Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 73
Invisible : 0
Total : 78
· ode3117 · Xuyozi · André · zouzou31 · Jean-Claude
13737 membres inscrits

Montréal: 27 juil 11:16:30
Paris: 27 juil 17:16:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Dire en poésie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 13 oct 2014 à 12:03
Modifié:  13 oct 2014 à 14:53 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

La poésie permet de dire bien des choses que la vie courante ne sait pas formuler.
En fait il y a une certaine pudeur inhérente à cet art. Pourtant ce ne sont pas les mots qui changent, même s'ils sont plus beaux, leurs sens restent identiques. Les seuls mouvements réels sont ceux de celui qui écrit et de celui qui lit.
Ainsi la poésie ouvre une liberté d'expression spontanée, un engrais pour pensées en graine, sorte d'exutoire à jardin secret. Écrivains et lecteurs ne sont plus seulement deux, en poésie il faut compter trois, et l'on semble aisément s'adresser à elle sans pouvoir dire un mot à l'autre.
Fascinant trait de l'esprit humain où la forme par son principe devient l'égale de l'idée qu'elle contient.

 
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
10 novembre 2020
  Publié: 13 oct 2014 à 16:12
Modifié:  13 oct 2014 à 16:32 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Un poème, et la clarté se fait sur le mouvement le plus indicible de l'âme.
Un poème, voilà un instant qui s'offre...

Je trouve votre analyse très pertinente.

Merci,

Bergamote.

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 14 oct 2014 à 07:12 Citer     Aller en bas de page

Adameve, c'est bien ce que je cherchais à dire. Les mots ont un pouvoir, qu'ils soient sérieux ou jeux cela ne change évidemment pas la donne. Sans règles et sans limites ? Disons simplement... juste celles que l'on se donne !

Bergamote, la poésie en effet offre l'instant par le mot.
Pour ceux qui veulent le prendre.

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 14 oct 2014 à 14:47
Modifié:  14 oct 2014 à 14:48 par Didier
Citer     Aller en bas de page

Chacun y trouvera ce qu'il veut y voir, je suis bien d'accord. Une pudeur qui déshabille, l'expression est fort bien trouvée et pose parfaitement le propos.
Etre nu(e) avec pudeur, je crois qu'en trois mots tu as mis le doigt sur l'essentiel.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1096
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0199] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.