Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 14
· joycebardawil
13223 membres inscrits

Montréal: 27 jan 20:25:58
Paris: 28 jan 02:25:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Pendule de pain vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Vieille Cabane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
34 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2022
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 28 juil 2022 à 16:51
Modifié:  29 juil 2022 à 06:30 par Maschoune
Citer vertical_align_bottom

Pendule de pain


Il y a une boule de mie dans ma rate ;
De blancs vers de farine gigotent et pleurent leur vie
Difficile. Ils creusent et recrachent du nitrate
Dans ma laine organique richissime d’envie
De succès et de gloire et de peur que ça rate.
J’arrive enfin en haut de la rue des Savies.

Plate tranche de mie en haut de la montagne,
Tu es tel un plateau au cœur de la Bretagne.
Panorama passif, tu es un être instable
Tu pousses ton Sisyphe, ravin inéluctable.
Une pierre, une force, rebelote la peine
La prière, l’écorce, la pelote de laine

Est jetée sur la toile pour la désintégrer
Sans conviction, éviction du plaisir futile
Et mise au travail du petit cheval maigre et
Façonnement artificiel de l’être utile
A soi, pour oublier le devoir d’intégrer
En vain ces terres. Tout le bas monde hyperventile.

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
715 poèmes Liste
28959 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 29 juil 2022 à 04:16 Citer vertical_align_bottom

Bienvenu avec nous.
Premier poème qui demande de l'imagination, mais on sent bien tes inquiétudes des doutes qui te font écrire ainsi.
De bien tristes pensées mais écris encore davantage sur ton devenir, tu es jeune et je suis sûre que tu as beaucoup à dire.
Bien amicalement ODE

  OM
Vieille Cabane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
34 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2022
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 29 juil 2022 à 04:23 Citer vertical_align_bottom

Merci pour l'accueil
J'ai des poèmes en réserve sur mon "devenir" mais ils sont pas plus joyeux que celui là haha

 
plume-éphémère


“Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
977 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2022
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 13 sept 2022 à 16:19 Citer vertical_align_bottom

je vais me répéter mais j'aime votre style, le noir vous va si bien que vos mots prennent vie

plume-éphémère

  plume-éphémère
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 238
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0188] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.