Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 173
Invisible : 0
Total : 175
· Pichardin · Bombadil
13354 membres inscrits

Montréal: 25 sept 02:06:18
Paris: 25 sept 08:06:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: modération et ces accessoires Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 21 févr 2009 à 15:51
Modifié:  22 févr 2009 à 16:27 par aigle royal
Citer     Aller en bas de page

Modération et ces accessoires
21-02-09
N’en prenez jamais trop sur vos épaules.
Vous serez rapidement envahis par ces ébauches.
Ne vous inquiétez pas trop, ne devenez pas le saule.
Heureux de vous avoir près de nous à notre gauche.

Nous continuerons à vomir nos tripes.
Tandis que les personnes plus aptes se les garderont.
Gardez votre sourire, vous avez su reconstruire le pont.
Nous, nous serions toujours là, tel un zip.

Le petit loup si éphémère que nous aimons tant.
L’autre qui vient nous rendre la morale à temps.
Celle qui est toujours là, après coup, l’insoumise.
La voiture de course aussi qui est présente.

J’apprécie grandement votre présence.
Vous êtes la quand les choses tournent.
Vous êtes la pour nous, nous sommes la pour vous.
Nous sommes ensemencés par vous

Tous ces mots étaient pour exprimer mon affection.
Pour pouvoir les remercier enfin, à leur perfection.
Pour les remercier quand ils sont la pour nous guider.
Pour les reconnaître à leur juste valeur.


Bon mon poème est fini, je vais le redire en mot pour ceux qui préfèrent ça comme ça. Vous n’êtes pas obligés de lire cette partie si vous ne voulez point. Je trouve cela plus facile écrire en mot sans rime. Donc je tenais à remercier les membres du site qui font en sortes que nous sommes unis comme nous le sommes sur le site. Je voulais souligner ces quatre membres principalement, car à chaque fois qu’il se passe de quoi qui vient brimer nos relations dans le site, eux prennent la parole pour toutes les personnes influentes qui se taisent un peu plus. Deux personnes de l’équipe de correction que je tenais à remercier, car c’est les deux que je vois le plus souvent. Je tenais absolument à inclure Tilou, car toutes les erreurs des modérateurs, c’est lui qui parle pour tous. Je voulais parler d’Éphémère, car elle est là, à répondre aux questions. Je voulais remercier L’insoumise, pour sa présence et son sens humaniste lorsque nous lui demandons une chose pour un membre elle fait tout pour ce membre en question. Je tenais à féliciter Mustang, car il est le plus récent correcteur (je crois) et bien voilà il est là pour nous. J’aurais apprécié tous vous remercier, chaque membre qui font avancer le site, mais c’est surtout ces quatre la qui m’ont le plus marqués. Je vous remercie tous d’être la pour nous, les membres.



  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 21 févr 2009 à 15:57 Citer     Aller en bas de page

et bien merci pour ce commentaire. Je l'espère que l'équipe sera content de recevoir sa.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 21 févr 2009 à 16:08 Citer     Aller en bas de page

effectivement c'est un bel hommage pour ces membres qui sont là toujours souvent , merci pour eux

toute mon amitié

james

  Membre de la Société des poètes Français.
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 21 févr 2009 à 19:26 Citer     Aller en bas de page

et bien merci James d'être passer. Et d'avoir laisser ce commentaire.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1070
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0262] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.