Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 120
Invisible : 0
Total : 121
· Jevousaime
13208 membres inscrits

Montréal: 28 sept 12:28:05
Paris: 28 sept 18:28:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: les arômes des herbes. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 22 avr 2004 à 08:40
Modifié:  1er déc 2010 à 16:50 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

Avertissement :
En aucun cas, ne prenez ce poème pour l'apologie, ni le panégyrique d'une certaine (ou d'autres) drogue car il relève de la pure fiction littéraire. Ce texte n'est pas le reflet des mes propres opinions, mais le fruit d'une recherche par rapport à ce que pensent une partie croissante de la jeunesse. Cette recherche a abouti sur une interprétation poétique personnelle de ce qu'estiment et disent certains jeunes. Pris au premier degré, ce texte pourrait choquer. Ce poème exprime des idées plus larges : le libre-arbitre de chaque être humain dans tous les domaines, ainsi que l'exigence de liberté dans un monde où la soumission ainsi que la résignation sont de plus en plus assujetties à l'influence et à la domination d'idées, dont la stratégie est l'aliénation du peuple par quelques favorisés. En cette occurrence, ne prenez pas à la lettre chaque mot, chaque vers, mais essayez plutôt d'en tirer matière à réflexion.

Patrick MARJOT.



Les arômes des herbes ©.

Les gloussants caquetages
Des keufs et des poulettes
Ont percé mon faîtage :
La bavure-boulette...
Étonnant ! Stupéfiant !
Un accro du dialogue
Cancanait, l'œil méfiant,
Sur les jeunes, sur la drogue.
Écoutant tout ce foin,
Choquée par leur censure
Ma couche de sainfoin
Péta ses épissures.
Mais que sera mon lit ?
L'herbe de mon jardin,
Je l'a roule et relie
En lit... de baladin.

Si mes poches sont vides,
Ma tête est trop remplie
Par tous ces gens avides
Qui taxent mon ampli,
Qui écrasent mes notes !
Si le fait d'être jeune
Suppose les menottes,
Jamais d'air je ne jeûne !
Ce carcan, qu'ils m'imposent,
Chaque jour, me révolte.
Mes sens se reposent
D'essences désinvoltes :
Alors leurs mots se tirent,
Craignant le vif éveil
Qui saura revêtir
Mes sentiments en veille.

Les gloussants caquetages
Des keufs et des poulettes
Ont percé mon faîtage :
La bavure-boulette...
Étonnant ! Stupéfiant !
Un accro du dialogue
Cancanait, l'œil méfiant,
Sur les jeunes, sur la drogue.
Écoutant tout ce foin,
Choquée par leur censure
Ma couche de sainfoin
Péta ses épissures.
Mais que sera mon lit ?
L'herbe de mon jardin,
Je l'a roule et relie
En lit... de baladin.

Quand se tendent mes fibres,
Par-delà la clôture,
Que revient la brune, libre,
Je rejoins ma pâture.
Les arômes des herbes,
Sublimés de parfums,
Rendent précis mon verbe
Et libèrent, enfin,
L'état de mon esprit.
Mes lucides pensées,
Affranchies, exproprient
Les maux ensemencés
Par les maîtres penseurs,
Maîtres de conférences,
Et autres professeurs,
Suintant d'intolérance.

Les gloussants caquetages
Des keufs et des poulettes
Ont percé mon faîtage :
La bavure-boulette...
Étonnant ! Stupéfiant !
Un accro du dialogue
Cancanait, l'oeil méfiant,
Sur les jeunes, sur la drogue.
Écoutant tout ce foin,
Choquée par leur censure
Ma couche de sainfoin
Péta ses épissures.
Mais que sera mon lit ?
L'herbe de mon jardin,
Je l'a roule et relie
En lit... de baladin.

Mais que sera mon lit ?
L'herbe de mon jardin,
Je la roule et relie
En lit... de baladin.
Mes rêves-patchoulis
Ont virés ces gredins
Qui visent à l'alolie
Des hommes anodins.

QUESSOY, le 22/04/2004. Patrick MARJOT ©.



Textes déposés auprès de la S.G.D.L©
Société des Gens De Lettres de France.
Extrait du Site Patrick MARJOT
de Libre Poésie Costarmoricaine.

Copyright 2003/2004©. Tous droits réservés.

  Patrick
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 22 avr 2004 à 09:06 Citer vertical_align_bottom

Ah! je te reconnais bien là Patrick, un texte qui fleure bon la liberté, et le refus de l'alienation sous toutes ses formes. Nominé.
Amitiés.
Patrick

J'ai bien aimé aussi l'avertissement qui précede ton texte

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
blues


L'art ne fait que les vers, le coeur seul est poète(A. Chenier)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
930 commentaires
Membre depuis
1er mars 2004
Dernière connexion
12 décembre 2021
  Publié: 22 avr 2004 à 09:07 Citer vertical_align_bottom


je crois qu'il n'est pas ici, plus qu'ailleurs, de sujets tabous. ton texte est superbe Patrick.( et l'avertissement tout autant)amicalement
Pierre

  Dela musique avant toute chose...
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 22 avr 2004 à 14:34 Citer vertical_align_bottom

Patrick,
Pierre,
je connaissais l'esprit de liberté qui vous anime et votre travail de poètes contre les causeux liberticides.
Merci de vos commentaires.
A bientôt,

Amitiés,
Patrick

  Patrick
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 22 avr 2004 à 14:37 Citer vertical_align_bottom

Magnifique patrick
Magnifique chant de liberté.
A mettre en musique !!!!
Nominé
Enthousiasmé.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 23 avr 2004 à 02:36 Citer vertical_align_bottom

Jean-Paul,
Ton enthousiasme me touche... très sincèrement :
ça fait du bien !!!
Merci et que notre liberté demeure !

Amitiès,
Patrick.

  Patrick
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 23 avr 2004 à 03:23
Modifié:  23 avr 2004 à 13:46 par Loup8084
Citer vertical_align_bottom

Ah ce qu'il m'épate, ce qu'il m'épate!!!!!

Patrick...toujours épatée devant ta personnalité et ton talent !!

Loup

  http://papemich.free.fr/
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 23 avr 2004 à 12:49 Citer vertical_align_bottom

Merci Loup,
mais qu'ont-elles mes pattes ??

Bisous
Patrick.

  Patrick
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 23 avr 2004 à 13:47 Citer vertical_align_bottom


J'avais un peu bafouillé là....sans doute d'émotion hein !!!

Oui !!! tu m'épates !!!

Loup

  http://papemich.free.fr/
Patrick MARJOT

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
18 juin 2005
  Publié: 24 avr 2004 à 15:00 Citer vertical_align_bottom

Loup,
ne soit pas aussi émue... et inquiète : "je suis là" moi aussi.
Gros bisous
Patrick.

  Patrick
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 957
Réponses: 9
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0242] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.