Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 26
· Jean-Claude · Jean Poupett' · wippi
13211 membres inscrits

Montréal: 8 mars 08:52:28
Paris: 8 mars 14:52:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Dans les pas de septembre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 23 août 2017 à 06:08 Citer     Aller en bas de page


Encore un peu d'été coule dans les rayons
D'un soleil pâlissant déjà aux jours plus courts.
Déposant sa lumière sur la nature des choses.
Les fruits mûrs des vendanges au parfum de la rose.

Voile de septembre, enchanteur et doux
J'y vois poindre tes tons mordorés et roux.
C'est un soir au couchant et des pieds dans la mousse.
C'est un arbre dansant sous les feuilles qui se trémoussent.

C'est le temps des récoltes et des battements de cœur
De l'amour qui palpite sous un chandail trop grand.
De la peau qui frissonne aux bourrasques des heures.
Sur les toits, les tuiles chantant sous le vent.

C'est la feuille jaunie qu'un pas pressé froisse.
Les yeux de la biche où pointe l'angoisse.
Un regard qui frôle et un souffle à l'oreille...Qui dit :"viens".
C'est l'envie de rentrer, en tenant une main.

C'est encore se laisser surprendre
Aux détours des chemins
Se laisser bercer trente matins
Par la couleur de septembre

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 février
  Publié: 23 août 2017 à 09:46 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé ma lecture !

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16864 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 23 août 2017 à 11:23 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4902 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
9 février
  Publié: 23 août 2017 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,
C'est trés joliment dit, tout en fraîcheur et retenue. Je vous rejoins volontiers vers ces journées de septembre.
Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Brin d'harmonie

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
534 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
17 août 2020
  Publié: 23 août 2017 à 19:15 Citer     Aller en bas de page

Une jolie lecture sur le frôlement de ces deux saisons, avec une affinité plus particulière pour certains vers.
Bravo à vous, et merci pour ce partage.

 
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
3 août 2019
  Publié: 24 août 2017 à 04:08 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1946 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 24 août 2017 à 04:52 Citer     Aller en bas de page

Vivement septembre, ce beau poème donne envie de profiter de ce mois encore plein d'été

  Critiques acceptées
Origami
Impossible d'afficher l'image
Ecrire ce que l'on pense...mais pense t on ce que l'on écrit ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2014
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 26 août 2017 à 01:06 Citer     Aller en bas de page

Cette poésie est une pure merveille de douceur
Où nous bercent, très chère, vos automnales couleurs.
Y flotte le plus délicat parfum de l'amour,
En se touchant du bout du cœur sous le déclin du jour.

Origami

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
735 poèmes Liste
15713 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 29 août 2017 à 11:15 Citer     Aller en bas de page




Mon amie, apres cette belle lectire, j' aimerai encore plus le doux septembre.





Lilia


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12773 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 29 août 2017 à 15:23 Citer     Aller en bas de page

Joli septembre sous tes mots !

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 1er sept 2017 à 04:43 Citer     Aller en bas de page

Ayé, IL est là....

Bises...
Riaga.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 9 sept 2017 à 10:03 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous (toutes) pour vos commentaires.
Vive septembre!!!!
Amitiés

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1120
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Au sortir de l'enfance (Autres)
Auteur : Myo
(Autres)
Auteur :
Il faut écouter... (Autres)
Auteur : ode3117
Des cris plein les dents (Tristes)
Auteur : Bestiole
Quand flambe l'été... (Autres)
Auteur : Xenia
Homo Faber (Autres)
Auteur : Catwoman
(Autres)
Auteur :
Délicat...e Sm (Amour)
Auteur : Cidnos
Quand la lumière s'éteint (Amour)
Auteur : ode3117
(Amour)
Auteur :
(Autres)
Auteur :
(Autres)
Auteur :
Je vous écris... (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Fragments… Terre à Taire (Poèmes par thèmes)
Auteur : Saphariel
(Autres)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0349] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.