Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 16
· Jean-Claude
13405 membres inscrits

Montréal: 11 avr 02:51:45
Paris: 11 avr 08:51:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (avril 2020) : Respire :: Pas maintenant... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
867 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 10 avr 2020 à 04:09
Modifié:  10 avr 2020 à 18:30 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

“Pas maintenant…”
Ce sont tes dernières paroles, on me les a rapportées car je n’étais pas présente.
Ils font tellement mal, ces deux mots. Tu suffoquais, m’a-t-on dit.
Tu es parti si brutalement, alors même que tu venais à peine de sortir enfin d’un enfer qui s’était prolongé sur des décennies.

Pas maintenant.

Lorsque je t’ai vu pour la dernière fois, tu étais allongé sur un chariot, dans un sac en plastique dont on a ouvert pour moi la fermeture à glissière.
“A surella”, avait dit Fabienne pour que l’on m’autorise à te voir. Chez nous la famille est sacrée, c’est pourquoi cette ultime visite m’a-t-elle été accordée, une entorse au règlement parce qu’en Corse il est impensable que la petite soeur ne puisse dire adieu à son grand frère.

J’ai vu sur tes lèvres un demi sourire, que j’ai longuement observé. Je m’attendais à ce que subitement tu te redresses et qu’en riant tu t’exclames : “Je vous ai bien eus, hein !”. Tu en aurais été capable ! Ton humour…
Mais non, tu ne t’es pas redressé, tu étais déjà raide, et froid. Mais serein.

Pas maintenant, Michel, mon grand frère tant aimé, pas maintenant.
S’il te plaît respire encore.
Respire...

  MariePaule
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
5870 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 10 avr 2020 à 04:16 Citer     Aller en bas de page

Ben c'est réussi...
Tu m'as coupé le souffle jusqu'au bout.

Je sais que tu aimais beaucoup ton frère.

C'est dur. RIP Michel !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 10 avr 2020 à 04:39 Citer     Aller en bas de page

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
12842 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 10 avr 2020 à 05:37 Citer     Aller en bas de page

Touchée...

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
847 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
3 avril
  Publié: 10 avr 2020 à 08:26 Citer     Aller en bas de page

Tu sais tout le bien que je pense de tes écrits en général Marie-Paule, alors, tu ne m'en voudras pas de faire très court... Trop touchée pour pouvoir en dire plus ... Lucie

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
812 poèmes Liste
22949 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 10 avr 2020 à 13:55 Citer     Aller en bas de page

Ton frère est avec toi à chaque instant de ta vie.
Maintenant et pour toujours.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1405 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 10 avr 2020 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Allantvers,
Quel texte poignant.
Tu as pu lui dire Adieu, j'imagine que cela peut t'apaiser un peu.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
867 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 10 avr 2020 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

JB
On l'aimait, le plus souvent. Il était hors du commun, bourré de talents, il t'aurait plu.



Jc



Isabelle
A toi aussi


Lucie
Très court mais sincère, je le sais.


Aude Doiderose
C'est vrai, il est là, mais bon, tu sais bien...


Chlamys
Je suis en paix, car je l'étais dans ma relation avec lui. Mais je suis comme amputée. Cela fait pourtant 10 ans déjà..


Merci à tous.


  MariePaule
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
428 poèmes Liste
4836 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
11 avril
  Publié: 11 avr 2020 à 01:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Allantvers,
la perte d'un être cher est toujours une grande souffrance
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
184 poèmes Liste
1733 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 11 avr 2020 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

Emue, touchée...
Un gros calin

  SHElene
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
867 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 12 avr 2020 à 18:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Bonjour Allantvers,
la perte d'un être cher est toujours une grande souffrance
Amicalement
Pichardin



Oui, sans doute l'expérience la plus douloureuse...
Merci Pichardin

Citation de SHElene
Emue, touchée...
Un gros calin



Merci tout plein, Hélène

  MariePaule
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
3098 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 14 avr 2020 à 19:18
Modifié:  20 avr 2020 à 17:08 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Un texte déchirant ... qui remue ..et un bel hommage

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
867 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 15 avr 2020 à 05:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Un texte déchiranr.. qui remue ..et un bel hommage


Merci beaucoup, Cidnos

MariePaule

  MariePaule
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 505
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0277] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.