Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 355
Invisible : 0
Total : 356
· QUOIQOUIJE
13185 membres inscrits

Montréal: 5 déc 15:27:25
Paris: 5 déc 21:27:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Ce confinement sans fin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
hindou
Impossible d'afficher l'image
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible aux yeux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
13 commentaires
Membre depuis
26 janvier
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 6 juil à 06:08
Modifié:  7 juil à 05:29 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Les jours passent et il ne se passe rien
Aujourd’hui ressemble à hier et aussi à demain
Le travail, les voyages, les copains
Sont de vagues souvenirs lointains

Tu erres chaque jour dans ton triste quotidien
Tu cherches la moindre échappatoire, en vain
Tu fais du yoga comme un moine tibétain
Et inventes des recettes immondes pour les tiens

Tu es devenu un professeur tout-terrain
Qui joue sans trêve avec ses diablotins
Tout en s’ enfilant chips et muffins

À 20 h perché sur ton balcon avec les voisins
Tu applaudis avec frénésie les médecins
Puis devant Netflix tu reviens t’affaler jusqu’au lendemain
Ce confinement est inhumain !

Quand parfois tu te réveilles le matin,
Extirpé d’un doux rêve serein
Pétrifié, tu réalises alors soudain
Que t’es encore dans le pétrin !

Privé de liberté et des liens
Tu bois pour noyer ton chagrin
En plus de l'embonpoint
La folie te guette c’est certain
À cause de ce Corona-vilain

Pourtant, promis, un jour prochain
Cette histoire se terminera bien
Même ce p. de confinement prendra fin.

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
609 poèmes Liste
26413 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 15 juil à 07:29 Citer     Aller en bas de page

On se demande quand ça finira. Après que sera l'autre virus ? La planète est saturée de tout plein de choses qui nous anéantissent.
Vaccins par ci vaccins par là, la guerre des labos n'en a pas finie
Courage
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 184
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0151] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.