Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 33
13208 membres inscrits

Montréal: 25 sept 00:15:12
Paris: 25 sept 06:15:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour : :: Lettre à l'absente... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 12 avr 2008 à 12:35 Citer vertical_align_bottom


Lettre à l’Absente…



Par-dessus les hauts murs de tes profonds silences
J’ai cru voir par instant des bribes de mon enfance.
Un jardin ombragé planté d’un marronnier,
Quelques arbres fruitiers sous un soleil d’été
Gorgés de beaux fruits rouges qui me tendaient les bras
Et que je regardais à travers le judas
D’une cabane en bois où j’étais enfermé
Le temps que tu reçoives cet homme endimanché…

Par delà les silences de tes lèvres fermées
J’ai entendu tes cris et tes gémissements
Que je prenais alors pour le doux chuintement
D’une bouilloire, sur le feu de bois, oubliée,
Et où se réchauffait l’ivraie de mon goûter
Que tu me préparais chaque jour de l’année,
Me dévorant des yeux comme un fruit défendu
Quand je mordais le pain d’un élan résolu…

Par delà les non-dits de ta bouche vermeille
J’entends le bruit des pas de cet homme inconnu
Que je voyais de dos quitter ta chambre, repu.
Et mon ciel obscurci retrouvait le soleil
Lorsque tu te hâtais pour venir me chercher
Sans avoir pris le temps de recouvrir ton corps.
C’est la que je connus le plus beau des trésors
Et je crus chaque fois que tu étais une fée…

Par delà les ouï-dire des bigotes bien- pensantes,
Dont les phrases assassines résonnent à mes tympans
Lorsque je vais te voir Ô toi ma chère absente
Dans ce petit jardin planté d’arbres charmants,
Avec ta petite fille qui te ressemble tant,
J’aurais voulu savoir, mettre fin au mystère,
Ce vieil homme que je vois sur ta tombe pleurant
Etait pour toi l’amant, était pour moi mon père ?



Naej




Texte protégé par Copyright

n° 00043414





  Carpe diem...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 12 avr 2008 à 12:40 Citer vertical_align_bottom

Me souviens de celui-ci qui m'avait beaucoup touchée.. (remuée).. et qui me touche encore d'ailleurs...

(t'as changé le titre non ?)

Merci pour l'émotion....

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 12 avr 2008 à 12:50 Citer vertical_align_bottom

Beau et touchant, mon poète ... celle-là qui a permis aujourd'hui à mes yeux de connaître ce bleu splendide de l'encre de son enfant ... elle avait tant travaillé pour le bien de cette communauté qui m'est aussi chère que le chez moi familial.

Que cet héritage d'amour te guide encore, poète.

Poétiquement, ton lecteur

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15625 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 12 avr 2008 à 13:06 Citer vertical_align_bottom

Cher Naej, je m'en souviens de celui-là...très beau et très émouvant....
Alex

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre 2021
  Publié: 12 avr 2008 à 13:08 Citer vertical_align_bottom

L'histoire d'un enfant contée avec pudeur et respect, chaque mot renvoie à l'enfance et j'aime beaucoup, merci Naej pour ce tresor


mystic

 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
322 poèmes Liste
2523 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 12 avr 2008 à 13:35 Citer vertical_align_bottom

Très très émouvant...
amitiés serge

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 12 avr 2008 à 15:49 Citer vertical_align_bottom

Je m'en souviens aussi, le titre est différent mais l'autre je ne sais plus c'est lequel...


En tout cas, il m'émeut toujours autant

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
15 février
  Publié: 12 avr 2008 à 16:09 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir , Naej !!

Je n'ai qu'un mot : bouleversant !

Tes mots sous ta belle plume magnifient ton talent !

Amicalement ! (( ))

  Lysée
pengyou42
Impossible d'afficher l'image
bientôt la voie lactée sera notre autoroute
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1884 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2015
Dernière connexion
13 février 2018
  Publié: 12 avr 2008 à 21:26 Citer vertical_align_bottom

il y a des souvenirs dont on ne s'affranchit jamais
et qui reviennent comme la marée sur la plage.
Une belle page d'existence
l'icono

  pengyou42
mystique
Impossible d'afficher l'image
Notre vie ne sera jamais autrement que ce que nous voulons bien lui laisser devenir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
29 commentaires
Membre depuis
5 avril 2008
Dernière connexion
28 février 2009
  Publié: 12 avr 2008 à 23:42 Citer vertical_align_bottom

Je ne crois pas l'avoir déjà lui...parce que de tels vers...je n'aurais pu les oublier...

Je n'ai rien à ajouter que ce qui a déjà été dit...


Merci pour cette lecture

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17040 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 13 avr 2008 à 02:01 Citer vertical_align_bottom

moi qui découvre ce poème,je dois dire que je le trouve très bien écrit,avec en plus des rimes qui me paraissent vraiment bien trouvées.
la fin, en interrogation fait se poser une question qui permet de ne pas sortir du poème,comme si on voulait essayer comme tu dis toi même de "mettre fin au mystère".
pour tout cela,je trouve que tu as une plume subtile.
bravo à toi.
je t'envoie mes sincères amitiés.
pyc.

 
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
3087 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 13 avr 2008 à 02:12 Citer vertical_align_bottom


Je le relis avec un grand plaisir...

Merci Naej de l'avoir reposté

Mes amitiés Yvon

 
kiannzo
Impossible d'afficher l'image
"l'indifférence est la plus grave maladie de l'âme"..FENELON
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
104 commentaires
Membre depuis
2 avril 2008
Dernière connexion
8 décembre 2020
  Publié: 13 avr 2008 à 16:50 Citer vertical_align_bottom

Que de fois ai-je écrit pour ma mère....mon dernier texte
est si semblable à ton poème Naej....j'en ai eu des frissons ! On a donc le goût de mère dans la bouche !
bisous .

  Joëlle CREQUER
Billie


Ma bouteille à l'amer, je la vide, néant inné d'idées perdues en mer...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1718 commentaires
Membre depuis
11 février 2007
Dernière connexion
31 décembre 2021
  Publié: 13 avr 2008 à 17:09 Citer vertical_align_bottom

M'a frappé le coeur celui-là...

Merci

  CAUSTiQUE
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 15 avr 2008 à 05:51
Modifié:  15 avr 2008 à 05:51 par Catalina
Citer vertical_align_bottom

Traîté en douceur et vraiment touchant.

"Avec ta petite fille qui te ressemble tant,
J’aurais voulu savoir, mettre fin au mystère,
Ce vieil homme que je vois sur ta tombe pleurant
Etait pour toi l’amant, était pour moi mon père ?"

Amitiés cathy

 
mtcatala

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
208 poèmes Liste
1658 commentaires
Membre depuis
25 septembre 2004
Dernière connexion
26 mai 2019
  Publié: 15 avr 2008 à 08:37 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Naej

Je suis sans voix devant ce beau texte dit avec pudeur et délicatesse

L'innocence de l'enfant devant les situations qu'il ne comprend pas!!!

bien amicalement M-Thé

 
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 15 avr 2008 à 10:38
Modifié:  15 avr 2008 à 10:43 par colline
Citer vertical_align_bottom

Ptitebulle : De rien ... Oui, ce titre me convient mieux... maintenant...

*************************************************

Hassan : L'Amour est toujours le meilleur des guides... Toi tu le sais bien..

*************************************************

Alex : Je suis flatté que tu t'en souviennes...

*************************************************

Mystic : C'est toi qui est un "trésor" !

*************************************************

^^Marion^^ : Merci de me repeindre et de rien !

*************************************************

Ristretto : L'Amour, toujours l'Amour et rien que l'Amour...

*************************************************

Serge : Heureux qu'il t'ait ému...

**************************************************

Dominique : Tous ces qualificatifs ! c'est trop...

**************************************************

Justine : Ben pareil qu'à Ptitebulle alors !

**************************************************

Lysée : Tu me fais rougir jusqu'à la plante des pieds !

**************************************************

L'Iconoclaste : Seule la mer se souvient.... Pas les grains de sable...

**************************************************

Soleil des îles : Merci de ces rayons iliens !

**************************************************

Mystique : D'où l'intérêt de "reposter" parfois... Ne serait-ce que pour les nouveaux lpdépien(ne)s...

**************************************************

L'Insoumise : "L'après" est parfois meilleur que "l'avant"...

***************************************************

Pyc : Amitiés partagées Pyc...

***************************************************

Yvon : De rien Yvon... J'éprouve du plaisir aussi...

***************************************************

Lumi : Alors c'est que mon entreprise n'a pas été vaine...

***************************************************

Juliette : Oui, j'aime la nostalgie de l'enfance, quand le regard se fait plus tendre...

**************************************************

Kiannzo : J'ose penser que tous les enfants gardent en eux le goût de leur "mère"...

***************************************************

Billie : Ravi de te revoir ici Billie... J'espère que ton coeur n'est pas trop fragile...

***************************************************

Cathy : Je suis content qu'il t'ait touchée...

**************************************************

M-Thé : Il est de la même famille que ton dernier texte...

***********************************************


Jacques : Je pensais que tu le connaissais... Alors je suis très heureux de l'avoir reposté... Oui, beaucoup de références à mon passé professionnel lorsque je parle de l'enfance... Mais parfois à mon propre passé aussi...

***************************************************

Un grand merci à vous !

  Carpe diem...
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19463 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 15 avr 2008 à 16:06 Citer vertical_align_bottom

Ce que j'aime en ce texte, au delà de l'amour, c'est cette ambiguité que je ressens, d'un adulte qui se remémore et qui réalise peut être ... sans doute
Et puis moi les textes nostalgiques, ça me remue à chaque fois ...

Merci

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 15 avr 2008 à 17:18 Citer vertical_align_bottom

Tu as raison Vinie... Ce n'est que l'état d'adulte atteint que l'on peut mettre des mots sur des images éparses... Mais aussi lorsque l'on est en paix avec soi-même sans doute...

  Carpe diem...
Little stella


La sensibilité de chacun, c' est son génie. BAUDELAIRE
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1616 commentaires
Membre depuis
1er mars 2007
Dernière connexion
6 janvier 2012
  Publié: 18 avr 2008 à 10:32 Citer vertical_align_bottom

Un poids en moins sur le coeur certainement, après avoir écrit ces lignes magnifiques.


L' amour suinte malgré tout...

Amitiés et de So

  Little stella
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 19 avr 2008 à 09:12 Citer vertical_align_bottom

Beau & touchant...
Je suis muette d'admiration ...

A bientot

Amicalement Audrey

  Audrey .
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2902
Réponses: 33
Réponses uniques: 28
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0484] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.