Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 24
Invisible : 1
Total : 25
13398 membres inscrits

Montréal: 21 jan 19:12:59
Paris: 22 jan 01:12:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Dialogues (2) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lachésis (Moirae)


"Dis maman, si je ris puis que je pleure, est-ce que ça fera un arc-en-ciel ?"
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
206 commentaires
Membre depuis
28 mai 2010
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 25 juil 2014 à 13:38
Modifié:  30 août 2020 à 15:30 par Lachésis (Moirae)
Citer     Aller en bas de page

"J'ai embué mes yeux de la même rosée qui recouvre les fleurs le matin après qu'elles aient rêvé de la nuit.
-C'est beau, mais c'est un peu triste.
-Pourquoi triste ? La rosée c'est une image de douceur, de fraîcheur, de renouveau. Il y a l'idée de la vie quelques part dans ces gouttes d'eau. Je ne voulais pas écrire sur la tristesse, mais au contraire sur le bonheur. Je décrivais des larmes de joies.
-L'idée de la vie ? Le bonheur ? C'est rare de te voir mélanger ces termes.
-Et un sourire peut naître du désespoir, de la folie ou encore du désabusement. Mais j'essaye de changer. J'avoue par contre que je sèche après cette unique phrase. Je ne sais pas quoi raconter, et encore moins quelque chose de joyeux. J'osais espérer d'ailleurs que d'écrire ce dialogue fictif m'aiderait, mais au final, j'en reviens toujours à ce croisement : écrire quelque chose de triste, ou écrire quelque chose sans âme. Être triste, ou être vide. N'ai-je donc pas d'autres options ? Ne puis-je même plus écrire au moins quelque chose de beau ? Teindre ces pages, à défaut de couleur, de sensualité ou de mascara. Même si ce ne serait que pour cacher un corps sans âme. Mais je ne suis plus rien, même plus un corps. À peine une idée, mais de ces idées qui nous passent furtivement par la tête. Parfois elles nous laissent le sentiment qu'elles auraient pu être intéressantes, mais on les oublie si vite, qu'au mieux, elles ne sont qu'un regret. Au mieux, je ne suis qu'un regret. Un triste reflet de mon moi passé, celui qui manque aux gens autour de moi. Je ne suis qu'un écho, un faux-semblant. Peut-être suis-je un corps après tout, le support de leurs souvenirs. Mais un corps sans regard. La vie n'allume plus mes yeux."

  "Le petit chaperon rouge a été mon premier amour. Je crois que, si j'avais pu l'épouser, j'aurais connu le parfait bonheur." Charles Dickens
Sybilla
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 26 juil 2014 à 22:09 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Lachésis (Moirae),

Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
Lachésis (Moirae)


"Dis maman, si je ris puis que je pleure, est-ce que ça fera un arc-en-ciel ?"
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
206 commentaires
Membre depuis
28 mai 2010
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 27 juil 2014 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Et merci de ce passage ^^

  "Le petit chaperon rouge a été mon premier amour. Je crois que, si j'avais pu l'épouser, j'aurais connu le parfait bonheur." Charles Dickens
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 10 jan 2015 à 18:54 Citer     Aller en bas de page

Parfois, comme toi je suis vide. Vide. Les larmes au bord des yeux, de ce gouffre immense. Et ce qui m'en sors, c'est presque toujours de rire.
Maintenant je ris de tout, avec le plus grand sérieux du monde. Et le rire me fait tout surmonter. Surmonter mais pas effacer, les blessures restent là!

Je t'en pris, ne sois pas si vide. Il faut que tu vive! Je ne sais pas comment exactement, mais ne pas vivre me semble le plus horrible des maux. Lève la tête un instant, tu sentiras le vent dans tes cheveux, le froid, le frisson. Enlève tes chaussures, marche pieds nus. Fait des trucs absurdes, bannie la logique étouffante et les gens trop raisonnable. Trouve au fond de toi d'immenses colères, des petits plaisirs (mmm, du chocolat!)...

Je sais que mes mots sont un peu vain, puisqu'ils ne s'applique qu'à moi ^^

En tout cas, sois sûr que la beauté est là, et que j'ai toujours plaisir à te lire (même si c'est triste. L'humain à des fois des contradictions tellement bizarres!)


Isabelle

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Lachésis (Moirae)


"Dis maman, si je ris puis que je pleure, est-ce que ça fera un arc-en-ciel ?"
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
206 commentaires
Membre depuis
28 mai 2010
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 7 nov 2015 à 05:30 Citer     Aller en bas de page

Hmm oui peut-être, merci dans tous les cas.
Et je suis d'accord, après tout, je suis moi-même à la fois une thèse et son antithèse.

  "Le petit chaperon rouge a été mon premier amour. Je crois que, si j'avais pu l'épouser, j'aurais connu le parfait bonheur." Charles Dickens
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er avril 2021
  Publié: 2 mars 2020 à 18:26 Citer     Aller en bas de page

Merci.
Ce texte est beau, poignant, sincère et en vrai stylé ^^
Merci de l'avoir partagé Au plaisir de vs lire

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 909
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0234] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.