Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 63
Invisible : 0
Total : 63
13206 membres inscrits

Montréal: 6 oct 14:11:17
Paris: 6 oct 20:11:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Les ailes du souvenir vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
cro
Impossible d'afficher l'image
Un poète est comme un architectect, il met en perspective le fond par la forme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
88 commentaires
Membre depuis
7 août 2015
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 10 sept 2021 à 10:44
Modifié:  10 sept 2021 à 11:50 par AllantVers
Citer vertical_align_bottom

J'irai ce soir
Dire au revoir
À tous mes sentiments silencieux
Enterrer mes espoirs fallacieux,
Au cri d'une solitude déchirante.
Au miroir de mes larmes abondantes
Je penserai à toi ;
À nos souvenirs rafraîchissants,
J'en oublierai tes mots si blessants,
Ce que tu fus pour moi.
J'irai ce soir
Dire au revoir
À une vie que j'ai cru nouvelle
Qui a brûlé ma fierté fidèle.
J'irai cueillir,
Dans le terreau de mes souvenirs
Tes sourires,
Au soupir du jour se fanant.

 
Cyrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
25 août 2021
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 10 sept 2021 à 10:52 Citer vertical_align_bottom

Ce cri d'une solitude déchirante, devant la nuit qui s'installe, est désarmant. Brûler le bois mort sur le radeau du souvenir, le laisser dériver au soupirs du jour qui se fane.
amicalement

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
4105 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 26 mars à 09:19 Citer vertical_align_bottom

Bonjour cro,

C'est éminemment triste de devoir enterrer des espoirs
qui s'avèrent être fallacieux.
Et pourtant il y avait de l'espoir, mais il y eut ces mots blessants
et s'envole la promesse du renouveau, de la renaissance, et le rêve d'une meilleure vie


Je penserai à toi. Ce que tu fus pour moi.
J'en oublierai tes mots si blessants,

J'irai ce soir dire au revoir
À une vie que j'ai cru nouvelle qui a brûlé ma fierté fidèle.



J'irai cueillir dans le terreau de mes souvenirs
tes sourires au soupir du jour se fanant.

Oui retrouver dans le passé les sourires qui redonnent espoir.
Rebâtir...

Je suis triste pour toi, Poète
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
cro
Impossible d'afficher l'image
Un poète est comme un architectect, il met en perspective le fond par la forme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
88 commentaires
Membre depuis
7 août 2015
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 28 mars à 02:16 Citer vertical_align_bottom

J'ai en effet puissé ce texte dans la douleur j'avais de l'alcool dans le sang et beaucoup trop de médoc... ce qui s'est conclu par un séjour en réa....
Ce qui m'a coûté hyper cher... Donc le texte "des chiffres et des cartes bancaires fait suite au paiement de cette énorme somme qui a bloqué mes comptes...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 394
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0191] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.