Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 24
· Jean Poupett' · ode3117 · Drjojo49
13211 membres inscrits

Montréal: 8 mars 07:44:20
Paris: 8 mars 13:44:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'autre aile Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 27 juin 2009 à 17:47
Modifié:  27 juin 2009 à 18:42 par Mencita Monoï Angel
Citer     Aller en bas de page

L'autre aile




Plus maladroit que vil
Et plus enfant qu'un homme
Mes eaux entourées d'îles
Me parlaient en dormant
De perdre qui se donne.

Le ciel veiné des pulsions
assèche un regard nocif
Quand le vent fait craquer ma maison ;
Mes rêves en peau de récif.

Je m'excuse d'être nocturne
De ne pas te les présenter
Par ces échos taciturnes
Qui font de moi l'étranger.

Mes livres noirs sont des vagues
Écrits par des bordées de terre
L'étui qu'aux grumeaux de nos larmes
S'est décousu à coeur ouvert.

Mes amours ont eu leurs surnoms...

Patiente, s'énervait trop
Prudence, s'est faite heurter
Tendresse, m'a crucifié...

Folie m'a trouvé beau.

L'amour c'est pas l'amitié
Pas besoin de prénom.


Folie c'est encore la plus belle !
C'est à elle que je veux ressembler
Car pour que l'amour ait des ailes...

Faut être sa moitié.


Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
luna78


chi non ama non sarà amato mai
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
878 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
18 novembre 2015
  Publié: 27 juin 2009 à 20:28 Citer     Aller en bas de page

j'ai vraiment aimer te lire un texte bien construit et puis j'adore les prenoms de tes amours
amitié luna

 
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
1661 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
11 février
  Publié: 27 juin 2009 à 21:40 Citer     Aller en bas de page



L'amour peut-être l'amitié....et plus encore...complément d'une moitié... et formant un tout!


Il est accrocheur!...Bravo!


Marie.

  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 28 juin 2009 à 10:23 Citer     Aller en bas de page

D'abord merci à vous trois ...le nom de mes amours "Une façon de les taquiner" qui aime bien châtie bien à ce qu'on dit.

Marie:Ce que j'ai voulu dire en écrivant cela c'est qu'il est difficile""enfin pour moi" d'être l'ami de mon amour"
Peut être parce que si j'aime bien taquiner mon amour, mes ami(es) eux se font sérieusement brasser.

Encore merci à vous.

Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2351 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
17 février
  Publié: 28 juin 2009 à 18:44 Citer     Aller en bas de page


Plus maladroit que vil
Et plus enfant qu'un homme
Mes eaux entourées d'îles
Me parlaient en dormant
De perdre qui se donne.


Je comprend la suite...

Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 5 juil 2009 à 09:56 Citer     Aller en bas de page

Merci Saldday


Tu as un avantage pour la comprendre.

Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 2 nov 2009 à 23:40 Citer     Aller en bas de page

Le ciel viné de pulsion
assèche un regard nocif
Quand le vent fait craquer ma maison;
Mes rêves en peau de récif.

J'ai beaucoup aimé ton poème mais cette strophe m'a particulièrement plu. Le vent frappe mes volets. Il s'accorde bien avec Novembre. Merci Drakkar pour cette capacité à nous offrir de la belle originalité. Le nom de te Amours!!!
Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 13 nov 2009 à 17:18 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Arabesque pour ton passage sous ces mots.

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 644
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0196] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.