Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 12
· ramon78
13334 membres inscrits

Montréal: 17 avr 03:38:03
Paris: 17 avr 09:38:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Fugees, go back home ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Samira Poétesse Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
157 commentaires
Membre depuis
8 mai 2013
Dernière connexion
8 août 2019
  Publié: 3 sept 2015 à 18:27 Citer     Aller en bas de page

Planète virtuelle poétique,

A vous toutes et à vous tous qui savez tant broder de vos mots des œuvres magnifiques, qui exprimez avec ferveur l'océan bouillonnant de vos pensées, nul doute que votre main sait se filer au gré des émotions, des ressentis, des expériences de l'existence ou plus simplement, pose vos chaussures pour étrenner celles d'autres humains, juste pour le plaisir de savourer l'effet sur son âme d'être autre que soi...

La toile de la virtualité vous offre ce confort de libérer toutes les limites qui se bousculent dans les frontières de vos corps, vous vagabondez hors de la réalité et imprimez l'infinie cavalcade que votre subconscient vous impose lors du repos providentiel que l'existence vous offre ça et là, en doses savoureuses et fébriles...

Or, votre plume me semble quelque peu étourdie, anesthésiée alors que l'horreur saigne sur vos plages, ronge les derniers remparts des valeurs étourdissantes que contient le mot humanité. Je ne vois plus les artistes engagés qui faisaient autrefois la fierté de nos esprits à les parcourir, à les lire, à les admirer...

Je ne vois plus les roses rouges de la révolte agiter vos mains pour éveiller les consciences, à moins que le sexe ne vous ait à ce point engourdis ou alors est-ce le cynisme qui entrave le cœur pour offrir quelques mots afin de faire sortir de sa torpeur l'humain pour tenter de sauver ce monde éclaboussé de mille et une tragédies ?

Le pétrodollar a asservi le Moyen-Orient, les politiques Étasuniennes et Européennes ont gravé dans la chair de notre planète des massacres inqualifiables par des interventions catastrophiques et des pillages sans fin, et nous poètes ou essayistes allons-nous continuer de garder le silence face aux millions de morts qui font se mêler au sang de la mer les larmes de parents, d'enfants démunis face à la barbarie de leur terre natale ?

Nous vivons sur une terre de passion poétique, aussi faisons de celle-ci une force afin de réveiller les compassions endormies, afin de redorer le nom même d'homme et de femme, être vivant et doué d'intelligence... A moins que l'expression : "l'homme est un loup pour l'homme" vous semble tellement normale et banale, auquel cas je crois bien que je laisserai le nom d'humanité dépérir pour de bon...

Ces mots que j'écris en ce soir, où mon cœur n'en peut plus de voir les atrocités s'accumuler pour être plus hautes que les montagnes, j'espère qu'ils sauront trouver en vous une quelconque résonance, une légère sympathie, non pas pour moi, mais pour toutes les victimes de l'inertie des âmes...

Merci à vous qui lirez ces quelques mots...

Sanctuary, humaine avant tout.

  ]La Sanctuaire[
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
737 poèmes Liste
15742 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 avril
  Publié: 4 sept 2015 à 03:36 Citer     Aller en bas de page


Tu m'enlèves le mot de bouche Sanctuaire, comme on dit en italien.

Moi qui fréquente le site assez régulièrement depuis décembre 2009, je vois ici une énormité d'écrits qui ont au centre toujours le sexe, sa célébration, sa recherche , son manque douloureux, son souvenir, son pouvoir -apparemment - énorme pour gagner la cause du bonheur...
Je trouve ce tourner autour d'un seul aspect de nos merveilleuses vies une limitation dangereuse et frustrante.
Nous sommes bien plus que notre sexe et la poésie comme sève des nos essences pourrait avoir un spectrum de motivations pour communiquer, écrire bien plus vaste.

On dit souvent que nos vers servent à rien pour modifier la réalité pour influencer les GRANDS mais je sais que chacun de nous peut faire la différence dans sa famille, groupe, communauté et alors, plutôt que nous imbiber seulement de la drogue du désir sexuel dans toutes ses fantaisies exagérées.
Vivons avec les autres, utilisons nos énergies pour lisser les difficultées pour communiquer avec eux, avec les membres de nos familles et célébrons notre joie de vivre avec du sexe important oui, nécessaire oui, mais complémentaire , juste complémentaire...

Merci !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
14891 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 5 sept 2015 à 01:43 Citer     Aller en bas de page

Ton texte est d'une grande force et m'a permis de m'interroger sur ce que j'écris et sur ce que j'aime écrire.
Je n'écris pas sur ce qui me révolte et je vais te dire pourquoi.

Il n'est pas nécessaire d'écrire pour être utile, de le dire, pour être révolté. Les horreurs sont dénoncées au grand jours par de plus grandes plume que moi qui font, quotidiennement, leur travail. Ce n'est pas selon moi en postant sur un site d'écriture, un texte, aussi beau soit-il que les choses changeront mais plutôt en agissant. Avant, les mots avaient un énorme pouvoir parce l'individu lambda n'avait pas les moyens physiques, intellectuels ou financiers pour changer les choses. Maintenant chacun, s'il le souhaite, peut agir à son (petit) niveau.

"Nous sommes bien plus que notre sexe et la poésie comme sève des nos essences pourrait avoir un spectrum de motivations pour communiquer, écrire bien plus vaste."

Nous sommes ce que nous avons envie de montrer de nous même. Je suis plus que ce que je choisis de montrer à des poètes que j'apprécie mais qui sont pour moi des étrangers. Si je décide de n'écrire que des textes érotiques, cela ne fait pas de moi pour autant une dépravée. Si je ne choisis d'écrire que des textes d'amours, cela ne fait pas de moi une éternelle romantique pour autant. Si je n'écris pas de textes sur les choses qui peuvent me révolter, cela ne fait pas de moi une indifférente pour autant.
Il existe des tas de sites collaboratifs qui permettent aussi aux "grandes voix" de s'exprimer.
Je pense aussi qu'un texte comme le tien a plus de relief et de force lorsqu'il est entouré de texte d'amour, érotiques ou tristes.

Ishtar

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
14992 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
12 avril
  Publié: 5 sept 2015 à 15:29 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Sanctuary,

Un texte que j'ai déjà lu ailleurs...et que j'approuve toujours autant en ce cri humanitaire !
En ce qui concerne les poésies, elles sont peu lues malheureusement je pense en dehors des sites à moins qu'il ne s'agisse d'auteurs célèbres dans le monde...


Mes amitiés

Sybilla



  Le rêve est le poumon de ma vie
Samira Poétesse Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
157 commentaires
Membre depuis
8 mai 2013
Dernière connexion
8 août 2019
  Publié: 6 sept 2015 à 13:34
Modifié:  6 sept 2015 à 18:11 par Samira Poétesse
Citer     Aller en bas de page

Personnellement,

Ce qui m'a révoltée au delà de la responsabilité des USA et des pays du Moyen Orient, les uns par leur ingérence complètement intéressée par les ressources naturelles, les autres par leur torpeur due à l'argent du pétrole, ce sont les centaines, voire les milliers de commentaires que j'ai lus disant à ces pauvres réfugiés de retourner chez eux se battre, qu'ils peuvent en somme crever la bouche ouverte, et que la France et par extension l'Europe n'ont pas de sous à dépenser pour ces malheureux et qu'ils devraient penser à nos pauvres SDF, ignorés voire méprisés toute l'année, juste pour justifier une haine bien xénophobe vu l'origine de ces réfugiés...

Oui, il y a des terroristes qui se réclament de l'Islam, sachant qu'il n'y a pas plus antinomique que le terrorisme pour cette religion, or, la plus grande majorité des victimes de DAESH et autres crétins fanatiques sont bien les musulmans...

Oublions les religions, les origines de ces personnes, ces êtres humains en détresse, et tendons leur la main !!!

Vu qu'on se dit être le monde civilisé et donc doué de raison, raisonnons intelligemment et n'insultons pas les âmes de ces morts ! Ayons un minimum d'humanité !

Pardonnez moi ce coup de sang mais j'ai le coeur qui a trop mal et pas juste maintenant à la suite de l'image de ce bébé échoué sur la plage, mais depuis des années d'inertie de l'humanité...

Merci à toutes pour vos messages.

Sanctuary.

  ]La Sanctuaire[
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 7 sept 2015 à 03:56 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton émotion en partage. A bientôt !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1295
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0200] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.