Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 9
Invisible : 0
Total : 9
13341 membres inscrits

Montréal: 18 avr 20:41:39
Paris: 19 avr 02:41:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: petit oiseau.. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 22 juil 2009 à 15:05
Modifié:  22 juil 2009 à 18:51 par Mencita Monoï Angel
Citer     Aller en bas de page

petit oiseau ramène toi
des bas ténèbres enivrants
par la lourdeur que cela te fait,
par la lourdeur qui pèse sur toi
tes ailes m’inspirent un cœur
qui pompe des larmes et des larmes
petit oiseau privé d’armes
tu n’as qu’un ciel pour t’éloigner
mais un ciel vu d’un long tuyau
te parait un point suspendu
comme la flaque sous un robinet
le point où tout le flot tombe
mais dans tes souvenirs il n’y a point d’ondes
mais une blancheur qui nie le monde
où les desseins sont en poussière
cette cendre qui ne manque jamais
mais toi oiseau t’es un phénix
qui va renaître encore plus fort
mais toi oiseau tu es mon X
que moi seul j’en sais le décor
sous l’équation qui se dérobe
sans se trahir aux initiés
de la quanta ou d’une cabale
ou de tes plumes en cavale
de frissons pour passer l’été
tu te moqueras de la vérité
et de ses couleurs « insomniantes »
viens petit oiseau…
et lâche les ténèbres vibrantes
au fond du fleuve de tes roseaux
et regarde tout d’en haut
comme l’avant goût d’une vérité
comme un poème de l’immensité
tu ébahiras l’horizon…
ce vieux Werther, ce bon fou
qui ferma par mille verrous
la porte à mille espoir
et aussi au noir
et aussi au blanc
que du néant du jour au soir
petite oiseau tu vas t’asseoir
encore sur tous les vents
et tu vas encore revoir
ton double caressant l’océan
petit oiseau au fond de l’âme
tu seras le maestro de la vie

envole toi petit oiseau
que moi je joue la mélodie

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
23658 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 22 juil 2009 à 18:01 Citer     Aller en bas de page

oh quel beau poéme depuis le temps que je n'ai point vu !

james

  Membre de la Société des poètes Français.
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 22 juil 2009 à 20:16 Citer     Aller en bas de page

merci cher ami pour ton passage toujours apprécié

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
lunatique


¤Dans la solitude de l'automne je suis ton ombre¤
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
884 commentaires
Membre depuis
21 février 2006
Dernière connexion
12 juin 2018
  Publié: 23 juil 2009 à 02:11 Citer     Aller en bas de page

qu'il est majestueux ton oiseau!

quand j'ai lu le titre de ton poème sa ma fait pensée à gad elmaleh:
"petit oiseau si tu n'a pas d'ailes ben tu peux pas voler"

amicalement Magalie

  I will be right here waiting for you...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 23 juil 2009 à 05:29 Citer     Aller en bas de page

l'oiseau, quel symbole !

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 23 juil 2009 à 09:57 Citer     Aller en bas de page

Juste un mot, magnifique !


Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 23 juil 2009 à 10:11 Citer     Aller en bas de page

Lunatique moi aussi j'ai pensé à celui de Gad...en plus j'en suis fan

Guido...heureux que mon texte vous a plu....merci


Mariesarah...juste un mot merci infiniment

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 23 juil 2009 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

chère Sophie....tes pas sont toujours proches de mes lettres

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 23 juil 2009 à 10:43 Citer     Aller en bas de page

Et si c'était une colombe..........



Très beau poème



La Lionne

 
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 23 juil 2009 à 10:53 Citer     Aller en bas de page

elle ne se serait pas soumise à mes mots

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 23 juil 2009 à 14:35 Citer     Aller en bas de page

quel joli texte. J'ai beaucoup apprécié ma lecture. Merci pour ce partage.

 
Bébinou


L'amour est le gouffre de l'ennui
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
987 commentaires
Membre depuis
7 juin 2009
Dernière connexion
12 décembre 2012
  Publié: 23 juil 2009 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

J'ai adoré
Merci pour partage

  Bébinou
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 23 juil 2009 à 19:25 Citer     Aller en bas de page

Viridiane: merci à toi d'avoir lu mon texte

bébinou: votre lecture a donné au partage tout son sens

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
JVK

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
25 avril 2013
Dernière connexion
7 août 2017
  Publié: 7 août 2013 à 07:42 Citer     Aller en bas de page

Je suis scratchée par tes vers, magnifique

JVK

 
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 8 août 2013 à 08:52 Citer     Aller en bas de page

Merci JVK...je ne croyais pas que ces quelques vers auront un tel effet

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1013
Réponses: 14
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0256] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.