Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 11
· ami_des_vers
13323 membres inscrits

Montréal: 14 mai 00:04:18
Paris: 14 mai 06:04:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Tu m'avais pas tout dit... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 30 oct 2005 à 03:56
Modifié:  14 nov 2010 à 13:33 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Tu ne m'avais pas tout dit...

Tu m'as dit un jour, que la vie était belle,
Que not' monde était rempli d'monts et merveilles
Que les papillons c'étaient plein de douceur colorée.
Que les oiseaux chantaient des chansons en été.

Tu m'fascinais, j't'ai demandé la suite, j'voulais savoir.
Ça semblait si bien, j'voulais encore en avoir...
J'le voulais si fort si tu savais... Et j't'aimais.
Tu m'offrais tellement de choses, j'rêvais éveillée.


Tu m'as dit un jour, que le bonheur ça existait,
Qu'au besoin, le temps raccommoderaient nos plaies.
Que l'amour, c'était le plus sublime des cadeaux.
Que l'avenir, c'était même encore plus beau.

Tu m'faisais rêver, tu remplissais ma vie d'plein d'espoirs.
Alors j'ai voulu que tu m'racontes la suite, oh que j't'aimais.
T'as hésité, j'l'ai vu dans tes yeux, mais les miens, ils pétillaient,
Alors t'as baissé la tête, pi t'as continuer... Tu voulais pas m'décevoir...


Tu m'avais pas dit, qu'la vie c'était pas toujours rose,
Que la Terre, c'était aussi peuplé d'gens moroses.
Que les papillons, leur existence, elle était qu'éphémère
Et qu'on enferme les oiseaux, qu'on leur prend tout leur air.

Tu m'as raconté tellement de jolies histoires.
Mais tu m'racontais jamais la fin, tu m'disais qu'il était tard.
Maintenant qu'j'ai grandi, t'as plus d'excuses.
Alors, t'as dû m'avouer qu'ici absolument tout s'use...


Tu m'avais pas dit, qu'le bonheur c'était si dur à attraper.
Que le temps, ça fait pas toujours oublier.
Que l'amour, c'était rien qu'un cadeau empoisonné.
Que l'avenir, de toute façon, on n'peut même pas le toucher...

Tu m'avais pas dit... Et j'ai eu le malheur de t'le demander ce soir.
J'voulais pas qu'ça s'arrête, moi, j'voulais encore tant y croire.
Et tu m'as dit en pleurant, que cette fois, c'était bien la fin de l'histoire.
Mais, j'voulais pas moi... Non, j'voulais pas... Et pourquoi il fait si noir ?

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
GENTLEMAN


Il n'y a pas plus beau poème que les mots
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
2490 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2004
Dernière connexion
22 octobre 2019
  Publié: 30 oct 2005 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Julie

Il vaut mieux parfois être émerveillé par le coté positif des choses et ne pas imaginer que toute pièce à son revers

C'est ce qu'on appelle la vie...un mélange de bonheur et de malheur

Bon courage dans cette vie Julie et continue,quand même ,à voir les bons cotés de la vie

J'ai aimé ton poème!

Bises
Joël
GENTLEMAN

  ..Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains,transforme-les en caresses..[Jacques Salomé]
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 30 oct 2005 à 10:57 Citer     Aller en bas de page

On veut toujours croire ce que les gens en qui nous avons confiance nous disent... Mais il ne faut pas toujours s'y fier.... J'ai adoré cette lecture; je nomine.
Mes amitiés.
Jo

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 31 oct 2005 à 05:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Pascal, oui, c'est dur d'y croire encore quand on a la vérité en face, et qu'on arrive pas à détacher ses yeux d'elle... C'est fini. On le sait. Même on n'veut pas y croire. C'est trop dur à entendre. Merci beaucoup.

Gentleman, oui c'est vrai. Tout ne peut pas être tout blanc ou tout noir. Mais la période où l'on s'en rend compte est douloureuse. On se demande si on s'en remettra un jour. Merci, et oui, je continuerai de voir les bons côtés, j'essaierai. Mes les mauvais côtés m'ont frappé un jour, et ils attirent beaucoup l'attention sur eux maintenant. C'est pour ça que le goût des bonnes choses est étrange maintenant, parce qu'on sait que ça cache autre chose.

Jo, en fait, je pense qu'ils ont raison de nous dire tout ça, parce qu'un en sens c'est vrai, et ça nous fait rêver, c'est agréable. Je les remercie pour ça. Ils ont réussi à nous préserver un moment dans cette douce inocence. Disons que c'était juste incomplet. Et la fin de l'histoire est surprenante. Parce qu'on espérait que parce que le début était beau, la fin le serait aussi. Merci d'avoir apprécié. Et pour la nomination.

Broken heart, je suis contente que tu ai aimé, ça me touche. Merci beaucoup. Et puis, merci aussi pour la nomination. Oui, au plaisir.

Merci encore

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2088
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0193] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.