Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 106
Invisible : 1
Total : 108
· vudrone
13219 membres inscrits

Montréal: 7 mai 17:50:21
Paris: 7 mai 23:50:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ma cousine-ma soeur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 29 avr 2015 à 14:36 Citer     Aller en bas de page



Ma Cousine, ma Sœur


J’avais imaginé ma petite cousine en pleurs
Immergée dans des larmes de bonheur,
Lorsqu’elle su, que son papa déporté
En ces années d’intenses douleurs
Venait récemment, d’être libéré.
Une indicible joie en Elle s’installait
Malgré, le stupide et absurde accident
Qui avait affecté sa douce et jolie maman.
Avec tous ces drames elle osait encore espérer.


Mais, une infection maligne avait contaminé
Son père. Venant à peine d’être libéré
C’est à l’hôpital, que cette maladie
Avait fini, par avoir raison de Lui.
Brutalement, devenue « Orpheline »,
Dans un infini chagrin, ma petite cousine
Se retrouva seule au milieu d’un drame, noyée
Dans la tristesse, ne sachant plus à qui se confier,
C’est alors que mes Parents ont pris cette sage décision
L’élever jusqu’à sa majorité, en assurant son éducation.


Être comme moi un fils unique, ne me réjouissait guère.
Avoir pour compagne une p’tite sœur ou un p’tit frère
Dans mon imaginaire, c’était loin de me déplaire.
J’ai toujours su que si mes parents l’adoptaient
Que ma vie d’adolescent, serait remodelée.
Malheureusement rien ne s’est déroulé
Comme je l’avais… Envisagé.


Sa grand’mère maternelle veillait
A ce que son statut familial, soit respecté.
Accablé, et très affligé par cette amère réalité,
Tous mes rêves et espoirs en un instant s’estompaient.
Existerait-il un remède sérieux qui inhiberait,
Ces désolantes déceptions aux effets
Fâcheux, non souhaités ?

Kyrice

  jb
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
320 poèmes Liste
10255 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 30 avr 2015 à 03:34 Citer     Aller en bas de page

sur LPDP, tu peux en choisir des virtuels.

Être comme moi un fils unique, ne me réjouissait guère.
Avoir pour compagne une p’tite sœur ou un p’tit frère
Dans mon imaginaire, c’était loin de me déplaire.

essai.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16966 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 30 avr 2015 à 11:25 Citer     Aller en bas de page

un texte superbe

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 1er mai 2015 à 18:35 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir KYRICE,

Un texte très émouvant en partage !


Mes amitiés

sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16769 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 4 mai 2015 à 11:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

le fait de sentir la vérité dans tes mots fait d'autant plus ressortir la tristesse de cette situation et du vécu de cette cousine...Je suis touché par son histoire si cruelle, je crois qu'on aimerait tous lui tendre la main, une main d'affection.
Des mots forts, poignants.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 4 mai 2015 à 11:58 Citer     Aller en bas de page


Sam
Mido
Sybilla
Pierre Yves


C'est toujours avec un immense plaisir que je lis vos commentaires chaleureux

Pierre tu écris que tu voudrais lui tendre la main, c'est une délicate pensée, pleine d'affection, et de délicatesse, mais ceci est une histoire très ancienne, je n'ai plus de nouvelles depuis bien longtemps, mais si elle vit encore, elle est certainement très âgée.
Sam, je te prie de m'excuser, mais je n'ai pas très bien saisi, le mot final "Essai".

Un grand merci à tous les quatre sans oublier l'aimable Sybilla et notre ami à tous, au delà de la Méditerranée.


Amicalement
jac

  jb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 974
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0214] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.