Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 34
13329 membres inscrits

Montréal: 2 mars 11:54:48
Paris: 2 mars 17:54:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Des saints Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 13 jan 2011 à 02:07
Modifié:  13 jan 2011 à 06:28 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Il y a de ces histoires
De saints pas sympas, simplets
Voire pas sains pas du tout,
Des gros saints patauds, logique
Car patauds où tard pataugent
Dans la gadouille céleste.
Saints patibulaires mais
Singuliers saints parasites ;
Des saints dont le seul dessein
Fut, nous éloigner des seins.
Nés ni barjots ni malsains
Ni même sexes sains, bol !
N’empêche qu’au sein des seins
On s’y love, en eux nichons
Nos yeux s’inclinant vers eux.
Plein accord sous seins privés
On s’impatiente, on s’insère
Le plus sincèrement vôtre ;
Gardons à l’esprit qu’un sein
Reste plus un pis qu’impie
Qu’un pis, allez, errez-y
Impitoyablement vôtre !

Sans en venir à singer l’homme
Les femmes doivent s’imposer
Posés, je ne sais pas trop où
Mais les offrir ces seins païens
Oublier les saints pathétiques
Oublier que l’homme s’entête*
Oublier les saints sans tétons.
On peut se vouer à des seins
Sans se dévouer à dessein
Je ne vous fais pas un dessin
Etant bien loin d’être un des saints
Sang pour cela être assassin.
Croyants s’inclinant pour des saints
Nous préférons comme saint bol
Saint-Claude beaucoup plus sympa,
Au moins lui ne pipe pas mot
De notre paon chant pour des seins
Panés de la dernière pluie ;
Nous sommes mâles sains d’esprit
Contre tout concept d’esprit saint !

Loin de moi l’idée de papoter
Mais celui là n’est pas pote à moi ;
Car cher* Benoit, pas sympa tes tics
Faut-il être con pâtir ainsi-
Soit-il :
Aux austères burnes du saint père
A vous faire tomber en saint Coop
Mes compères préfèrent la paire
De gros seins, dressés dessous l’impair*
Pas pour le beurre ou l’argent du beur
Juste nous régaler de seins doux
Oublier larcins tout vaudou, leurres
Voleurs vos doux saints, nous, sommes durs
A cuire, à gober vessies, messies
A ne pas vous signer un blanc-seing.
Quoi des saints d’où et où un sain siège ?
Un saint siège sur un joli trône
Tout commun des mortels chie dessus !


Ah, assassin te té le pape, aux mages ?
Nom de dieu, nom d’un chien, son Saint-Bernard
Aurait dévoré tout un chat pelé :
Quand ça serre, sacerdoce à ronger !
Equité sainte éthique me font dire
Qu’une sainte n’y touche pas qui veut,
Si l’icône Marie demeura vierge
C’est qu’elle eut affaire avec des faux saints :
Pierre Paul Jacques tout le saint-frusquin
La saint-glinglin en grand chef syndical,
Beaucoup tocsin mais très peu l’esprit sain !
Nous les dénichons, les reconnaissons
Facilement, à leur immense nimbe,
N’est autre qu’un conclave de poux sains
Se sustentant au dessus de leurs têtes !

Il y a aussi de ces belles histoires
D’excellents saints qui ne sont pas vains du tout :
Du corps divin, de la robe arôme antique
Pas de ceux du Vatican la Rome en tics
Non, non, des saints paillards qui ont de la cuisse
Comme les bons Saint-émilion, Saint-Julien !
Doux Jésus, une grosse tache devint
Il ne fallait pas être trait* très devin
Pour deviner qu’il changea son eau en vain
Quant à moi JC, mon sang vira en vin !
En vérité je vous le dis simplement :
‘’In vino veritas’’ c’est mon testament.
Je n’oublie pas de rendre hommage à ces saints
Aux mages qui pourraient en faire un fromage,
Des caprices de dieux des cieux insidieux
Sentent bons la terre, sacrés caractères
Comme Saint-paulin, Saint-albray, St-Nectaire !
Ceint de ces saints là, ce sont mes dieux à moi
Odieux mes vers, mais ils ne sont qu’athée schisme
Ça tant qu’il nous plaira, il faudra en faire :

Sans nous faire prier mes frères récitons :
Je vous salis Marie pour mieux passer l’éponge,
Pour laver Maria, allons aux bains Marie
N’attendons pas d’un dieu ses démons et merveilles
Ou que soit immergé le démon Saint-Michel !


JCE 17/07/2009 de Singapour tous les seins

*s’entête : oui, oui, je sais on peut l’écrire autrement
*ne pas confondre avec le karcher Sarko, celui de sa sainteté ’’karchérit’’ à l’eau bénite !
*non pas d’faute je ne parle pas de l’imperméable
*trait : du verbe traire


Ps : un synonyme du mot sein est planqué dans le texte, une nuit à la belle étoile sera offerte à celui ou celle qui le trouvera !

 
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7476 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
1er mars
  Publié: 13 jan 2011 à 02:25 Citer     Aller en bas de page

quel festival...
Du nectar de mots qui coule de l'essaim
Au petit dej, sur une tartine c'est royal.
Amicalement

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
12 février
  Publié: 13 jan 2011 à 05:35
Modifié:  13 jan 2011 à 05:36 par SélénaéLaLouveFéline
Citer     Aller en bas de page

Tu as oublié les seins eux s'tache-ent

Oui c'est une ronde où le dessein des saints est sous la joug des seins mâles menés

Quel talent

Merci pour ce bon moment

Sélénaé tous mes vœux cher Loufoque ,

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 13 jan 2011 à 06:42 Citer     Aller en bas de page

Butine, butine Feudebelt, de la gelée royale c’est qd même pas l’essaim de glace !mais au fait j’en viens à me poser cette question : les seins d’abeilles ça pique dare-dare ou c’est doux comme ceux d’une femme ! En tout cas tu es perspicace, en effet j’aime l’essaim (l’image hein) ! Par contre je suis déçu que la nuit à la belle étoile ne fasse pas recette alors je surenchère et en noce et j’offre en plus une pleine lune de miel, là tu ne pourras pas dire que je ne paye pas de ma personne qui je te le concède ne paye pas de mine ( d’or) !

Ah Chantal, j’aime bcq l’image de la farandole, en effet ce n’est pas parce que je ne sais pas danser que je ne peux pas me permettre de faire valser les mots ( j’oublie les pieds c’est pour ça que ça marche et Alexandre hein, n’a qu’à aller se faire maître ailleurs) !

‘’Les seins eux s’tachent’’ euh La Lionne, ça doit être ce qui fait toute la différence entre l’homme et la femme : celle-ci allaite au sein et l’homme halète au lit !!!
Bon alors l’est où le sein caché ! merci mesdames de votre visite en mon sein !

bonne année et bisous à vous 3
jc



 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
546 poèmes Liste
24326 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 mars
  Publié: 13 jan 2011 à 11:58
Modifié:  13 jan 2011 à 11:59 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Purée , tu y as mis le paquet, c'est bien étudié , tu y as mis le feu , pas étonnant que tu parles de toccin.
Tu es le spadassin des jeux de mots.
Je suis fort honorée d'avoir un complice , ça me vaudrait bien une petite part de st Honoré ....ça m'a donné un petit " seveu sur la langue " de lire tous ces S
Bravo monsieur Rimarien qui rime toujours avec quelque chose....
ODE 3117 Amitiés

  OM
Agathe91
Impossible d'afficher l'image
Il est là l'age qui fuit... bordant de rides le noir de mes nuits...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
223 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2010
Dernière connexion
3 août 2013
  Publié: 13 jan 2011 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Bon bon bon... j'y retourne... où ça? ben à la messe pardi, par dit!!!
Avec un sermon comme celui là j'irai même le samedi parce que ça me dit tout court.. J'AI ADORE l'exploit dans ces jeux avec les mots... du coup, le message qui se veut fort passe encore avec plus d'intensité...

Oui oui j'y retourne je vous dis [Je vous salis Marie pour mieux passer l’éponge, Pour laver Maria, allons aux bains Marie]... je ris pour le synonyme du mot sein, je l'ai déniché!

  Agathe
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 13 jan 2011 à 20:51 Citer     Aller en bas de page

Comment ça Ode, le con plisse quoi?
oui j'y ai mis le paquet même si j'ai oublié le papier cadeau!
Spadassin, fantassin voire même petit pou sain mais STP Ode pas Joe Dassin

Athées souhaits Agathe, ça tombe bien, ce dimanche nous organisons une grande (ker) messe en la chapelle sixtine, à l'occasion une messe Ubi et hors bite sera célébrée par l'abbé Chamel, moi je viendrai avec l'abbé M( le frère de Boney M).
lors de ce service athée tu pourras constater que la science infuse vraiment, notre eucharistie consiste à boire la tasse, cerise sur le gâteau
distribution gratuite d'hostie à la liqueur de prune à tous les mécréants le bordel

Absurbophile: votre ingénue flexion vous fait devenir de facto membre de notre église

Merci à vous 3, allez en pets mes frères et soeurs
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 16 jan 2011 à 06:39 Citer     Aller en bas de page

moi j'aime bien le jeu de mot de ton pseudo, si ça augurait d'écrits humoristiques à venir,je serais preneur
merci de ta visite
amicalement
jc

 
clinder

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2010
Dernière connexion
1er septembre 2013
  Publié: 17 jan 2011 à 02:54 Citer     Aller en bas de page

Quel travers - saints ! Quelle sein-phonie !
Bel exercice !

Cordialement,
clinder

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 17 jan 2011 à 20:59 Citer     Aller en bas de page

C'est tout un plan ma mère quand les seins faux nient, si l'icône est sage comme une image, il reste quoi? disons qu'ils restent coi(invariable ce truc?)
amicalement
jc

 
Agathe91
Impossible d'afficher l'image
Il est là l'age qui fuit... bordant de rides le noir de mes nuits...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
223 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2010
Dernière connexion
3 août 2013
  Publié: 25 jan 2011 à 16:19 Citer     Aller en bas de page

Décidément, ces jeux de voix en mots choisis me font sourire de plaisir.. je m'amuse à vous lire!

  Agathe
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5905 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
2 mars
  Publié: 25 jan 2011 à 16:30 Citer     Aller en bas de page

Lundi la saint foisin et dimanche la Saint foisette.
Faut dire que tu les alignes avec brio.
Merci pour le rire.

Au fait tonton petit jeu pour la route :

St Cerf c'est le St patron des cocus,
St Glin glin celui des eunuques,
Ste Nitouche des filles de petites vertus
...

Le 21 février ce n'est pas la St Valentin mais la St Brique
Et le 14 juillet la St fuse.
...

A bientôt tonton

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 5 févr 2011 à 02:16 Citer     Aller en bas de page

Merci Agathe,
merci tonton et quand y en a plus y en a encore, à croire que le jeu est infini.

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er mars
  Publié: 2 juil 2011 à 20:55 Citer     Aller en bas de page

Et bien voilà une histoire de saints fous qui font sortir le loup de sa tanière... j'ai bien ri et pis encore !

Loup

  http://papemich.free.fr/
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 27 août 2011 à 07:47 Citer     Aller en bas de page

Quelle belle surprise Loup, tu es reviendue sur le site, moi je n'y suis plus très souvent mais bon dieu que ça fait du bien de t'entendre
gros bisous
jc

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er mars
  Publié: 10 oct 2011 à 19:16 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi si heureuse te te croiser ...

Mille bises de Loup

  http://papemich.free.fr/
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
18784 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
26 février
  Publié: 30 oct 2011 à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Un poème à éclater ma cein-ture de chasteté !

Biz JC

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 22 mai 2012 à 01:29 Citer     Aller en bas de page

A la bonne heure Vinie, la chasteté ne vaut plus rien en ce bas monde

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1032 poèmes Liste
16673 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 février
  Publié: 1er nov 2012 à 04:26 Citer     Aller en bas de page

des jeux de mots à la pelle, un esprit créatif , le tout avec humour en plus...quel fabuleuse lecture, elle me laisse avec des rires réparateurs...ton texte est un vacc-sein contre la morosité !
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 2 nov 2012 à 10:58 Citer     Aller en bas de page

Pierre Yves, je t'aime bien car je te crois sincère pour ton empathie envers les gens, mais ne te crois pas obligé de venir me commenter parce que dans les 12h précédentes j'ai eu l'occasion de faire un com sur un de tes poèmes. Peut-être ne viendras-tu plus jamais chez moi tant pis
amicalement
jc

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4923
Réponses: 19
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0538] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.