Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 112
Invisible : 0
Total : 114
· ode3117 · Douve
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 11:18:21
Paris: 3 août 17:18:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Lettre au Bon Dieu d'une âme désossée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3179 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 28 avr 2017 à 07:53
Modifié:  25 févr 2019 à 02:52 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Je vous écris - Oh mon dieu - une dernière lettre
Devant vous, je m'apprête au dernier souffle expiré
A me présenter ou au pire à comparaitre
Pour mes actes passés, ou ceux que je n'ai pas osés.

J'ai péché, je le sais, ne serait-ce qu'en pensées
Par ces pactes parfois si souvent déplacés
Devrais-je encore souffrir le corps brulé
Je ne veux rien sentir qu'une perle de rosée

Sur ma joue et mes mains et mes os décharnés
Je ne veux plus penser à cette vie gâchée
J'implore votre pardon, votre juste pitié
Quand je serai, demain, âme désincarnée

Devant votre tribunal, ainsi exposé
Je vous verrai l'Ami, le regard éclairé
J'avais tant de choses à dire et à prouver
Mais je sais, ô combien, j'ai tout laissé tomber

J'étais trop occupé à mes propres affaires
Tout ce temps a passé, où je n'ai pas su faire
Ne serait-ce qu'un pas, ces dernières années
Pour vous tendre la main et vous accompagner

Je me mets à genou devant votre bonté
Ma dépouille restera à jamais enterrée,
Mais mon âme - Oh mon dieu - est tellement désossée
qu'elle demande un peu folle juste un peu de quartier.

-----
A Jacques
Un voisin disparu avec tous mes regrets

Cidnos (2017)

 
Abdelghani EL MADANI


Rien cacher, puisque tout finira par se savoir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
30 mars 2017
Dernière connexion
10 décembre 2019
  Publié: 28 avr 2017 à 08:13 Citer     Aller en bas de page

Tellement triste à parcourir, mes chaleureux condoléances pour votre voisin, apparemment vous étiez très proche de lui lors de ces derniers moment je l'ai senti dans votre bel et triste poème.
Amicalement.
EL MADANI

  Abdelghani EL MADANI
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3179 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 28 avr 2017 à 08:14
Modifié:  28 avr 2017 à 08:21 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Oui Proche ... mais pas assez
Merci à toi
J'ai besoin de l'exprimer.
Désolé
Cidnos

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
6308 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
3 août
  Publié: 28 avr 2017 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

RIP Jacques.

JB

  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17069 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 28 avr 2017 à 11:08 Citer     Aller en bas de page

très emouvante
lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
744 poèmes Liste
15874 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
2 août
  Publié: 28 avr 2017 à 23:01 Citer     Aller en bas de page



Belles considerations au moment de la disparition d' un autre. Meme sans un Dieu , nous rappeler de la presence et des besoins de nos proches nous ferait seulement du bien
.
Merci pour cette belle lecture.

Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
169 poèmes Liste
5003 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
1er août
  Publié: 29 avr 2017 à 04:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Christophe,

J'étais bien trop occupé à mes propres affaires
Tout ce temps a passé, où je n'ai pas su faire
Ne serait-ce qu'un pas, ces dernières années
Pour vous tendre la main et vous accompagner


Rien que pour cela
amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
3541 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 30 avr 2017 à 01:32 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Christophe,

on espère que cette comparution se déroulera bien pour cette âme qui se prépare à rencontrer Dieu...

On ne sait pas comment ça se passe...

Toujours est-il que cette lettre est assez étonnante.
Et triste également car on parle d'une vie "gâchée"...

Amitiés et condoléances.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
olivia
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2016
Dernière connexion
1er septembre 2018
  Publié: 30 avr 2017 à 05:11 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cidnos,
Ce texte plein de douleur et de compassion est un appel au pardon.
Toutes mes condoléances,
Olivia.

  Affligeant monde réel.
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
2927 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
28 juillet
  Publié: 30 avr 2017 à 08:19 Citer     Aller en bas de page

Étonnant oui d'une très grande profondeur bouleversante ...

À lire pour soigner nos âmes de pêcheurs



marchepascal



    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 30 avr 2017 à 15:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Oui Proche ... mais pas assez
Merci à toi
J'ai besoin de l'exprimer.
Désolé
Cidnos



Ne soyez en rien désolé pour nous; vous offrez beaucoup avec ce texte... non seulement, il reflète une belle âme qui se repent mais il incite à regarder autour de nous et à tendre encore cette main plus encline à taper sur des claviers que d'aider son voisin ou ses proches...

Merci pour ce texte fort..

Mon amitié
V

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
435 poèmes Liste
4916 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 1er mai 2017 à 02:07 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cidnos,
un texte très émouvant !
Nos voisins sont physiquement proches de nous mais souvent nous ne connaissons pas grand chose d'eux.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3179 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 11 mai 2017 à 07:21
Modifié:  11 mai 2017 à 07:25 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour à tous

Merci à chacun d'entre vous pour vos sympatriques commentaires.

Galatea : Tu as raison ... On a pas besoin de croire en Dieu pour aider les autres ... c'est clair ...

Jean Louis : L'isolement est malheureusement le lot de bien des personnes à Paris ... et je me dis que mon voisin n'est pas seul dans ce cas. Je m'en suis un peu occupé mais pas assez ... j'ai laissé courir mes préjugés ... et il est trop tard maintement

Le poète masqué : Oui on sait pas comment çà se passe là haut. Y'a peut être personne. Les croyances sont ce quelles sont. Même pour moi cela reste un texte étonnant car je me suis toujours dit non croyant (bien que d'éducation catholique) ... mais j'ai surtout eu besoin à un moment d'extérioriser ma pensée ...
Qui est Dieu dans ce texte, je sais pas vraiment moi même. Alors je peux comprendre ton étonnement. J'en suis aussi étonné.

Olivia : Absolument ...

MarchePascal : Ce texte m'a fait de bien ... et il me rappelle mes défauts

Varh : Oui ... tu est sympa avec moi et je t'en remercie ... mais tendre la main c'est facile en théorie ... en pratique beaucoup moins . J'ai pas complètement échoué ... mais j'aurai du faire un peu plus ... bien trop occupé à mes affaires ...

Merci à vous vraiment
Christophe


 
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1163 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
27 juillet
  Publié: 12 mai 2017 à 10:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Christophe,

j'ai été fortement et bellement impressionné par la façon toute simple dont tu t'adresses à Dieu, toujours avec respect, un peu comme un enfant qui se repend devant son Père pour les fautes ou les oublis qu'il a commis.
Si les défunts nous voient et nous entendent (J'ai tendance à le croire de moins en moins car, pour beaucoup ce serait une immense torture d'observer les comportements de leurs proches ou de ceux qui se voulaient amis...) mais, en supposant que je me trompe, ton voisin, lui, peut-être pleinement satisfait car, derrière ton repentir et la poussière dans jours, brille un noble cœur -Le tien.

Amitiés.
JMJ

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3179 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 12 mai 2017 à 14:08
Modifié:  12 mai 2017 à 14:12 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Merci Jacques Marie .... je suis touché par ta réponse.
Merci à toi, vraiment

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 février
  Publié: 13 mai 2017 à 05:30 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé lire ce texte, malgré qu'il soit triste, il est fort, beau est puissant !

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 25 mai 2017 à 04:43 Citer     Aller en bas de page

magnifique et très touchant poème, plein de tristesse et de regret!

merci, Christophe, pour cet émouvant et sincère partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3179 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 29 mai 2017 à 17:37 Citer     Aller en bas de page

Merci Josette
C'est difficile pour moi de dire plus que dans mon texte ... tout est dit ... tellement dit
Merci à toi
Bonne journée
Christophe

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1287
Réponses: 17
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0369] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.