Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 106
Invisible : 0
Total : 106
13207 membres inscrits

Montréal: 27 sept 00:09:37
Paris: 27 sept 06:09:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Au fond d'un tiroir vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
4326 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 6 févr à 12:25 Citer vertical_align_bottom


Au fond d’un tiroir


Dans un de mes tiroirs quelques vieux démons fous,
Enfermés dans l’amer de mes sombres années,
Serrent entre leurs dents mes peurs abandonnées
À l’oubli d’un silence, absurde garde-fous.

Mais la vie est ainsi, surprenante, indocile.
Un simple coup de dé bouscule tous les plans
Et me fait retrouver du souffre les relents
Qui s’échappent à présent de leur cage inutile.

À l’heure du réveil, je suis seule et j’ai froid
Au bord d’un vide immense où l’enfance balance
Sa quête inassouvie et sa jeune souffrance
Dans l’intime sursaut d’un appel maladroit.

Je le sais, désormais, s’annonce le combat
Car ce qu’on ne peut taire un jour devra s’éteindre
Pour oser l’avenir et ne plus jamais craindre
Les fantômes d’hier et leur pervers sabbat.

Et pour toi qui m’attends, là-bas sur l’autre rive,
Je trouverai la force aux secrets de mon cœur
De bercer le passé pour guérir ma douleur
Puis d’avancer, enfin, vers la lumière vive.


05/02/2022

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
539 poèmes Liste
11090 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 6 févr à 12:52 Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Un peu d'espoir, un peu de lumière malgré la noirceur qui habite ces vers.
Reprendre de la force, un premier pas vers la libération.

Catherine

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
687 poèmes Liste
27984 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 6 févr à 14:07 Citer vertical_align_bottom

Cela me peine beaucoup, je suis tellement réceptive en ce moment pour ce qui touche chaque être humain, mais si tu gardes un espoir de quelque chose qui te rassurera, je suis avec toi en pensées.
Bises amicales ODE
Courage MYO

  OM
Morteüs


Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
779 commentaires
Membre depuis
12 juillet 2021
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 6 févr à 14:22 Citer vertical_align_bottom

Magnifique poème Myo...

  Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
767 poèmes Liste
16327 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 6 févr à 14:47 Citer vertical_align_bottom



:cUne tristesse sobre et remarquable...

Bravo !
Amicalement

Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
598 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 6 févr à 16:23 Citer vertical_align_bottom

Une forme de rédemption, vers la Paix éternelle... ce qui semble nécessaire à un moment de sa Vie !
La mue prépare et répare.

  Leo du 85
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
4105 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 6 févr à 19:35
Modifié:  8 févr à 04:30 par actuaire
Citer vertical_align_bottom

Bonsoir chère Myo,


Courage et réconfort à toi chère poète, car c''est en effet plutôt une mauvaise nouvelle.

Pour oser l’avenir et ne plus jamais devoir craindre les fantômes d’hier et leur pervers sabbat,
s’annonce désormais l’inévitable combat, car il faudra bien éteindre ce qu’on n’a pas pu taire un jour.

Dans un de mes tiroirs quelques vieux démons fous, enfermés dans l’amer de mes sombres années, serrent entre leurs dents mes peurs abandonnées à l’oubli d’un silence, absurde garde-fous.

À l’heure du réveil, je suis seule et j’ai froid au bord d’un vide immense
où l’enfance balance, sa quête inassouvie et sa jeune souffrance,
dans l’intime sursaut d’un appel maladroit.

Et pour toi qui m’attends, là-bas sur l’autre rive,
je trouverai la force aux secrets de mon cœur
de bercer le passé pour guérir ma douleur.
Puis d’avancer, enfin, vers la lumière vive.

Force et courage pourque tu puisse gagner ce combat.

Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
3884 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 6 févr à 22:50
Modifié:  6 févr à 22:50 par La Brune Colombe
Citer vertical_align_bottom



...Il est incroyable ce texte.

C’est plus sombre que de coutume..

..Avec une certaine pudeur

M’enfin c’est si clair !

Précieux partage.

Merci,

La Brune Colombe

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
13467 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 7 févr à 02:02 Citer vertical_align_bottom

J'ai l'impression que ce qu'on peut trouver au fond des tiroirs ressemble à ce qu'on peut trouver au fond des poches, un mouchoir par-dessus...

Bien que la peine et la tristesse se soient invitées dans tes vers, le tout est joliment dit Myo.

Merci pour cette lecture

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
4060 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 7 févr à 02:47 Citer vertical_align_bottom

Un poème qui me touche pour le fonds.
La forme est parfaite
Merci

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4257 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 7 févr à 03:50 Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Un poème subtil et bien mené sur le fonds et la forme.
Merci pour le partage
Amitiés.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
2162 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 7 févr à 06:33 Citer vertical_align_bottom

Superbe Myo. Le combat pour la lumière commence dans cette rencontre avec nos ombres.
Tes mots et ta clairvoyance seront là pour faire le ménage dans ce tiroir.

  SHElene
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17501 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 7 févr à 10:50 Citer vertical_align_bottom

Bouleversant

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
4326 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 7 févr à 16:18 Citer vertical_align_bottom

Un tout grand merci à tous de l'attention que vous avez porté à mes mots.

Les mots, la poésie, sont aussi des chemins de résilience.
Nous n'avons jamais fini d'apprendre à nous connaître, jamais fini d'évoluer ...

La vie m'en donne une fois de plus l'occasion et je m'y attèle.

Mais je sais que je ne serais pas "Myo" sans ces douleurs passées, cela m'aide à mieux les affronter.
Et bientôt, je pourrai les regarder en face sans qu'elles ne m'atteignent plus.

Je vous embrasse tous chaleureusement.
Prenez bien soin de vous.

Myo

 
plume-éphémère

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
110 commentaires
Membre depuis
Avant-hier
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 14 sept à 14:04 Citer vertical_align_bottom

on a tous un fond de tiroir ou de vieux dossiers poussiereux se languissent d'une nouvelle lecture, on peut hélas que retirer la poussiere, mais jamais ce qui y est manuscrit !

encore une très belle lecture et vu le nombre important de vos posts, je sais déjà que je vais avoir de quoi me réjouir

plume-éphémère

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 489
Réponses: 14
Réponses uniques: 14
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0314] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.