Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 32
13208 membres inscrits

Montréal: 25 sept 00:44:16
Paris: 25 sept 06:44:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour : :: L'inconnu... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 30 avr 2008 à 17:50
Modifié:  1er mai 2008 à 10:02 par colline
Citer vertical_align_bottom


L’inconnu



Il se tient droit, debout à l’encoignure d’une porte.
La rue est calme, déserte dans ce paisible village,
Il attend…Les mains enfouies dans les grandes poches
D’un imperméable noir, sans jamais qu’elles ne sortent…
Un chapeau feutre gris complète l’assemblage.
Il est là immobile à l’abri de ce porche.

Il est bientôt midi à l’horloge de l’église
Qui dresse vers le ciel le coq de son clocher,
Un chien aboie au loin réclamant sa pitance,
Déclenchant d’un seul coup concert de vocalises…
Une pluie fine et grasse tombe sur le pavé,
Libérant dans l’espace de subtiles fragrances.

Sur son visage blême coulent des larmes de pluie
A moins que ce ne soit des larmes de chagrin
Son regard éteint fixe sur le trottoir d’en face
Le grand portail fermé et le mur décrépi
D’une bâtisse grise bordée d’un grand terrain
Et qui cache en son sein le fruit de sa disgrâce.

Le silence retombe l’espace d’un instant
Tandis que du clocher tinte le premier coup
Des onze qui vont suivre annonçant le midi
Le grand portail rouillé s’écarte lentement
Un grondement joyeux lui fait tendre le cou
Et serrer dans sa poche une photo jaunie.

Manon

Surgissant des entrailles du triste bâtiment
Tel un essaim d’abeilles une horde d’enfants
S’élance vers l’ouverture tout en se bousculant
Et ce ne sont que cris stridents et piaillements
Jusqu’à ce que chacun retrouve ses parents
Comme des « affamés* » rêvant du pélican.

L’ouragan apaisé laisse sur le pavé
Un petit bout de vie un petit bout d’oubli
L’homme solitaire et l’enfant dans son coin
Comme le négatif d’une photo ratée
Leurs yeux ne se voient pas dans l’ombre de leur nuit
Ils sont pourtant si près et à la fois si loin

Lentement sans savoir quelle force l’anime
L’inconnu doucement vers l’enfant se dirige
S’efforçant d’adopter un regard amical
Il lui tend une main remontant de l’abîme
Réprimant comme il peut ce délicieux vertige
Il croit voir dans ses yeux s’allumer des étoiles.

Le regard de l’enfant lui transperce le cœur
Lui faisant oublier les mois et les années
Passés entre les murs d’une austère prison
Après avoir un jour d’un accès de fureur
Rongé de jalousie tel un désespéré
Tué l’Amour de sa vie, la maman de Manon…



Naej



* Emprunté au poème de Musset…





Texte protégé par Copyright

n° 00043414


  Carpe diem...
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre 2021
  Publié: 30 avr 2008 à 18:19 Citer vertical_align_bottom

Tu as créerr une atmosphère étrange et pesante autour de ces retrouvailles, peut etre est ce par ce qu'elles le sont , c'est ce que j'ai ressenti et ce que j'ai aimé merci


Mystic

 
Douce_émeraude

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1101 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2004
Dernière connexion
7 décembre 2014
  Publié: 30 avr 2008 à 18:40 Citer vertical_align_bottom

Magnifique texte ! j'ai beaucoup aimé. Un sujet lourd mais superbement écrit.

Mes amitiés,

Douce_Émeraude

  Douce_Émeraude
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
322 poèmes Liste
2523 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 1er mai 2008 à 02:57 Citer vertical_align_bottom

Des retrouvailles difficiles et pesantes... mais ô combien nécessaires, vitales... superbe de réalité !
amitiés serge

 
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2357 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 1er mai 2008 à 10:00 Citer vertical_align_bottom


Que dire...de cette belle lecture...
Elle inspire un sentiment ineffable et tendre
et d'espoir...

Bouleversant!!

J'ai beaucoup aimé!

Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars 2018
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 1er mai 2008 à 12:49 Citer vertical_align_bottom

Ainsi Poésie ouvre la porte d'un instant magique.
L'inconnu pénètre en nous, mot à mot il surgit, envahit l'espace...

Ces larmes deviennent notre, que dire de plus que ta poésie nous emporte.

j'adore l'obscur qui se dévoile lentement, habilement, .. admirable ...

Flore

 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1480 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
25 août
  Publié: 1er mai 2008 à 12:49 Citer vertical_align_bottom

Ainsi Poésie ouvre la porte d'un instant magique.
L'inconnu pénètre en nous, mot à mot il surgit, envahit l'espace...

Ces larmes deviennent notre, que dire de plus que ta poésie nous emporte.

j'adore l'obscur qui se dévoile lentement, habilement, .. admirable ...

Flore

  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
2islander2

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
538 commentaires
Membre depuis
10 mars 2008
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 2 mai 2008 à 04:00 Citer vertical_align_bottom

Très belle écriture et très belle peinture de personnages, j'ai visualisé la scène et aimé.

yann

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 2 mai 2008 à 10:16 Citer vertical_align_bottom

Y a que toi pour écrire comme ça !

Un caillou dans la gorge. J'y étais pour qq minutes...

L'inconnu aura-t'il une seconde vie ?

Bises, Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 5 mai 2008 à 04:57 Citer vertical_align_bottom

In Popo : C'est le signe que ta mémoire est toujours bonne !

************************************************

Mystic : Certes, elles le sont compte tenu du contexte...

**************************************************

Douce_Emeraude : Tant mieux !

*************************************************

Serge : Oui... "nécessiares et vitales" malgré...

***********************************************

*marion* : Alors, c'est que j'ai atteint l'un de mes buts...

**************************************************

Jacques : 20/20 pour la mémoire... aussi !

*************************************************

Sadday : L'espoir surtout d'un avenir moins sombre...

***********************************************

Lumi : Le noir de la tragédie et le vert de l'espérance...

***********************************************

Flore : Content de te revoir... avec tes mots magiques..

**************************************************

dom1 : Bonnes questions dom... je vais peut être leurs demander... un jour...

**************************************************

Yann : C'était le but...

***********************************************

Marie : Oh non, il y a plein de belles écritures ici... Qui sait.. Peut être...

***********************************************

Merci à vous !

  Carpe diem...
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
15 février
  Publié: 6 mai 2008 à 16:34 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir !

Au départ, je pensais autre chose quand il attendait devant le portail .... et tes mots ont donné suite à une histoire émouvante, prenante ....

On lit avec envie, avec intensité, impatience aussi de savoir ....

Qu'arrivera-t-il à l ' Inconnu après ????

de Lysée !

  Lysée
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 7 mai 2008 à 04:15 Citer vertical_align_bottom

Lysée : Et à quoi pensais tu ?

  Carpe diem...
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
15 février
  Publié: 7 mai 2008 à 16:15 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir,

A quoi pensais-je ? Je pensais , enfin j'imaginais, avec les indices que tu donnais , que cet inconnu attendait devant un orphelinat, d'apercevoir juste la petite bouille qu'il aurait créé dans d'étranges circonstances et qu'il aimerait , toutefois, essayer de connaître et de réparer pour le peu qu'il aurait à vivre !

Bon, je vais sans doute paraître stupide... J'ai osé me lancer...

En tous les cas, je remarque qu'avec Kajak, vous avez tous les deux, cette faculté, cette aisance, cette manière de raconter les petites histoires particulières en leur donnant un souffle extraordinaire qui nous donne envie de lire jusqu'à la dernière lettre !

Et avec une bonne bolée, t'écouter ou te lire doit être extra !

Bien le bonsoir, cher Breton !

  Lysée
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 7 mai 2008 à 17:07 Citer vertical_align_bottom

Non Lysée, tu es loin d'être stupide... C'était un autre possible...

Merci du compliment pour les 2 patriarches !!!

  Carpe diem...
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 5 juin 2008 à 06:28 Citer vertical_align_bottom

Dominique

  Carpe diem...
Timoline


Mais nomdidjou, il est où cet interrupteur ??
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
6 février 2008
Dernière connexion
3 juin 2017
  Publié: 28 juil 2008 à 06:07 Citer vertical_align_bottom


Je ne connaissais pas celui-ci.
Je ne le connaissais pas.

Il tient tellement d'humanité entre ses lignes...

Merci Naej pour ce partage

T.

 
Gekkeikan
Impossible d'afficher l'image
Un sens interdit en somme ce n'est qu'un sens autorisé pris à l'envers.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
90 commentaires
Membre depuis
23 août 2016
Dernière connexion
13 octobre 2016
  Publié: 10 sept 2016 à 12:37 Citer vertical_align_bottom

un instant (de vie..., brisé, volé, ôté, enterré...

et puis...

le départ

un pas
vers le passé, le présent et peut-être un futur d'unicité

troublant de beauté sur cet instant-ané qui s'éclaire se découvre et se partage

mais l'oubli n'existe pas
seul le Temps peut permettre de refermer les blessures pour les cicatriser et nous donner le choix d'accepter l'impossible, l'impensable, l'inimaginable


mercis

  Dieu fait ce qu'il peut de ses mains, mais le diable fait beaucoup mieux avec sa queue.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1463
Réponses: 16
Réponses uniques: 12
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0354] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.