Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 21
Équipe de gestion
· Catwoman
13687 membres inscrits

Montréal: 25 juin 08:30:26
Paris: 25 juin 14:30:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La chanson de l'homo consommus Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
gabrielich
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
205 commentaires
Membre depuis
26 mars 2007
Dernière connexion
14 septembre 2020
  Publié: 29 jan 2016 à 01:17
Modifié:  29 jan 2016 à 04:05 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Homo consommus

Après tant de millions d’années d’évolution
Voici la perfection la civilisation
Fini l’âge du gourdin vive les inventions
On a trouvé enfin l’arme à répétition

Refrain: Homo consommus il t’en faut toujours plus
Homo consommus homo imbécilus

Pour nous alimenter on a évolué
Fini les crudités et les plats mijotés
Une pizza congelée que l’on fait réchauffer
Et pour se régaler une crème glacée

refrain

Pour chaque mouvement on se fait assister
Les escaliers roulants les robots ménagers
Pour ne jamais marcher on a l’automobile
Jamais se fatiguer rester bien immobile

refrain

Pour toutes nos affections il y a une solution
Une bonne prescription vive la médication
Pour les artères bouchées une belle opération
Pour tous les bourrelets une liposuccion

refrain

Pour bien se distraire il suffit d’un écran
Surtout ne rien faire rester collé devant
Grignoter sans arrêt du salé du sucré
Tout en restant vautré sur son beau canapé

refrain

Nous ne sommes pas nés pour toujours consommer
Nous pouvons nous tourner vers d’autres destinées
Détournons le regard de notre grand ego
Avant qu’il n’ soit trop tard regardons bien plus haut

Homo spiritus tu peux partager plus
Homo spiritus tu as l’amour en plus

  Gaby
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 29 jan 2016 à 02:59
Modifié:  29 jan 2016 à 03:13 par Didier
Citer     Aller en bas de page

"Nous ne sommes pas nés pour toujours consommer
Nous pouvons nous tourner vers d’autres destinés
Détournons le regard de notre grand ego
Avant qu’il n’ soit trop tard regardons bien plus haut
"

Nos revenus étant l'unique source de nos consommations, tu devrais proposer ton texte pour guider les négociations en entreprises. Il explique pourquoi il ne faut pas augmenter les salaires, et justifierait même pourquoi il est grand temps de les diminuer ! Je crois que tu auras beaucoup d'adeptes, enfin je le suppose.

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
4020 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 29 jan 2016 à 04:06 Citer     Aller en bas de page


Un texte bien senti. J'aime
Amitiés.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3160 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 29 jan 2016 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour

J'ai bien aimé ta critique de l'Homo consommus, il y a tellement de choses à faire en dehors de son canapé.

Bonne soirée
Cidnos

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
522 poèmes Liste
10478 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 30 jan 2016 à 08:45 Citer     Aller en bas de page

Citation de Gabrielich
Homo consommus homo imbécilus


j'aime bien ça, ça me fait rire.

 
gabrielich
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
205 commentaires
Membre depuis
26 mars 2007
Dernière connexion
14 septembre 2020
  Publié: 31 jan 2016 à 21:28 Citer     Aller en bas de page

chers lecteurs, merci pour vos commentaires .

L'homopoéticus

  Gaby
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 672
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0374] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.