Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 24
· In Poésie · Avraham
13226 membres inscrits

Montréal: 8 févr 03:01:05
Paris: 8 févr 09:01:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le dernier coquelicot vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
4329 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 14 mars 2022 à 16:13 Citer vertical_align_bottom


Le dernier coquelicot


Dans le gris du décor qui suinte de tristesse,
Il parait incongru dans son habit vermeil,
Attirant le regard comme un brin de soleil
À l’aube flamboyante exhibe sa promesse.

Pourtant, hier encore, il offrait le sabbat,
Symbole d’avenir en sa grâce vivace,
Et d’un peu de couleur dont il porte la trace
Venait rougir le sol délivré du combat.

Mais l’histoire s’enlise en exhumant les peines
De ceux qui sont tombés, le destin aboli,
Et ces milliers d’adieux, aux portes de l’oubli,
Se vautrent dans l’amer de nos bauges humaines.

À veiller le chaos et son lot de douleurs,
Il reste le dernier, la flamme rougeoyante,
Près du champ de bataille en sa larme sanglante,
Un coquelicot git en pétales de pleurs.


14 Mars 2022

 
doux18 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
281 poèmes Liste
946 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
7 février
  Publié: 14 mars 2022 à 16:22
Modifié:  14 mars 2022 à 16:22 par doux18
Citer vertical_align_bottom


Bonjour Myo,

Un poème d'une insondable tristesse et d'une beauté profonde.
Une fleur qui demeure, témoin de la folie des hommes, dont l'écarlate semble irriguée de la sève du chaos, du sang des guerres...

Merci pour ce poignant partage
Mes amitiés,
Pierre-Emmanuel

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
4329 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 14 mars 2022 à 16:29
Modifié:  14 mars 2022 à 16:30 par Myo
Citer vertical_align_bottom

Merci Pierre-Emmanuel,

Hélas, les leçons de l'histoire sont parfois si vite oubliées...
Que faire face à ces hommes avides de pouvoir et d'argent qui tiennent la vie entre leurs mains ?

Je n'ai que ces quelques mots....

Encore merci de les avoir ressentis.

Bisous

Myo

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
19610 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
5 février
  Publié: 14 mars 2022 à 17:02
Modifié:  14 mars 2022 à 17:03 par Bestiole
Citer vertical_align_bottom

Merci, ma fleur sauvage favorite.
Tu l'as magnifiquement depeinte, fragile et forte à la fois. Témoin de nos folies, la nature nous survivra sans doute.

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Morteüs


Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
794 commentaires
Membre depuis
12 juillet 2021
Dernière connexion
3 octobre 2022
  Publié: 15 mars 2022 à 09:23 Citer vertical_align_bottom

Triste situation...

  Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
4764 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 15 mars 2022 à 09:28 Citer vertical_align_bottom

Tellement joli, tellement triste...
On a juste envie, à cette lecture, de laisser couler les larmes, tout doucement....

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17615 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
7 février
  Publié: 15 mars 2022 à 11:42 Citer vertical_align_bottom

Une magnifique sensibilité

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
718 poèmes Liste
29023 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 février
  Publié: 15 mars 2022 à 12:09 Citer vertical_align_bottom

J'ai toujours eu une adoration pour cette fleur qui tapisse les champs de blés, elle est malheureusement éphémère, les combats par contre nous offrent de bien piteuses et bien tristes images. Un très émouvant poème, merci MYO, une beauté pour cette fleur à en pleurer pour ce qu'elle évoque, surtout ces temps ci.
ODE

  OM
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
598 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
30 juin 2022
  Publié: 15 mars 2022 à 17:33 Citer vertical_align_bottom

Le coquelicot, qui inspira In Flanders Fields (Au champ d'honneur), écrit le 3 mai 1915 par le lieutenant-colonel John McCrae, trouve ici l'écho de la fragilité des Vies exposées aux guerres incessantes !

"Nous ne trouverons pas le repos, bien que les coquelicots fleurissent
Dans les champs de Flandre"


Au Royaume Uni, il est un support indéfectible du Souvenir, pour venir en aide aux familles de Combattants de la Première Guerre Mondiale...

Un bel hommage

Léo

  Leo du 85
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
4329 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 21 mars 2022 à 16:10 Citer vertical_align_bottom

Un grand merci Bestiole, Morteus, Anna Couleur, Mido Ben, Ode3117, Léo, pour le partage de votre commentaire.

Oui, l'homme n'a rien appris de son passé et restera toujours un loup pour l'homme.
Sans doute, un jour, la nature aura le dernier mot.


Myo

 
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1031 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
8 février
  Publié: 14 sept 2022 à 04:49 Citer vertical_align_bottom

votre poème n'est pas sans me rappeler "Le Dormeur du val" de Arthur Rimbaud

je suis vraiment fan de votre façon d'entrelacer vos mots

plume-éphémère

  plume-éphémère
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
4329 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 14 sept 2022 à 13:18 Citer vertical_align_bottom

Bienvenu dans mon fan-club ( carte de membre gratuite à vie )

Merci

Myo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 529
Réponses: 11
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0287] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.