Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 96
Invisible : 0
Total : 97
· Jean-Louis
13218 membres inscrits

Montréal: 7 mai 03:33:31
Paris: 7 mai 09:33:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mon Coeur Est Au Chomage Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TOUTA
Impossible d'afficher l'image
LAISSEZ AU TEMPS LE TEMPS D'AGIR...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
268 commentaires
Membre depuis
11 mai 2008
Dernière connexion
11 juillet 2015
  Publié: 10 sept 2008 à 09:17
Modifié:  12 sept 2008 à 11:25 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Mon cœur souffre de solitude.
Mon cœur est rempli de vide.
Mon cœur est submergé par le néant
Mon cœur est anéanti par le « rien »…
Mon cœur est au chômage… Pourtant il veut travailler. Il veut aimer de toute sa force. Il aime aimer. Il adore être aimé. C’est d’ailleurs son seul désir, son unique souhait et son ultime rêve.

Mon cœur est au chômage. Il a été viré de son travail il y a de cela un an. Un an où il a cherché sans répit quelqu’un qui pourrait l’aider à trouver un travail, à l’embaucher.
Mon cœur est au chômage. Il a tant besoin de son travail.
Le travail peut le rajeunir, lui qui a vieilli à cause de la solitude.
Le travail peut améliorer son état d’âme, lui qui a déprimé à cause de son isolement.
Le travail peut lui redonner sa confiance en soi, lui qui se trouve à présent un bon à rien.
Mon cœur est au chômage, pourtant son C.V. est bourré de bonne volonté et d’amour à n’en plus finir.

Ah si les bons moments lui reviennent. Ah comme il était gai, vivant, heureux.
Il travaillait 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, sans jamais se plaindre, sans jamais protester.
En ce temps là, il aimait, il était aimé. C’est ce qui importait pour lui. Le reste n’existait plus. Le monde entier n’avait plus d’importance. Après tout, pourquoi s’intéresser au monde extérieur tant que le paradis se trouve chez soi, voire même en soi.
Il aime. Il est aimé…C’était ça le paradis. C’était ça le bonheur.

Pendant ce temps là, mon cœur triomphait et passait par de grands moments de gloire. On dirait un roi qui avait beaucoup d’admirateurs, beaucoup de serviteurs.
Un roi qui était respecté par son peuple.
Un roi qui était honoré par les gens de son pays.
Un roi qui tranchait l’ordre sans qu’on ose le contredire…
Oui, mon cœur était un roi dans ma vie. Il la dirigeait, l’ordonnait et la guidait vers la joie et le bonheur.
Mais hélas… Tout a une fin…
Le roi est mort.
Mon cœur a perdu. Il s’est trouvé sans son travail.
Il est au chômage.
Son amour l’a quitté.
Son amour l’a déserté et l’a exilé loin de lui.

Et le voilà en train de tendre sa main, et de mendier. Mendier un peu d’amour pour survivre. Mendier un peu d’amour pour ne pas risquer l’asphyxie.
Son état est grave.
Pourtant il lutte. Il veut vivre. Il veut survivre et passer cette crise douloureuse.
Il aime la vie. Il croit en elle. C’est pourquoi il refuse de mourir.
Il sait que son état est grave. Mais il veut se donner encore une chance. Il a un trop plein d’amour qui a besoin d’être donné et offert à quelqu’un qui le mérite. Quelqu’un au bout d’une rue qui est à la recherche d’un travail….
Mon cœur est au chômage.
Mon cœur est malade.
Un seul remède pourrait l’aider : aimer et se laisser aimé de nouveau…
Rita



  RITA
TOUTA
Impossible d'afficher l'image
LAISSEZ AU TEMPS LE TEMPS D'AGIR...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
268 commentaires
Membre depuis
11 mai 2008
Dernière connexion
11 juillet 2015
  Publié: 10 sept 2008 à 09:49 Citer     Aller en bas de page

MERCI FLEURDENULE POUR TON PASSAGE ET POUR TON COMMENTAIRE SYMPA

  RITA
cherie666

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
8 septembre 2008
Dernière connexion
5 avril 2012
  Publié: 10 sept 2008 à 13:19 Citer     Aller en bas de page

BIEN
mais essaye de faire plus de rhyme
pas trop de

 
TOUTA
Impossible d'afficher l'image
LAISSEZ AU TEMPS LE TEMPS D'AGIR...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
268 commentaires
Membre depuis
11 mai 2008
Dernière connexion
11 juillet 2015
  Publié: 12 sept 2008 à 08:48 Citer     Aller en bas de page

MERCI  cherie666 pour ton commentaire et ta remarque bien que je n;ai pas compris ta 2ème phrase .elisa merci a toi aussi

  RITA
HectorVigo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
1680 commentaires
Membre depuis
7 septembre 2008
Dernière connexion
4 juin 2016
  Publié: 16 sept 2008 à 17:26 Citer     Aller en bas de page

Une jolie métaphore filée...J'aime beaucoup

 
TOUTA
Impossible d'afficher l'image
LAISSEZ AU TEMPS LE TEMPS D'AGIR...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
268 commentaires
Membre depuis
11 mai 2008
Dernière connexion
11 juillet 2015
  Publié: 24 sept 2008 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

merci hector pour ton passage et pour ton gentil mot

  RITA
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 764
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0184] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.