Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 27
13192 membres inscrits

Montréal: 3 mars 09:52:21
Paris: 3 mars 15:52:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: La rue Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
VikThor

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
62 commentaires
Membre depuis
23 mai 2012
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 23 jan 2019 à 21:04
Modifié:  24 jan 2019 à 02:50 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

VIDEO

La rue grossit repue
de tous ceux qu'elle ingère
les sans-abri vaincus
par la grande misère.

Au début elle t'offre
un coin pour t'abriter,
un carton, un vieux coffre,
un banc ou la chaussée.

Mais petit à petit
tu perds ton existence
elle te prend, t'épie
tu es sa subsistance.

Alors tu n'en veux plus
tu la hais, la rejette,
mais tu t'es trop perdu
dans cette vie défaite.

Tu finiras ici
sur ces quelques pavés
où tu te rabougris
jusqu'au dernier degré.

Ne resteront alors
que quelques taches sombres
qu'un autre sans bonheur
couvrira de son ombre.

La rue s'étend gonflée
de tous ceux qu'elle isole
dernier lit des paumés
avant d'être linceul.

Vik

  L'amour est cette merveilleuse chance qu'un(e) autre vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 24 jan 2019 à 01:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour VikThor,
je ne peux que souscrire à ton écrit...ils sont de plus en plus nombreux, de toutes classes sociales aussi...dans ts les pays du globe à présent. Juste sous notre nez.
Bien sûr c'est une redite et sans les actes, tout empirera...et pas slt en hiver...

Mais la forme et le fond de ton poème échappent aux banalités...et à la pitié doucereuse...

Amicalement...

Riaga....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12765 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 mars
  Publié: 24 jan 2019 à 02:52 Citer     Aller en bas de page

Tes mots sont poignants VikThor et nous rappellent, s'il en était besoin, que la rue ne devrait être qu'un lieu de passage...

Merci de les avoir écrits ...

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 24 jan 2019 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Bonjour VikThor,

A longue lecture édifiante mieux vaut court poème brut et incisif.
Cordialement

jlouis

  Poésie, la vie entière
Sandi


…on n'a qu'une seule maman... et quand on est maman, rien ne compte plus que ses enfants !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
378 commentaires
Membre depuis
18 janvier 2010
Dernière connexion
14 février
  Publié: 24 jan 2019 à 08:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour VikThor,

Merci pour cette belle poèsie qui traduit le malheur des uns et le regret des autres..,

J'ai beaucoup aimé

Amitiés, Sandi

  SANDY
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
3016 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 25 jan 2019 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir VikThor,
Texte et vidéos poignants et criants de vérité, malheureusement. Comment au XXI siècle cette misère peut-elle exister ? Le social tue le social et beaucoup de choses devraient être revues...
Merci pour cette piqûre de rappel.
Bisous

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
VikThor

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
62 commentaires
Membre depuis
23 mai 2012
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 30 jan 2019 à 14:58 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup pour vos encouragements

  L'amour est cette merveilleuse chance qu'un(e) autre vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 450
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0259] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.