Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 29
· M@ry Re@d
13229 membres inscrits

Montréal: 31 jan 18:38:27
Paris: 1er févr 00:38:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: The Dead-book vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
hindou
Impossible d'afficher l'image
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible aux yeux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
26 janvier 2021
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 23 jan à 03:08
Modifié:  23 jan à 07:49 par Emme
Citer vertical_align_bottom

The Dead-book

Quelqu’un a-t-il l’indicatif du Ciel ?
J’ai déniché dans le grenier de mon imagination
L’ annuaire des morts, la dernière édition
Et je voudrais passer moult appels !

Je composerai des numéros au hasard
De gens célèbres et aussi ceux d’illustres inconnus
Elles doivent bien habiter quelque part
Ces milliards de personnes jamais revenues !

Je m’empresserai de prendre des nouvelles
De mes grands-parents et proches enfin réunis
Autour du sacro-saint couscous du vendredi
On fera alors un FaceTime intergénérationnel !

Je demanderai à mère Thérésa et à mon chien Nairobi
S’ils sont voisins de pallier au paradis,
Je zapperai par contre Khomeini et Hitler
Je doute qu’il y ait du réseau en Enfer…

J’imagine les morts dans les cieux
Chevauchant les nuages floconneux
Dans ce manège qui tourne depuis une éternité
Avec la divine musique du vent Berçant la défunte Humanité

Je crois parfois entrevoir leurs visages
Depuis l’avion lorsque je voyage
Je leur envoie mes prières et mes pensées
Les rejoindrai-je quand ma ligne sera résiliée ?
Je ne les entends pas me murmurer :
« Hind, Dieu est l’Unique correspondance
À ton Ultime question sur la finalité et le sens !»

 
Le Poète Untel


Le créateur est un archer qui tire dans le noir. – Gustav Mahler
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
19 janvier
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 23 jan à 09:55 Citer vertical_align_bottom

Citation de Hindou
Quelqu’un a-t-il l’indicatif du Ciel ?



Indicatif du Ciel 1
Indicatif de l'Enfer 0

Mais gare à vos oreilles avec l'Enfer, leurs propos sont souvent hot.

  L’homme que vous voudriez tuer n’est pas monsieur Untel ; il n’est qu’un déguisement. Quand nous haïssons un homme, nous haïssons dans son image quelque chose qui réside en nous. Ce que nous ne portons pas en nous ne peut nous toucher. – Hermann Hesse
LanaLuve

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
118 commentaires
Membre depuis
16 avril 2022
Dernière connexion
30 janvier
  Publié: 23 jan à 12:49 Citer vertical_align_bottom

Citation de Le Poète Untel

Citation de Hindou
Quelqu’un a-t-il l’indicatif du Ciel ?



Indicatif du Ciel 1
Indicatif de l'Enfer 0

Mais gare à vos oreilles avec l'Enfer, leurs propos sont souvent hot.



Pourquoi "gare" pour l'enfer. Si on y va, c'est justement pour entendre de tels propos et, là au moins on prend son pied.

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 26 jan à 01:46 Citer vertical_align_bottom

Poème original qui m'a fait sourire, merci pour ce partage

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 79
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0201] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.