Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 69
Invisible : 0
Total : 75
· Xuyozi · Jean-Louis · zouzou31 · Lachésis (Moirae) · André · Hubix-Jeee
13734 membres inscrits

Montréal: 24 juil 13:31:08
Paris: 24 juil 19:31:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Jour d'hiver Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1849 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 5 déc 2020 à 13:56
Modifié:  6 déc 2020 à 06:35 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Jour d’hiver


La tristesse du jour
Comme un chagrin d’amour
Sanglote dans la brume
Sa grisaille d’écume.

Les arbres dénudés
Pleurent leur agonie
Leurs membres décharnés
Suppliant l’infini.

Mais le ciel est d’airain
Et son chagrin de plomb
Qui déborde soudain
Se déverse en flocons.

Ce linceul de blancheur
Qui enterre les roses
Rend le monde morose
Le privant de couleurs.

Le gel fige le temps
Et change les rameaux,
Poussant au bord de l’eau,
En fossiles vivants.

La nuit arrive tôt
Déchargeant son fardeau
Qui insuffle l’horreur
Et obscurcit les cœurs.

Clarté, tu nous a fuis
Mais reviens et reluis
Car l’éternelle nuit
Accable les esprits.

L’Univers chantera
Ta beauté et ta gloire
Quand tu vaincras le noir
Et que tout fleurira.

Soleil, à ton retour
Ta joie resplendira.
La vie triomphera
Rayonnante d’amour.



  Flora Lynn
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
573 poèmes Liste
25563 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 juillet
  Publié: 6 déc 2020 à 10:29 Citer     Aller en bas de page

Coucou FLORA, effectivement la tristesse est bien présente dans ce poème, mais malgré les images que tu décris sur l'hiver et qui n'apporte pas la lumière recherchée, j'ai aimé quelques jolis passages et "ce linceul de blancheur qui enterre les roses "une autre belle image que nous offre cette saison. Pauvres dernières roses, c'est sûr, mais elles se sont endormies et reviendront.
La lumière du printemps nous apportera je l'espère toute la chaleur d'un renouveau et la liberté que nous a volé ce virus pour cette année si néfaste.
Bises FLORA
ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17061 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 juillet
  Publié: 6 déc 2020 à 11:32 Citer     Aller en bas de page

Il y a toujours
un printemps après
de très belles images
poétique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
848 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 6 déc 2020 à 16:24 Citer     Aller en bas de page

Une journée d'hiver superbement décrite au fil des vers, quand tout se fige. Les deux derniers quatrains apportent une jolie touche de lumière à l'ensemble, j'aime beaucoup le contraste avec les tons gris et blancs de l'hiver. Lucie

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1849 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 6 déc 2020 à 21:32
Modifié:  6 déc 2020 à 21:37 par Flora Lynn
Citer     Aller en bas de page

MERCI Odepour votre beau commentaire.Il est vrai que mon poème contient des aspects sombres mais j'ai essayé de compenser cela en évoquant le retour du soleil à la fin qui je l'espère comme vous, nous sera plus favorable cette année à venir.
Amitiés sincères

MERCI mido benpour ces belles paroles. Le printemps à la fin est un signe d'espoir.
Amitiés sincères

MERCI Tychiliospour votre agréable commentaire.Je suis contente que vous appréciez tant mon poème.
Amitiés sincères

MERCI Luciepour votre commentaire si bien élaboré. Je pense que mon poème avait bien besoin de cette" touche de lumière"pour ne pas paraître trop triste.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1163 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 11 déc 2020 à 13:05 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir Flora,

Une évocation de la tristesse saisonnière que nous apporte l'hiver, soit en nos cités moroses ou en nos campagnes plus ouvertes à la sérénité et au silence hiémal...C'est dans ces lieux que j'imagine des anges rieurs enclos en leurs chambres grises (à cause de leur intrépidité bien innocente) en train de faire des batailles de polochons et quand la terre et la forêt blanchissent, je sais que ces gentils angelots viennent de crever leurs édredons.

Mon amitié sincère.
JMJ

 
Dominique Bouy

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
547 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 12 déc 2020 à 18:46 Citer     Aller en bas de page

L'espoir vie toujours ! Amitié (Joyeuse fêtes)

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1849 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 12 déc 2020 à 20:55 Citer     Aller en bas de page

MERCI Jacques-Marie JAHELpour votre très beau commentaire qui a des allures de conte de Noel et que j'apprécie beaucoup.Ces angelots dont vous parlez me font songer à ceux que dans mon enfance, je contemplais inlassablement sur les calendriers de l'Avent mais ils ne se comportaient pas de la même manière.Ils avaient une lanterne et recherchaient dans la campagne enneigée, les animaux affamés pour leur donner à manger.Encore MERCI à vous de me replonger dans les Noëls de mon enfance.Passez de bonnes fêtes.
Amitiés sincères

MERCI Dominique Bouyd'être sensible aux dernières strophes de mon poème qui redonnent de l'espoir après la grisaille de l'hiver.Joyeuses fêtes.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
169 poèmes Liste
4995 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
24 juillet
  Publié: 3 jan à 13:58 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Flora,

Il est toujours agréable, bien installé au chaud, à l'intérieur, de lire votre joli poème d'hiver Le printemps devra attendre...

Amicalement
jlouis,

  Poésie, la vie entière
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1849 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 7 jan à 13:34
Modifié:  7 jan à 13:35 par Flora Lynn
Citer     Aller en bas de page

MERCI Jean-Louispour votre aimable commentaire.C'est vrai que l'hiver a aussi son charme et peut inspirer les poètes aussi bien que le printemps.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
917 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 19 jan à 19:23 Citer     Aller en bas de page

Même froid et triste... l'hiver est tellement beau sous votre plume...
Et comme dans tous vos poèmes, de belles images tels des tableaux...
Après l'automne, j'ai apprécié de lire l'hiver... comme j'apprécierai de lire le printemps...
Merci Flora Lynn... Bien amicalement

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1849 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 19 jan à 19:56 Citer     Aller en bas de page

MERCI Glycineje suis contente que vous appréciez tant les saisons de mes poèmes.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 343
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0345] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.