Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 21
13321 membres inscrits

Montréal: 25 févr 17:04:03
Paris: 25 févr 23:04:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Pédophilie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
22 février
  Publié: 23 avr 2020 à 08:14 Citer     Aller en bas de page

Prêtre béni, s’élève comme le spectre de la pédophilie,
le sexe bandé vers le divin pour ces scènes de sodomie,
dans la crevasse profonde du néant où périt la victime.
Souillant la procession aux reflets d’un cierge pur et rougi,
grinçant des bruits mourants, sa voix, improvise des prières.
Dressant hors de la soutane son pénis de chair, sur le marbre
du tombeau qui se referme sur le calvaire d’un enfant violé.

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7082 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
25 février
  Publié: 24 avr 2020 à 04:25 Citer     Aller en bas de page

Effectivement, comme dit Adria, la poésie a aussi le pouvoir de montrer et de condamner l'abject...

Si longtemps cachée, cette horreur, soi-disant "humaine", ne peut être née que dans des esprits pourris jusqu'aux profondeurs les plus éloignées, du respect de la vie et de l'enfance...

Ce poème est digne...

Amitiés...

Hubix.

 
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
22 février
  Publié: 24 avr 2020 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

Écrire sur tout c’est important, sans interdiction. Merci à vous deux. Amicalement

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
1616 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
23 février
  Publié: 25 avr 2020 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

Dominique Bouy,
Votre poème dénonce avec force, une situation inadmissible.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
846 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
24 février
  Publié: 30 avr 2020 à 11:11 Citer     Aller en bas de page

L'atmosphère étouffante et la violence des mots sont à l'image de ce que cet écrit dénonce ici avec force. Des actes ignobles commis en toute impunité, et qui détruiront la vie de ces enfants. Une lecture qui me remue profondément... Lucie

 
Dimitryet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
23 commentaires
Membre depuis
27 mars 2019
Dernière connexion
3 février
  Publié: 30 avr 2020 à 20:10 Citer     Aller en bas de page

À mon avis ce sont souvent des gens d'origine catholique en troubles d'orientation. Qui décident de trouver la réponse dans le célibat. Mais possédés de ses troubles de Sodome se trouvent une facile proie en garçons. Mais ce sont les mêmes qui essaient de draguer des immigrés clandestins en précarité aussi selon ce que j'ai vu en France et Portugal par rapport à moi et des amis à moi.

 
Dimitryet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
23 commentaires
Membre depuis
27 mars 2019
Dernière connexion
3 février
  Publié: 30 avr 2020 à 20:14
Modifié:  30 avr 2020 à 20:18 par Dimitryet
Citer     Aller en bas de page

Un prêtre haut et chauve en 2000 dans l'église de la Trinité de Paris par exemple s'occupait que des groupes des jeunes et draguait une fois devant moi un immigré d'Asie Centrale en lui proposant l'aide pour des papiers en France (on est venu manger là bas gratuitement)

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 412
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0284] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.