Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 74
Invisible : 0
Total : 75
· Jules Vieille Cabane
13206 membres inscrits

Montréal: 6 oct 13:08:03
Paris: 6 oct 19:08:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Confessions nocturnes vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 24 mars 2004 à 22:03
Modifié:  13 août 2010 à 11:10 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

« Ce qui est admirable, ce n'est pas
que le champ des étoiles soit si vaste,
c'est que l'homme l'ait mesuré. »
(-Anatole France)




Confessions nocturnes




Quand la lune était pleine
Et que j’étais belle
Versant son teint de reine
Sur l’aquarelle
Des surfaces aqueuses.

J’étais aussi belle et reine
Qu’elle…
Sur la toile moqueuse
De la nuit, au ciel,
Où je demeure, sereine…

Sur la terre ferme ou l’onde
Qui envoie ses rayons sages ?
La lune ronde
Tandis que moi, je nage..
Dans le mystère…

Qu’importe les prières
Et les implorations austères
Adressés à quelque Dieu ?

Sur le voile des songes…
J’ai pris mon envol radieux
Et sur la toile des cieux
Nappe moirée que je longe…
Je préside, éternelle…

Au fil des âges…
Je fus l’étoile des mages…
Ou les yeux d’un joli minois
Prunelle qui étincelle
Autant que la couronne des rois…
Dans l’œil des amoureux…

Sur les ondes cristallines,
Où je me reflète et illumine
Mes sœurs et la lune
Au teint cireux.
Les roseaux se penchent
Et murmurent sur l’étendue blanche
Les bruits enclos dans l’air nocturne…

Dans le soir, sur les branches
Les oiseaux chuchotent
Vos tendres baisers…
Les lèvres épousées
Que le coeur grignote…
Aux fontaines de l’amour

Et moi, brillante ou sans éclat…
A la tombée du jour,
Je guide vos pas…
Sur l’onde ou la terre ferme…

Je fus l’étoile des rois
Et maintenant, polaire
Je demeure, gemme…
Ou à des années lumières,

Dans un océan noir
Constellé de diamants clairs…
« Eh, madame la lune,
Laissez-vous un peu choir…
Qu’on puisse mieux nous voir,

Nous, les étoiles éternelles…
Aux miroirs d’ombres
Et d’étincelles ! »

Je nourris ainsi, dans la pénombre…
Vos espoirs et tous vos voeux secrets
Et dans le creux de mon oreille…
Tous vos soupirs et vos désirs muets.


-Lograth, mars 2004

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 25 mars 2004 à 00:03 Citer vertical_align_bottom

Encore, et encore,

Comme c'est beau, dans cette nuit sans lune, je te vois, toi l'étoile des mages, toi l'étoile des rois, peux tu guider mes pas?

Bravo quel talent.

Martin je nomine.

Nuages

  Eve Lindep
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 25 mars 2004 à 03:08 Citer vertical_align_bottom

Magnifique Martin et
Je nomine aussi.
J'ai encore la tête dans les étoiles.
Amitiés
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 25 mars 2004 à 03:16 Citer vertical_align_bottom

Magique Martin...ce clair d'étoiles..

Je nomine

Loup

  http://papemich.free.fr/
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
5042 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 25 mars 2004 à 04:05 Citer vertical_align_bottom

magnifique Martin, on se baigne dedans !
je nomine

chimay

  La musique danse, la poésie chante
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
12 décembre 2021
  Publié: 25 mars 2004 à 06:10 Citer vertical_align_bottom


Ce texte contraste avec les nébuleuses et autres trous noirs
dans lesquels s'engluent souvent les pauvres terriens que nous sommes.

Félicitations

Pierre

  Dela musique avant toute chose...
*LUNE*


La beauté extérieure n'égale jamais celle du coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
675 commentaires
Membre depuis
11 août 2003
Dernière connexion
30 novembre 2017
  Publié: 25 mars 2004 à 07:45 Citer vertical_align_bottom

félicitation lograth!!
vraiment génial ton texte.
j`ai adorer je nomine moi aussi!!!!

amitié
*LUNE*

  *LUNE*
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 14 avr 2004 à 23:48 Citer vertical_align_bottom

Désolé du long retard pour ma réponse, mais
je fus absent quelques temps...
Ceci dit, je me réjouie de voir que ce poème a plus a beaucoup d'entre vous et je vous remercie de vos commentaires et nominations...
Merci à toi, nuages...
À toi, Jean-Paul
Ainsi que Valter...
(Tu es très observateur, Valter, en effet depuis quelques
temps je m'essaie à des vers courts)
Merci encore à Loup et Tornade,
Chimay et Blues...
Lune, Elenya et Sapahriel, j'ai également une pensée pour vous... Merci à vous tous/toutes!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1784
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0223] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.