Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 5
Invisible : 0
Total : 6
· Xuyozi
13185 membres inscrits

Montréal: 4 déc 21:48:47
Paris: 5 déc 03:48:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Contes fantastiques :: Les secrets des Dieux - Livre 1 - Chapitre 1 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Saskia N. R.


Amour éphémère des fleurs hivernales...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1468 commentaires
Membre depuis
27 mai 2006
Dernière connexion
3 juin 2011
  Publié: 11 juin 2006 à 15:13
Modifié:  14 juil 2010 à 08:34 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Linia n’arrive pas à dormir. Elle regarde la lune fixement. Son chat vient se blottir contre elle.
-Toi non plus tu n’arrives pas à dormir, hein Puffy ?, dit-elle.
Linia joue un moment avec le chat et se lève. Elle allume son ordinateur et continue ses recherches. Elle se souvient de cette terrible journée. Elle s’était disputée avec ses parents. Et elle se souvenait de leur brève discussion.
-Je vous déteste ! Je voudrais bien ne pas vous avoir comme parents !, avait-elle dit.
-Quoi !?, avait répondu sa mère.
-Oui vous avez bien entendu je vous déteste !
-Eh bien tant mieux !, avait-dit son père, On s’en fout que tu nous détestes ! Nous de toute façon nous ne sommes pas tes parents !
Linia était tellement ébahie qu'elle ne put répondre qu’un petit ‘’quoi ?’’.
-Eh oui nous t’avons trouvée devant la porte et il y avait un mot disant que nous devions jamais te dire que tu as été adoptée et ne jamais te dire que tu avais un frère !

Linia cherche sur Internet un indice mais désespérée elle retourne se coucher et se dit qu'elle trouvera peut-être autre chose le lendemain.

*

Chris se réveillait chaque jour dès que le soleil se levait et se sentait fatigué quand le soleil descendait. En hiver c’était très embêtant, car il était tout le temps fatigué et n’arrivait pas à se lever. Heureusement que c’était l’été ! En été chaque matin il préparait le petit-déjeuner à ses parents adoptifs. Chaque nuit il rêve de ses parents adoptifs en train de lui annoncer qu’il était adopté. Il n’avait encore que six ans.
-Chéri écoute nous s’il te plaît, avait-dit sa mère.
-Tiens lit ça, avait-dit son père, et si tu n’arrives pas à lire nous te le lirons.
Chris avait lu le message. Il disait ceci :
Chère Madame, cher Monsieur,
Nous voudrions que vous preniez soin de ce petit garçon et que vous ne lui disiez pas qu’il a une sœur jumelle avant que vous croyez que ce soit le temps.

Maintenant il a l’habitude mais avant il ne pouvait simplement pas s’y faire. Au moins il sait que le bracelet en or qu’il porte est un indice. Sa sœur a le même il le sait car il l’a vue. Depuis un moment il voit sa sœur. Chaque fois qu’il regardait le soleil. On lui a toujours dit que c’était dangereux mais lui ça ne lui faisait rien. Sa sœur est blonde tout comme lui et a des magnifiques yeux bleu foncé comme la nuit. Il sait lui aussi qu’elle le voit mais elle le voit la nuit et lui le jour. Il ne sait pas pourquoi mais une fois il a lu dans un livre que les jumeaux avaient souvent des connexions quand ils étaient séparés. Mais Chris sait que c’est autre chose mais il ne sait pas quoi. Sa sœur s’appelle Linia.
*

Linia a de nouveau fait ce rêve de son frère. Avant elle ne savait pas que c’était son frère mais maintenant elle l’avait compris. Il s’appelle Chris. Il est blond et a des yeux vraiment surprenants. Ils sont couleur or. C’est vraiment bizarre… Mais cette fois il lui avait parlé et elle aussi :
-Bonjour Linia. ,avait-il dit
-Bonjour Chris. ,avait-elle répondu.
-Où es-tu ? Je te cherche. ,dit Chris
-J’habite en Suisse et toi ?
-En France.
-Où pouvons nous nous retrouver ? ,avait demandé Linia.
-Je peux peut-être aller en Suisse, près du Lac Léman à Genève. ,dit-il.
-Quand peux-tu venir ? ,dit Linia.
-Le 30 juin. , répondit-il.
-Retrouve moi sur le pont du Mont-Blanc à 14 heures. ,dit Linia
-J’y serai. ,répondu Chris.

 
-_-Tavari_Luhta-_-


Douleur, douleur à fleur de peau, Coloré mât de tous fléaux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
21 février 2005
Dernière connexion
26 novembre 2020
  Publié: 14 juin 2006 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

Très intéressant... Je crois que je vais suivre cette histoire. J'ai besoin de quelque chose d'intéressant à faire, alors pourquoi pas me réhabituer à suivre une belle petite histoire sur LPDP???

Bibye!! --x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x0x--
Tavari Luhta

  -_-Tavari Luhta-_-
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 15 juin 2006 à 14:42 Citer     Aller en bas de page

une histoire dont j'attends la suite avec impatience
continue!

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Lorna
Impossible d'afficher l'image
Le rêve est un monde.... la vie est notre réalité...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1109 commentaires
Membre depuis
22 juin 2004
Dernière connexion
25 mars 2011
  Publié: 2 juil 2006 à 21:02 Citer     Aller en bas de page

Hum... le premier est tout aussi bon que le prologue!! Disons que j'ai attendu ce chapitre avec impatience!! Et en plus, je l'ai manqué!! Je m'en veux... en tout cas!!

J'adore ton récit!! J'adore, pas j'aime, j'adore!!
Aller, à ton clavier, je veux la suite!!

Bien à toi
Lorna

  Nous sommes libre depuis notre premier soupir, mais dans la vie, il y a des exceptions. Alors je souhaite qu'un jour,ils connaitront la liberté à leur tour!!
Candice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
341 commentaires
Membre depuis
1er juin 2006
Dernière connexion
8 octobre 2013
  Publié: 13 août 2006 à 12:25 Citer     Aller en bas de page

je vais lire la suite!

simpleplan79
all the love

 
Saskia N. R.


Amour éphémère des fleurs hivernales...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1468 commentaires
Membre depuis
27 mai 2006
Dernière connexion
3 juin 2011
  Publié: 17 oct 2006 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup! ^^

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2092
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0195] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.