardeur que le matin emporte.

Il souvient que la nuit sans vos bras se sait morte !
Paris se tait le jour... et le soir je pâlis.
Lundi réclame au nord l'assaut des friselis
Qu'un homme seul perçoit quand son coeur le supporte.

Par cela l'on comprend que parmi les rêveurs
Les plus vivants sont nés de nouvelles saveurs !
D'ivresse, de passion, d'amour comme faiblesse.

De vous le souvenir me reste dans les mains
Tandis que l'infini nous arme de noblesse
D'un tourment délicieux qui fend les lendemains.



Joey - Lundi 7 Juillet 2008 -




Un Sonnet magnifique. Superbe Poésie. Un délice de nostalgie et un beau, très beau moment de lecture en cette journée ensoleillée.
Avec mes amitiés poétiques.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3489
Réponses: 21
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Brasero (chimay - Bestiole) (Collectifs)
Auteur : Bestiole

 

 
Cette page a été générée en [0,0373] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.