Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 30
Invisible : 1
Total : 33
· samamuse
Équipe de gestion
· FeudB
13327 membres inscrits

Montréal: 1er mars 04:57:54
Paris: 1er mars 10:57:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Minuit arrive Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
4109 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 14 août 2016 à 06:53
Modifié:  14 août 2016 à 10:56 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page





L'oiseau blanc



Le soir s'étale en long silence.
Au bord des cieux l'étoile naît ,
La vague brune au sable avance
Minuit arrive en char bleuté

Dans ce reflet, le rai nocturne
Vient lentement plisser mes yeux
Et tout là haut l'astre Saturne
Garde en secret le fond des cieux

Frissonne encore une herbe folle
Sous les lueurs de l'horizon ;
S'entend voltiger l'ombre molle
De l'oiseau blanc près d'un gazon

Âme fidèle m'entends-tu ?
La nuit s'étend en espérance
Viens-tu briller en mon cœur nu
Pour donner souffle à l'évidence ?

Danse d'amour qui vrille là
Portée en flots et douce flamme
Quelle est cette heure qui enflamme
En vents marins l'onde qui va....






@bal2016....
Tous droits réservés
Samedi 6 Août 2016 ; 22 h 44

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
333 poèmes Liste
2842 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
26 février
  Publié: 14 août 2016 à 08:17 Citer     Aller en bas de page

L'oiseau blanc d'une poésie où s'envolent tes mots

Grand plaisir à lire ta belle poésie chère Ballandine



Légère à souhait elle s'envole dans les cieux ...




Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 14 août 2016 à 09:26 Citer     Aller en bas de page

C'est une belle poésie; il suffit de se laisser bercer par vos mots.
Amitiés

  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
544 poèmes Liste
24321 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 février
  Publié: 14 août 2016 à 09:45 Citer     Aller en bas de page

Je prends mon envol avec tes mots et je rejoins cette nuit aux douces pensées...Aux doux rêves d'espérance
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
4650 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
26 février
  Publié: 14 août 2016 à 10:48 Citer     Aller en bas de page

"L'Oiseau Blanc" de Nungesser et Coli perdu en 1927 se serait-il posé dans ton jardin ?

À moins que ce ne soit l'oiseau à lunettes de la Réunion ou Zoizo blanc


Agréables métaphores, mais t'y vas fort en enflammant la mer; ça devait être une mer d'huile


 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12762 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 février
  Publié: 14 août 2016 à 11:48 Citer     Aller en bas de page

Très joli poème, BALLANDINE, et belles images

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5904 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 14 août 2016 à 23:37 Citer     Aller en bas de page

Belle mélopée au clair de lune.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16855 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 février
  Publié: 15 août 2016 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

magnifique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 15 août 2016 à 12:54 Citer     Aller en bas de page

Le crime n'a pas eu lieu...c'est l'Heure des Délices. Pis, ça "rafraîchit", tout ce grand Bleu ;-)...
Amités...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a aucun sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
2439 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
10 février
  Publié: 16 août 2016 à 02:10 Citer     Aller en bas de page

Joli poème!

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1032 poèmes Liste
16673 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 février
  Publié: 12 août 2017 à 06:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Si ta poésie s'envolait par la grâce du vent, j'aimerais être oiseau pour ne pas la perdre et la suivre par mon vol, planant dans ces mots superbes, si finement pensés. Il convient de mettre ce soir sous la lumière pour enchanter nos esprits de lecteurs.
amicalement.
pyc.

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
4109 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
27 février
  Publié: 12 juin 2020 à 06:22 Citer     Aller en bas de page



Merci à toutes et tous !

Vos mots sont un vrai plaisir.... d'amitiés poétiques......
L'air est pur de voir l'aisance de chacun à apprécier les mots....de ma plume...

Réciproque cet élan ! A Plus...sur vos pages.....




  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1260
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Le poulpe et le calmar (fable) (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Le jardin désolé (conte) (Autres)
Auteur : josette
Mon Jardin (Autres)
Auteur : MUSCADE
Le chat (Autres)
Auteur : In Poésie
(Autres)
Auteur :
Le vagabond (Autres)
Auteur : Maschoune
L'éléphant de mer amoureux. (fable) (Autres)
Auteur : josette
(Amour)
Auteur :
Elles sont parties!! (Autres)
Auteur : josette
(Amitié)
Auteur :
(Amour)
Auteur :
(Autres)
Auteur :
Le vent du sud (Autres)
Auteur : Cidnos
Les plus belles fleurs (Autres)
Auteur : Sarian
(Autres)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0350] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.