Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 17
Invisible : 0
Total : 18
· Douve
13741 membres inscrits

Montréal: 2 août 02:51:21
Paris: 2 août 08:51:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles & Formes courtes :: Le moissonneur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 14 mars 2009 à 14:12
Modifié:  14 mars 2009 à 14:41 par Éphémère
Citer     Aller en bas de page

Le temps va bien vite, mais la vie sait se faire belle au tranquille moissonneur de ses propres jours.

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 21 mars 2009 à 14:19 Citer     Aller en bas de page

............. ça c'est très joli

amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 23 mars 2009 à 14:43 Citer     Aller en bas de page

Merci du petit mot.
Didier

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 10 avr 2009 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Amendine.

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 12 avr 2009 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

En disant cela je suppose que tu fais allusion à la vieillesse et à la dégénération des choses. Mais est-ce lui qui nous détruit, n'est-il pas seulement la mesure de ce phénomène dont nous ignorons les causes.

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 13 avr 2009 à 12:08 Citer     Aller en bas de page

Oui c'est bien ça, savoir attendre mais aussi savoir prendre sinon l'attente serait vaine et sans fin.
Didier

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 14 avr 2009 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Hier est l'avenir de demain ?
Euh, mis à part le coté poétique que la phrase peut contenir, je ne vois pas !!!
Bzz,
Didier

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 17 avr 2009 à 06:53 Citer     Aller en bas de page

Après quelques réflexions suite à ton commentaire, voilà ce que je pourrais dire de plus.
Posons exacte et comme base de départ ce que tu dis, avec le qualificatif que tu proposes.
Le temps n'est plus du coup un élément indéterminé, mais possède nécessairement une conscience propre, celle au moins d'être un salaud. Par exemple un caillou ou une plante ne peuvent être qualifiés ainsi, seuls les êtres doués de conscience le peuvent. Il faut donc au temps la capacité de recevoir cet attribut sous peine de ne pas pouvoir être ce salaud dont nous parlons. Mais donner une âme au temps complique notablement le débat parce qu'il va falloir définir qui il est en tant qu'être. Ça pourrait faire une belle introduction à la théologie.
Amicalement.

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 17 avr 2009 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Désolé, mille excuses !
Mais que veut dire "salop" alors ? Je ne connais pas ce mot, je l'ai effectivement mal interprété, et plus exactement je n'ai rien compris du tout au sens que tu donnes à tout cela.
Vraiment bien désolé.
Amicalement,
Didier

 
pengyou42
Impossible d'afficher l'image
bientôt la voie lactée sera notre autoroute
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1884 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2015
Dernière connexion
13 février 2018
  Publié: 2 juil 2009 à 09:28
Modifié:  2 juil 2009 à 21:19 par Eileen Black
Citer     Aller en bas de page

moissonnons nos jours et le moment venu nous ferons notre pain de seigle ou de blé noir n peut être de froment....
PS: à mon avis si salope est bien un nom féminin qualifiant une femme de mauvaise vie le masculin n'existant pas - tant il est vrai que les hommes de mauvaise vie ne pourraient exister- par contre salaud lui n'a pas de féminin car les femmes ne sauraient être déloyales ni malhonnêtes
l'icono

  pengyou42
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 3 juil 2009 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Oui, pain noir ou de seigle... pourvu qu'il soit bon !

 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 31 juil 2009 à 04:55 Citer     Aller en bas de page

Parler du temps a vivre
De toutes les manières il va falloir le vivre, salaud, salope ou pas et on récolte ce que l'on sème, le temps nous bouffent, puisque vivre c'est mourir un peu.....

Sélénaé

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 1er août 2009 à 10:08 Citer     Aller en bas de page

Le temps, le temps ; un sujet bien difficile. Chacun y cherche sa voie. Même la science ne sait guère qui (ou quoi) il peut bien être. Ta vision semble pessimiste, pourquoi pas, d'autres y voient plus de clarté. Sais pas... mais je serais plus optimiste quand même !
Merci du commentaire,
Didier

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
299 poèmes Liste
18984 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
1er août
  Publié: 30 oct 2009 à 08:05 Citer     Aller en bas de page

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
299 poèmes Liste
18984 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
1er août
  Publié: 30 oct 2009 à 08:05 Citer     Aller en bas de page

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 1er nov 2009 à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Un clin d'oeil bien sympa.

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 16 jan 2010 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

L'arrêter non, pas tellement possible en effet, mais passe t-il tel que nous le croyons ?

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2579 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 6 août 2011 à 10:27 Citer     Aller en bas de page

Eh oui, ton commentaire est bien la preuve qu'il y a plusieurs temps, si différents l'un de l'autre. En poésie, n'en parlons même pas !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1890
Réponses: 17
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0362] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.