Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 680
Invisible : 0
Total : 680
13395 membres inscrits

Montréal: 8 déc 23:05:10
Paris: 9 déc 05:05:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Sur une page blanche Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Soliste
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
21 janvier 2019
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 15 oct à 17:23 Citer     Aller en bas de page

Une page blanche : tout est encore possible
Chacun peut y trouver le plaisir d'une terre
Qui lui appartiendrait et resterait fertile
Où les semis fleurissent en souvenirs en vers

Une page blanche, blanche d'indifférence
Un enclos de papier pour le cœur solitaire
Vierge de tout relief ou de toute présence
Rêve de liberté et prison volontaire

Une page blanche, la triste vérité
Quand on veut y graver ce que fut notre vie
Et qu'on ne trouve au fond rien d'autre à ajouter :
Silence monochrome et tout est déjà dit

L'idiot désabusé, sans muse en sans talent,
Pourrait passer des heures à gratter le papier
Comme l'homme affamé grattant d'un ongle en sang
La glace et la banquise en espérant pécher

Stupide ou obstiné il griffe de sa plume
Griffe ses cicatrices et ses moindres pensées
Croyant qu'en transperçant le gel de l'amertume
Naîtront de son sang noir mieux que des vers mort-nés

  Le lapin qui se prenait pour un lion ...
Lilium
Impossible d'afficher l'image
La dramaturgie de la domination obsessionnelle d’imposer la douce réprimande accordant au vice l’exaltation submergeant le désir d’un spasme incontrôlable N’en est que salutaire aux partenaires avisés PL
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
6 octobre
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 16 oct à 08:06 Citer     Aller en bas de page

Bien triste lorsque l’on ne peut colorer cette page blanche

Belle lecture en attendant

  Respirer le penchant D’hétéroclites arguments Interpelle l’encéphale Assurant ainsi L’ivresse d’un Caractère inéprouvé
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
6316 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 16 oct à 09:24 Citer     Aller en bas de page

Bravo jeune homme, 51 poèmes pour 30 commentaires.
Que vous commentiez peu admettons mais que vous ne répondiez même pas à ceux qui vous ont laissés un commentaire, bravo jeune homme vous êtes exactement le reflet du monde dans lequel nous vivons.

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Morteüs


Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
259 commentaires
Membre depuis
12 juillet
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 16 oct à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Moi j'ai toujours du souffle pour une page blanche, pour une nouvelle bataille épique...

  Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
Soliste
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
21 janvier 2019
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 15 nov à 02:36 Citer     Aller en bas de page

Merci Lilium et Morteüs pour votre lecture et votre message !

  Le lapin qui se prenait pour un lion ...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 171
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0161] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.