Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 27
· QUOIQOUIJE
Équipe de gestion
· Nitrox
13217 membres inscrits

Montréal: 8 déc 03:32:33
Paris: 8 déc 09:32:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Ainsi s'achève... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Stegobulle


Entre mon ombre et sa lumière
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
341 commentaires
Membre depuis
11 décembre 2007
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 5 avr 2008 à 19:12
Modifié:  6 avr 2008 à 02:14 par Stegobulle
Citer vertical_align_bottom

Dans ces heures innocentes où s'écoule le temps
Qui retient dans ses nuits les ballets sibyllins
Épuisés d'oreillers trop souvent libertins
Ils s'éveillent au matin d'une argile d'amants

Au bord de la douleur sur d'improbables lits
Cette immonde rumeur composée de délits
Est un coup de fouet à jamais décroché
D'un mur endolori par le cri des damnés

Dans le noir qui oppresse leur cœur menacé,
La troublante illusion de nourrir avant l'heure
La défaite imposée par le biais du malheur
Fait la force sauvage de leur seule unité

Quand leur yeux désarmés en ce latent mouroir
Ne cessent d'aspirer la fin de leur histoire
Ils nouent leur doigts, anxieux, dans des larmes de sang
Ces perles de l'enfer, le massacre du temps

Les voix sont à la porte et le sable a coulé
Leur corps se sont serrés, défi d'éternité
À ces rêves amorcés dans ces draps satinés
Resteront seulement leur deux ombres abîmées

  Quand on observe des ruines, on se dit qu'il n'y a que l'extérieur qui n'ait pas été rongé...
eva99

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
126 commentaires
Membre depuis
9 mars 2008
Dernière connexion
25 avril 2009
  Publié: 6 avr 2008 à 07:03 Citer vertical_align_bottom

tres beau
merci
eva

 
Stegobulle


Entre mon ombre et sa lumière
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
341 commentaires
Membre depuis
11 décembre 2007
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 9 avr 2008 à 03:37
Modifié:  11 avr 2015 à 16:10 par Stegobulle
Citer vertical_align_bottom

Merci à vous !!

  Quand on observe des ruines, on se dit qu'il n'y a que l'extérieur qui n'ait pas été rongé...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1172
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0199] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.