Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 32
· cro · Alphonse BLAISE. · Sitting Bull
13346 membres inscrits

Montréal: 16 mai 14:43:35
Paris: 16 mai 20:43:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Si j'avais su.... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 23 juin 2016 à 17:40
Modifié:  22 sept 2016 à 18:21 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

J’aurais chanté le ru courant entre les berges
Et son ondulation torturée et plaintive,
Je n’aurais pas troublé l’amour prude des vierges
Sur l’aube sanglante qui s’allonge lascive.

Je n'ai pas toujours su aimer la chair des roses
Ni jouir de l'aiguail sur leurs corps veloutés,
Pourquoi naissent-elles avec leurs lèvres closes
Pour mourir en fanant sur les draps des rosiers?

Avec toi j’ai appris l’amour et ses épines
Mais j’ai ligaturé la douleur qui saignait,
Si j’ai choisi un jour ces amours clandestines
Aujourd’hui dans mes veines une sève renaît !

Je peux voir le soleil qui fleurit ma prunelle
Naître et pâlir le champ où l'épi d'or ondule,
Je connais à présent le bruissement de l'aile
Venant ombrer ma peau au chant du crépuscule!


 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4937 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 24 juin 2016 à 04:24
Modifié:  6 juil 2016 à 13:26 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
J'entends comme un chant de cigale qui renforce quelques belles métaphores pour des amours renouvelées.
" Je n'ai pas toujours su aimer la chair des roses
Ni jouir de l''aiguail sur leurs corps veloutés,
Pourquoi naissent-elles avec leurs lèvres closes
Pour mourir en fanant sur les draps des rosiers"
magnifique
Amitiés

  Poésie, la vie entière
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
12961 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 24 juin 2016 à 06:01 Citer     Aller en bas de page

Coup de cœur pour moi Pieds-enVERS

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3998 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 24 juin 2016 à 11:57 Citer     Aller en bas de page


Un beau chant d'amour en alexandrins...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16979 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 24 juin 2016 à 16:04 Citer     Aller en bas de page

très beau poème
belle soirée

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 24 juin 2016 à 17:29 Citer     Aller en bas de page

Un "Si" qui me plaît...et en-chante...
Amitiés
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
568 poèmes Liste
24951 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 25 juin 2016 à 16:25 Citer     Aller en bas de page

J'ai été très sensible à ton poème, des mots très forts qui me parlent.
Je ne suis pas de ces derniers vers, qu'importe, je n'ai pas pu respirer les roses quand elles fleurissaient, les épines m'ont trop griffée.
Un poème que j'aime
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 26 juin 2016 à 12:38
Modifié:  26 juin 2016 à 12:58 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

Citation de Ale
Bonjour Pieds en vers,

Ton poème m'a bouleversé. Un vrai coup de coeur !

"Avec toi j’ai appris l’amour et ses épines
Mais j’ai ligaturé la douleur qui saignait,"

Ces deux vers sont tellement justes !
Merci pour ce moment de lecture.



Bonjour Alex et un grand merci pour ton passage et le coup de cœur !!

Citation de Drôle d'oiseau
Bonjour Poétesse
Votre poème se lit avec l'ondulation que vous y imprimez...un plaisir suave et envoûtant...

Un grand plaisir de lecture!

Jiçé



Bonjour JC
Un plaisir de voir que votre envol vous a mené jusqu'ici ! Merci

Citation de Ulm47
Bonjour,
J'entends comme un chant de cigale qui renforce quelques belle métaphores pour des amours renouvelées.
" Je n'ai pas toujours su aimer la chair des roses
Ni jouir de l''aiguail sur leurs corps veloutés,
Pourquoi naissent-elles avec leurs lèvres closes
Pour mourir en fanant sur les draps des rosiers"
magnifique
Amitiés



Bonjour JL

Tiens ce chant de cigale me donne des idées ...!
Merci pour cet élogieux commentaire
Amicalement

Citation de Tristanic
L'Alexandrin est l'Huile Essentielle de la Poésie, dans laquelle tous les parfums peuvent s'exhaler, se répandre jusqu'à toucher la sensibilité, la corde musicale et l'imagination....

Évidemment, on sait qu'on ne saura jamais... le pourquoi et le comment !
On ne peut qu'être absorbé et souffrir par les sentiments, comme on succombe à l'éclat de la rose... et ses épines...

De très belles métaphores, mais le nombre de berges ne fait pas courir davantage le ru !

Amitiés



Bonjour Léo

Bon je n'ai pas trop respecté l'alternance des rimes féminines et masculines dans ces quatrains .....mais je n'ai pas non plus la prétention d'écrire en classique ( bien qu'il m'arrive d'envier ceux /celles qui le maitrisent parfaitement ) !
Peut-être qu'il faut du temps pour" savoir" ....cela me fait penser à un admirable texte ( chanté par Gabin )
Nom du site

Merci pour ton passage

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 26 juin 2016 à 13:01
Modifié:  26 juin 2016 à 13:08 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Coup de cœur pour moi Pieds-enVERS

Amicales pensées



GRAND MERCI Isa ....!bonne soirée


Citation de appotamox
Un très beau poème romantique et passionné. Les roses rouges sont celles de la passion, amoureuse et destructrice.

Amitiés



Bonjour appotamox ....j'avais lu un texte sur le langage des fleurs , c'est vrai que la passion peut-être vécu comme un véritable incendie !
Merci
Amicalement

Citation de Sidonie

Un beau chant d'amour en alexandrins...



Merci Sidonie d'avoir écouter ce chant !
Bonne soirée

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 26 juin 2016 à 13:13
Modifié:  26 juin 2016 à 13:20 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
très beau poème
belle soirée



Merci mido pour ton com ! Bonne soirée également

Citation de RiagalenArtem
Un "Si" qui me plaît...et en-chante...
Amitiés
Riagal



Plus il en..chante et plus il plait PLUS je suis ravie !
Merci
Amicalement

Citation de ode3117
J'ai été très sensible à ton poème, des mots très forts qui me parlent.
Je ne suis pas de ces derniers vers, qu'importe, je n'ai pas pu respirer les roses quand elles fleurissaient, les épines m'ont trop griffée.
Un poème que j'aime
Bises amicales ODE 31 - 17



Bonjour Ode

Il n'est jamais trop tard pour apprendre les roses et éviter les épines ! Merci pour ton ressenti .....et désolée de savoir que tu gardes encore les cicatrices des griffures !

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3144 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 28 juin 2016 à 17:14 Citer     Aller en bas de page

Très joli, délicat ... J'ai aimé ce chant et ses images.
Bonne soirée
Christophe

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 22 sept 2016 à 18:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Très joli, délicat ... J'ai aimé ce chant et ses images.
Bonne soirée
Christophe



Merci Christophe .....Je viens d'en profiter pour corriger deux fautes qui me crevaient les yeux !

Bonne soirée

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1476
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Tristes)
Auteur :
Il chante ce vivant poème (Autres)
Auteur : Cidnos
Petite Fille de la Mer (Autres)
Auteur : Anne
Un train loufoque sur le quai des égarés (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf
(Autres)
Auteur :
Je suis Charlie... (Autres)
Auteur : LeLion
Un jour de fièvre (Autres)
Auteur : Xenia
La nuit entre mes cils (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
Oyez ....oyez (Autres)
Auteur : Pieds-enVERS
La braise est dans la place, il manque l’étincelle…. (Autres)
Auteur : TitiKJ
Bye bye Bohème (Autres)
Auteur : Adamantine
Quatre lettres plus une (Autres)
Auteur : Adamantine
Quand je te regarde endormi (triolet) (Amour)
Auteur : Lise
Horloge muette (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
Le vent du sud (Autres)
Auteur : Cidnos

 

 
Cette page a été générée en [0,0311] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.