Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 225
Invisible : 0
Total : 226
· Curet-Haut
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 05:49:01
Paris: 30 sept 11:49:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: A tous les dictateurs, {alexandrins} vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 30 mars 2004 à 09:22
Modifié:  14 août 2009 à 13:51 par Mencita Monoï Angel
Citer vertical_align_bottom

A tous les dictateurs,

Chers dictateurs, quel sale métier que le vôtre !
Le prix du sang comble vos envies, pas les nôtres.
Vos ambitions sont prêtes à tout sacrifier.
Vous vous faîtes couronner, d'or et de lauriers !
Tel Cesar, vous rêvez de conquérir la Terre !
La convoitise enverra, nos fils à la guerre.
Incapables d'aller vous-mêmes sur le front !
Envoyez vos sbires ; Vous êtes trop félons !
Combien d'enfants, connaîtront encor la famine ?
 cause de l'argent gaspillé, pour vos mines.
Ces mines qui restent, et marquent vos conquêtes.
Pour qu'ainsi des innocents en aient leurs chairs défaites.
Soyez satisfaits ! ils n'auront plus d'avenir.
Mais leurs coeurs garderont, gravés vos souvenirs.
Vous avez pris la vie, que nos coeurs ont fait naître.
Pourquoi le Seigneur, nous a-t-il fait vous connaître ?
Dieu serait-il si grand, et ses yeux trop petits ?
Pour ne pas entrevoir, tous ces coeurs anéantis.
Votre règne ne laisse que charniers odieux !
Tous resteront trempés, par les larmes des cieux.
Quand vos combats sont finis, s'écoulent nos larmes.
Nous pleurons leur jeunesse, tombée sous vos armes.
Après avoir bu leurs vies, à grandes gorgées ;
Vous trinquez ! à nos filles et nos fils égorgés.
Vous servez après la boucherie, du champagne !
Il a le goût de nos sangs, pas de nos campagnes.
Seulement présents, pour inaugurer la stèle ;
Sur laquelle a gravé, votre main criminelle.
Les prénoms de nos garçons, inconnus de vous.
Enlevés à nos vies, pour l'ambition d'un fou.
Irez-vous chaque jour, dans tous vos cimetières ?
Pleurer nos enfants, dont la Nation était fière.
Votre caveau sera toujours couvert de fleurs.
La tombe des nôtres, tapissée par des pleurs.
Dans tous vos jours, vous n'aurez servi que Satan !
Est-ce le Démon qui donne vie aux tyrans ?
L'Enfer restera pour vous, un trop bel exil.
Comment avez-vous pu tuer, autant de civils ?
Maudite est votre vie, trop nombreux sont vos morts !
Dans le Styx, vous pourrez baigner tous vos remords.
Reviens, Saint Georges ! et délivre-nous du Mal !
L'amour fuit la Terre, l'homme n'a plus d'idéal.
Les deuils, les larmes, ne devraient pas nous toucher.
La paix est un trésor, que tous, devrions chercher.
L'armistice venue, nous pouvons crier "Victoire" !
Dictateurs ! vous gardez la honte, pas la gloire !


YANNIK FERNANDEZ

  Yannik Fernandez
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 30 mars 2004 à 09:31 Citer vertical_align_bottom

Heureux de faire ta connaissance, très beau réquisitoire contre les dictateurs. Il y a aussi une autre dictature qui touche tous les pays et toutes les société, c'est celle de l'argent, celle là elle est plus insidieuse mais tout aussi dangereuse.
Amitiés.
Patrick

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 30 mars 2004 à 10:15 Citer vertical_align_bottom

Merci Patrick, pour ta critique.
Tu as parfaitement raison, l'argent est à lui seul une dictature.
Nous devrions, nous mettre à plusieurs pour composer un poème sur ce dictateur qu'est l'argent.
Amitié
YANNIK

  Yannik Fernandez
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 30 mars 2004 à 11:19 Citer vertical_align_bottom

Belle diatribe Yannik.
Je participe.
Et comme le dit si bien Patrick,
Les faiseurs d’argent sont infiniment plus dangereux,
Car ils dissimulent leurs méfaits.

Bravos
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
3 avril 2021
  Publié: 30 mars 2004 à 11:30 Citer vertical_align_bottom

En effet, pendant que dans les tours de verre, une poignée d'homme joue èa la guerre avec la Terre, une autre l'utilise pour asservir encore plus l'homme

L'argent est un terrible dictateur se déguisant en serviteur et en ami.

 
AMOR1IN

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
11 commentaires
Membre depuis
31 mars 2004
Dernière connexion
17 janvier 2005
  Publié: 2 avr 2004 à 04:47 Citer vertical_align_bottom

Un poème tres actuel et tre beau.
bravo YannikAntoine.
arthur

 
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 2 avr 2004 à 18:26 Citer vertical_align_bottom

Merci Arthur, malheureusement les dictateurs sont toujours d'actualité.
YANNIK

  Yannik Fernandez
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 4 avr 2004 à 04:43 Citer vertical_align_bottom


Nomination..

Loup

  http://papemich.free.fr/
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
23 juin 2020
  Publié: 4 avr 2004 à 05:01 Citer vertical_align_bottom

Deuxième lecture de ce qui compose ton répertoire sur ce site... J'en suis une fois de plus très touchée !

Parfois je me demande comment un seul homme, un dictateur à l'image d'un fou dangeureux en arrive à déchaîner autant de haine dans l'esprit de ceux qui osent le suivre dans ses délires criminels de puissance et de grandeur !

COMMENT ? ET POURQUOI ?

L'horreur n'a pas de nom, elle ne s'exprime même pas dans mon coeur...

Je nomine

Une très belle oeuvre !

 
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 9 avr 2004 à 04:05 Citer vertical_align_bottom

Merci de votre nomination.
Elle dénonce les dictatures.

Si quelqu'un désire que l'on se mette à plusieurs pour composer un poème contre la dictature de l'argent, ou sur toute autre injustice, je serais fier de pouvoir y participer.
YANNIK

  Yannik Fernandez
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 9 avr 2004 à 06:05 Citer vertical_align_bottom

"Chers dictateurs," ... "Mais leurs coeurs garderont, gravés vos souvenirs."
Un réquisitoire pour la paix, certains parlent d'argent, ils ont certainement raison, cependant sans argent, il n'y aurait ni dictature, ni guerre. Le moteur de la paix c'est l'amour, celui de la guere c'est... l'argent.

Magnifique poème que je nomine
YannikAntoine.

Patrick.

  Patrick
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 9 avr 2004 à 16:07 Citer vertical_align_bottom

Merci à chacun d'entre vous d'être le rempart contre les injustices.
Ces nominations s'unissent à mes révoltes.

YANNIK

  Yannik Fernandez
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 22 avr 2004 à 08:54 Citer vertical_align_bottom

Vénusté,

J'ai écrit ce texte il y a quelques semaines.
Nous sommes au XXIème siècle, mais les dictatures
ne sont pas encore remplacées par la démocratie.
Merci de me lire.
Tes mots crient ma révolte.
Amitiés
YANNIK

  Yannik Fernandez
Isabelle
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
514 commentaires
Membre depuis
16 avril 2004
Dernière connexion
6 mars 2015
  Publié: 26 avr 2004 à 04:52 Citer vertical_align_bottom

Wow, nomination bien mérité. Ca répond a ma question bien plus que je ne laurais imaginer merci Flanelle

  On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs!!!
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 26 avr 2004 à 11:23
Modifié:  14 juin 2004 à 04:43 par YannikAntoine
Citer vertical_align_bottom

Isabelle,

Je suis heureux que tu ais trouvé les réponses
à tes questions, dans ce poème.
Merci pour cette nomination.
Amitiés
YANNIK

  Yannik Fernandez
ange de souffrance


tu es le souffle de ma vie,le dernier soupir avant ma mort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
234 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2003
Dernière connexion
4 février 2005
  Publié: 10 mai 2004 à 17:09 Citer vertical_align_bottom




Je suis d'accord avec se que tu as dit
et je vais le Nominer

amitie, angelique

  Ange de souffrance
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 11 mai 2004 à 03:36
Modifié:  14 juin 2004 à 04:44 par YannikAntoine
Citer vertical_align_bottom

Angelique,

Je sais que tu participes à mes révoltes.
Merci pour cette nomination.
Amitiés
YANNIK

  Yannik Fernandez
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 17 mai 2004 à 11:22 Citer vertical_align_bottom

Alinus,

Pardon de te répondre avec tant de retard !
Malheureusement tu as raison, les
dictateurs ne liront pas ce texte.
Amitiés
YANNIK

  Yannik Fernandez
Dulkera
Impossible d'afficher l'image
Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre. Maeterlinck
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
28 commentaires
Membre depuis
17 mai 2004
Dernière connexion
5 août 2004
  Publié: 18 mai 2004 à 07:23 Citer vertical_align_bottom

Tristement vrai et vraiment bien écrit, il me prend des envies de rebéllion en lisant ces mots

 
YannikAntoine


Ce que mon coeur crie. C'est avec de l'encre que je l'écris.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1322 commentaires
Membre depuis
26 mars 2004
Dernière connexion
21 décembre 2004
  Publié: 18 mai 2004 à 18:20 Citer vertical_align_bottom

Dulkera,

Merci d'avoir fait l'effort de venir
découvrir ce texte.
Je suis heureux de ton commentaire.
Amitiés
YANNIK

  Yannik Fernandez
ange de souffrance


tu es le souffle de ma vie,le dernier soupir avant ma mort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
234 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2003
Dernière connexion
4 février 2005
  Publié: 21 mai 2004 à 04:32 Citer vertical_align_bottom



Yannik, je le NOMINE encore

Bisous et amites, Angelique

  Ange de souffrance
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1878
Réponses: 25
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0485] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.