Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 329
Invisible : 0
Total : 329
13363 membres inscrits

Montréal: 27 sept 22:08:37
Paris: 28 sept 04:08:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Cache coeur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 4 févr 2009 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Il me demanda si j'avais triché
C'est alors qu'il retira le foulard
Un foulard qu'il avait noué
Par surprise, sans savoir

Son visage reflétait l'innocence
Son plaisir était indescriptible
Je le sentais fébrile
À fleur de peau

Colle un maillard sur mon regard
Tu ne sais pas que je ne vois
Que je ne vis jamais d'ma vie
Que c'est mes doigts qu'il faut masquer

J'ai deviné en un instant
Que c'était toi qui me bandais
Ton odeur, ton souffle, ta douceur
Mon plaisir était indescriptible

Te sentir si proche de moi
À te frôler, te caresser
De mon regard au bout des doigts
J'aurais préféré me noyer

Un bouche à bouche pour me sauver
Ton corps puissant contre le mien
Pour cela oui j'aurais triché
Jusqu'à plonger dans le bassin

Un bonheur simple à partager
Vaut toujours mieux que le néant
Un rien, un souffle, une amitié
Pour patienter jusqu'à l'aimé.

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 4 févr 2009 à 16:01
Modifié:  4 févr 2009 à 16:02 par Mariesarah
Citer     Aller en bas de page

Salut petit pot au feu


Merveilleusement touchant !

Bienvenue sur LPDP et heureuse de te lire.


Cordialement, Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
luna78


chi non ama non sarà amato mai
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
878 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
18 novembre 2015
  Publié: 5 févr 2009 à 16:15 Citer     Aller en bas de page

coucou bienvenue a toi
sympathique a lire
bisou luna

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
9 septembre
  Publié: 6 févr 2009 à 06:28 Citer     Aller en bas de page

une nouvelle plume est toujours un évènement

bienvenue....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
3 juin 2020
  Publié: 6 févr 2009 à 06:54 Citer     Aller en bas de page

Bienvenu à toi.
Amicalement
katia

 
siham lahlou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
25 septembre 2008
Dernière connexion
14 février 2013
  Publié: 6 févr 2009 à 07:32 Citer     Aller en bas de page

tré beau poém je te félicite ami comme je te souhaite une bonne continuation sur ce site de la par de siham lahlou

 
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 6 févr 2009 à 17:50 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour ces accueils !

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 7 févr 2009 à 10:07 Citer     Aller en bas de page

Bienvenue sur lpdp

ton petite poème est très joli....

Un bonheur simple à partager
Vaut toujours mieux que le néant
Un rien, un souffle, une amitié
Pour patienter jusqu'à l'aimé.

..... et comme c'est bien exprimé .....

amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 19 févr 2009 à 22:25 Citer     Aller en bas de page

Bienvenue sur le site, j'ai aimé ton poème, les images sont belles.Bravo..Okana tendresse...

Un bonheur simple à partager
Vaut toujours mieux que le néant
Un rien, un souffle, une amitié
Pour patienter jusqu'à l'aimé.

  Nicole chaput. *Okana *...
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 30 mars 2009 à 17:23 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous.

 
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 2 avr 2009 à 17:08 Citer     Aller en bas de page

Quant à parler de compliments, il s'agit en l'occurrence d'une très belle orthographe envoyée en correction.
Ben oui, quand c'est bien écrit, faut le dire.

 
Eylork Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
Il y a des jours avec et des jours sang.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
3850 commentaires
Membre depuis
24 juin 2007
Dernière connexion
9 novembre 2020
  Publié: 7 avr 2009 à 04:25 Citer     Aller en bas de page

aie aie aie moi aussi je veux jouer à cache-cache!! merci pour ce partage!

  Aller au superflu pour couper court à l'essentiel.
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 19 avr 2009 à 18:50 Citer     Aller en bas de page

Wouhaaaa un triplé de lecture, merci beaucoup.
La loufouquerie est pour moi écrire dans la facilité, je m'y sens bien, c'est mon état normal.

 
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 28 avr 2009 à 18:26 Citer     Aller en bas de page

Pas trop bas tout de même, tu verras mes chevilles enflées !

 
Jean
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
20 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2007
Dernière connexion
19 août 2014
  Publié: 10 mai 2009 à 22:49
Modifié:  10 mai 2009 à 22:50 par Jean
Citer     Aller en bas de page

"J'aurais préféré me noyer

Un bouche à bouche pour me sauver
Ton corps puissant contre le mien
Pour cela oui j'aurais triché
Jusqu'à plonger dans le bassin

Un bonheur simple à partager
Vaut toujours mieux que le néant
Un rien, un souffle, une amitié
Pour patienter jusqu'à l'aimé."

J'aime particulièrement cette fin. :-)

Très beau texte.

(Remarque : quitte à écrire un texte déponctué, autant y aller jusqu'au bout et supprimer les quelques virgules restantes ici ou là inutiles).

 
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 17 juin 2009 à 07:20 Citer     Aller en bas de page

"J'ai deviné en un instant
Que c'était toi qui me bandais"

Comme j'ai l'esprit mal tourné, j'ai relire pour comprendre qu'il s'agit de foulard.
Te noyer? Impossible pour une "poisson". Tu nous fais marcher.
C'est vrai que la chute est admirable, mais elle me laisse sur un goût d'inachevé. J'aurais aimé une vraie happy end. Comme tu a dit ailleurs: mieux vaut jamais queutard!
Beau poème

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3864
Réponses: 15
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0317] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.