Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 18
· ode3117 · Pichardin
Équipe de gestion
· Adamantine
13326 membres inscrits

Montréal: 1er mars 01:35:11
Paris: 1er mars 07:35:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: L'heure n'est pas aux comptines ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Baptiste

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
512 commentaires
Membre depuis
31 juillet 2005
Dernière connexion
16 septembre 2020
  Publié: 24 oct 2016 à 05:06 Citer     Aller en bas de page




L’heure n’est pas aux comptines !


Epoque peu propice pour se laisser aller à rimailler,
A écrire et conter fleurette en se prenant à rêver,
Comme si coulait le fleuve tranquille de la vie,
Qui inspire aux sentiments les plus inassouvis.
En voyant tous ces maux qui gangrènent le monde,
Depuis les guerres à produire tous ces expatriés,
En passant par les affres d’un capitalisme immonde,
Qui génère des foules de chômeurs désespérés.

Comment aurais-je bonne grâce à disserter,
Alors que les enseignants sont souvent malmenés,
A un moment où les policiers sont agressés,
Où les paysans par trop de charges asphyxiés,
Où ces flots d’infirmiers sous pression sont excédés,
Nos concitoyens apeurés par ces vagues de réfugiés,
Avec une jeunesse qui ne sait à quel saint se vouer,
Quand les politiques se drapent dans l’irresponsabilité !

Non ! Je ne puis sombrer dans les banalités,
En rimant sur les fleurs, les oiseaux ou les futilités,
Quand de proches concitoyens sont dans la douleur,
Jusqu’à perdre leur dignité et leur honneur !
Usons plutôt de nos vers et rimes pour s’insurger,
En dénonçant haut et fort tous ces abus et excès,
En soutenant les défenseurs des droits et des vertus,
Et qu’enfin franchise et courage prennent le dessus !

Baptiste
AB – Octobre 2016



  André BATIGNES
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 24 oct 2016 à 15:13 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,
Je te lis et t'apportes en quelques lignes mon avis car si ton poème se veut être militant il pourfendre inutilement les "faiseurs de comptines qui content fleurette...." car ceux-ci ont aussi pour vocation naturelle celle du chant et de l'effusion. Ce n'est pas dissertation inutile de proclamer son amour des humains et des choses matérielles qui nous entourent. La poésie militante a droit de cité ici comme toutes autres formes. Est-elle moins utilisée qu'elle puisse rejeter toutes autres formes dans l'ombre ? Même sous les plus sombres années de notre histoire les poètes ont su utiliser leur langage pour que l'espoir demeure toujours.
Amicalement

  Poésie, la vie entière
Baptiste

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
512 commentaires
Membre depuis
31 juillet 2005
Dernière connexion
16 septembre 2020
  Publié: 25 oct 2016 à 10:49 Citer     Aller en bas de page


Merci "Ulm47" pour ta réaction, que j'admets et comprends !
Mon coup de gueule pour tenter de réveiller les indifférents qui - à mon avis - observent les bassesses et dévoiements de la société dans presque de la complaisance...Alors que l'heure me semble de + en + grave !
Je reconnais le côté pessimiste de mon texte, mais je le crois réaliste ! Je pense qu'il peut avoir sa place à côté de la poésie d'amour ou des plaisirs humains plus légers ...Cela ne m'empêche pas d'avoir une vie associative et désintéressée très intense, très proche des gens, grâce à mon état de retraité et d'individu en bonne santé !
Amitiés et à +

Baptiste

  André BATIGNES
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 692
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0154] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.