Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Les parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 96
Invisible : 0
Total : 98
· Poète Ferroviaire · messaisons
13295 membres inscrits

Montréal: 21 février 17:56:41
Paris: 21 février 23:56:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Du petit remplacement vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Dimitryet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
27 mars 2019
Dernière connexion
Il y a -299 minute
  Publié: 12 févr à 03:18
Modifié:  18 févr à 04:47 par Dimitryet
Citer vertical_align_bottom

Une femme malade,
Avec ses pierres hexagonales,
Elle appelle les médecins,
Se présentent que des méchants,
Pas un bon samaritain,
Je les cherchais en France, moi,
Vraiment bien,
Un pincement pour le saignement,
Il n’y en a pas de l’huile et du vin,
Que le vinaigre et le fiel d’assourdissement,
Des mirages,
Des Corinnes et Aïchas,
Les bonnes femmes,
Sont les âmes des habitants,
Hélas,
Au bonheur des dames,
Des turbans et burqas,
Qui remplacent des étalages,
Des bandes rouges, brunes, noires,
À la svastika,
Ou Gaza,
Plus d’entendement,
La construction de la tour finit mal,
Dans les yeux de l’ange gardien,
Je vois,
Qui a reçu la prescription de quitter le territoire
Justement de la part
De ces médecins méchants,
De la gauche et droite,
Qui ne mènent pas à travers le chas,
Hérode et Pilate,
Cherchent le sang
Festoient à la gare St Lazare,
Dans la direction de Rwanda,
Touchent la prognostique vitale,
Par ces attouchements,
De la garde du cardinal,
Même dans les temples,
À cause de cela en flammes,
Quand Mariam retire ses mains suppliantes,
Traitée ici et là à la « sale mendiante »,
De toute cette salade verdâtre,
Les germes des enfants portent ce « sida » malin,
Notre Dame d’Espérance part dans l’endroit
Du cœur vraiment franc,
Elle emporte la pierre blanche, la manne, le fromage,
Dans l’Arche de Son Alliance,
Les philistins restent malades,
Les cananéens se remplacent, quoi,
Avec ses trente pièces d'argent.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 56
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0128] secondes.
 © 2000 - 2024 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.