Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 27
· RiagalenArtem · frank .T · André
13462 membres inscrits

Montréal: 16 juin 12:46:39
Paris: 16 juin 18:46:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Pour que dure notre passé en éternité Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 9 mai 2009 à 10:09 Citer     Aller en bas de page

Ma colère et mon chagrin formaient dans ma gorge une boule qui allait bientôt exploser.
C'est vrai, j'avais rêvé. J'avais rêvé que tu sauterais sur cette occasion pour te battre enfin contre ma colère et mon chagrin.
Malgré toute ma volonté, je restais aveugle à la gifle brûlante que m'infligeait la lumière crue des souvenirs, de nos souvenirs.
Réagir était au dessus de mes forces. Déjà je renonçais à cette idée lorsqu’une voix venue de nulle part se mit à fredonner un air inconnu et très doux. J’avais du mal à maîtriser l’émotion qui m'envahissait mais il me fallait ignorer cette âme "fleur bleue" qui m'avait tant desservi.
Dans un grondement, une sorte de marche funèbre, terriblement inquiétante et ponctuée d’accords graves et puissants, allait crescendo. C’était superbe et grandiose.
Peu à peu une idée folle s'insinuait en moi. Déjà, j'ébauchais la stratégie qui me permettrait de t'approcher...Ce ne serait pas facile mais il fallait que j'y parvienne. Mon coeur se mit à battre plus fort, je commençais à comprendre...
J'allais prononcer les mots qui te convaincraient. D'une manière ou d'une autre, je te verrais, te parlerais...Déjà je répétais dans ma tête mes futurs arguments. Je regardais le paysage mais mon esprit était plus loin que l'horizon.
Ce que je voyais ne ressemblait à rien que je connaisse. Contrairement à ce que je redoutais, je ne fus pas du tout dérouté. C’était coloré, enchanteur, agréable. J’eus un moment d’euphorie, comme le sentiment que ton image venait d’une autre dimension.
Tout s’engourdissait de froid. Je touchais le bout glacial de tes doigts, nous tenions dans nos mains jointes la partition de notre futur éternel. Je fis un pas en avant et me retrouvais dans tes bras, respirant l’odeur suffocante de notre bonheur passé.

 
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
3 juin 2020
  Publié: 9 mai 2009 à 10:33 Citer     Aller en bas de page

je n'ai en général pas l'habitude de lire ces textes sous cette forme.
Ton texte va réconforter bien des âmes et les apaiser...

amicalement
katia

 
Estro

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
166 commentaires
Membre depuis
20 mai 2008
Dernière connexion
4 janvier 2010
  Publié: 9 mai 2009 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

se texte ma glacé le sang au plus profond de mes entrailles.
belle écriture mais quel fin tragique

merci

Amicalement Estro

 
Mustang (libre) Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3363 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 9 mai 2009 à 11:26 Citer     Aller en bas de page


mais



  Toute action entraine une réaction...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 14 mai 2009 à 15:55 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai qu'il est apaisant ce texte... Surtout dans l'état où je suis en ce moment, un peu en proie à n'importe quoi, à n'importe quel doute...


Merci à toi...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 791
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0205] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.