Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 57
Invisible : 0
Total : 59
· Lou Malou · Audrey Deroze
13206 membres inscrits

Montréal: 6 oct 13:29:43
Paris: 6 oct 19:29:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Pedro la douille. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
429 poèmes Liste
1112 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
15 octobre 2021
  Publié: 23 déc 2011 à 14:36
Modifié:  24 déc 2011 à 06:40 par Nitrox
Citer vertical_align_bottom

Pedro la douille
a descendu le Rio Grande
sur un tonneau remplit de bourbon
en jouant du banjo.

il devait sept dollars
à un arracheur de dent navajo
et un rangers du Texas voulait sa peau...

Pedro est arrivé
sur les berges du Nouveau Mexique
et il a saoulé une vache
qui attendait que l'herbe pousse
avec la moitié de son tonneau
et il s'est saoulé
avec l'autre moitié.

alors la vache a accepté
de se laisser pousser des ailes
et Pedro a collé dessus
un autocollant de l'US army
puis il est rentré dans le cockpit
de l'animal
et ils sont montés à 7500 pieds
et Las Vegas avait l'air
d'une mobylette ensablée
et New York city
d'un enjoliveur rouillé
dans une flaque gelée
et Chicago
d'une tarte en ferraille
et Los Angeles
d'une toile d'araignée
dans la cabane de l'oncle Sam...

puis au dessus du Wyoming
la vache volante a aperçu
la nuque d'un bison
et elle a dessaoulé
pour mieux s'exciter
devant cette étrange vache velue et virile
et Pedro a recommencé à avoir mal aux dents
pour à peu près sept dollars...

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
690 poèmes Liste
28029 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 23 déc 2011 à 16:15 Citer vertical_align_bottom

Et pour quelques dollars de plus....Nouveau western façon Mandrin....Moi qui ai toujours adoré les films de ce genre , ça me fait perdre le nord, " Il était une fois dans l'ouest "......
Chapeau monsieur le cow - bouille......
ODE 31 - 17
Bonnes fêtes

  OM
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
429 poèmes Liste
1112 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
15 octobre 2021
  Publié: 24 déc 2011 à 02:51 Citer vertical_align_bottom

C'est vrai que ça a l'air d'un western.
Pedro la douille,c'est le surnom d'un collègue qui est allé en Espagne faire des "coups de fusil" comme il dit.
J'ai américanisé le scénario et mandriné le truc sans effets spéciaux ni trucage(sauf peut être les autocollants,mais la vache est une vraie comédienne).

bon Noel en trois D.
mandrinmodern

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 24 déc 2011 à 04:18 Citer vertical_align_bottom

"J'ai de la boue plein les bottes et du ciel plein la tête
Çà sent la vache folle, les gauchos et la fête"
Jules Supervielle. Chemins de Patagonie

Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
6124 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 24 déc 2011 à 06:04 Citer vertical_align_bottom

Une bien jolie balade pour sept dollars!
Un vrai cadeau de Noël.
merci

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
429 poèmes Liste
1112 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
15 octobre 2021
  Publié: 25 déc 2011 à 13:08 Citer vertical_align_bottom

les deux cow-boys du dessus,vous me devez 14 dollars !

le bureau du shériff.

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
429 poèmes Liste
1112 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
15 octobre 2021
  Publié: 7 mai 2012 à 14:30 Citer vertical_align_bottom

J'attends mon ordonnance,doc.

mandrinmodern

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1121
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0209] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.