Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 35
· Avraham
13324 membres inscrits

Montréal: 26 févr 14:22:54
Paris: 26 févr 20:22:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: Les deux Gentlemans Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Damné

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
9 commentaires
Membre depuis
27 février 2019
Dernière connexion
5 décembre 2019
  Publié: 9 avr 2019 à 05:58
Modifié:  9 avr 2019 à 13:43 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Les deux Gentlemans



Depuis le moment de notre arrivée, notre pauvre Antoine, d'habitude sportif et infatigable était à mon étonnement resté assis sur le divan essayant de retrouver pleinement sa respiration. Peut-être la malchance ? Comme par hasard, c'est à notre entrée qu'il fut atteint d'un épuisement soudain.
Cette maison dite abandonnée voulait-elle finalement nous dire quelque chose ?
Je me suis dirigé direction la fenêtre du salon, essayant de trouver un signe de vie, ici et là, d'un passant ou propriétaire, mais aucun signe ni lettre et encore moins de photos sur les murs.
Je me suis ensuite aventuré vers la chambre à coucher, celle-ci était vide et démeublée. Tout paraissait donc normal, sans élément perturbateur : je m’apprêtais alors à quitter la chambre lorsque j'entendis un bruit sourd.
Me voici à genoux, je connaissais très bien les animaux, mais j'avoue avoir longuement hésité avant d'allumer ma lampe puisque les bestioles ont horreurs des lumières artificielles.
Les histoires loufoques que l'on racontait sur cette vieille habitation (bien que fausses selon moi) à ce moment n'avaient pour dire aucune influence si ce n'est celle de me procurer une légère fantaisie imaginative et honteuse pour un homme de mon âge.
C'était rien de plus qu'un chat, il était gris et noir, un très beau chat français qui en avait aussi le caractère. Quand il me vit, celui-ci s'enfuit comme un taureau.
J'ai fermé la porte et suis reparti en bas, au salon. Je commençais à apprécier mon aventure, j'avais honteusement le sentiment d'une belle balade. Tandis que je rêvais, et que je continuais ma balade, me croyant à l’abri de toute surprise ; j’eus celle de découvrir qu'Antoine avait réussi à dompter ce petit chat mieux que moi. Ce qui était étonnant puisqu'il a toujours eu horreur des animaux. Comme quoi, cette maison n'était vraiment pas comme les autres.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
10 février
  Publié: 9 avr 2019 à 15:54 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Damné,

Très belle nouvelle littéraire !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Damné

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
9 commentaires
Membre depuis
27 février 2019
Dernière connexion
5 décembre 2019
  Publié: 11 avr 2019 à 12:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sybilla,
Merci !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 525
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0187] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.