Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 30
Invisible : 1
Total : 33
· ode3117 · Luciole123
13326 membres inscrits

Montréal: 27 févr 15:58:42
Paris: 27 févr 21:58:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Les bonnes copines discutent Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
16 février
  Publié: 29 jan 2017 à 11:53
Modifié:  29 jan 2017 à 14:43 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Souvent les copines disent :
«  Prends un mec qui te fait des tonnes de cadeaux ! »
Heu!
Prendre un mec. À l'étalage ? sur le marché ?
Pour les cadeaux plutôt boutiques de luxe évidemment
Et je dis :
suis-je bête... évidemment les cadeaux ont un nom select !
C'était enfant que j'attendais le Père Noël . Et puis il venait « On » ne le prenait pas "pfutt"
Mais je n'en veux pas du Père Noël. Il n'est pas vraiment sexy !
Souvent les cop's disent :
« Cherche un mec qui a du fric »
Et je leur dis : du fric cela ne veut pas forcément dire que lui-même soit une pépite !
T'es ouf toi :
« Enfin on veut dire qu'il ait une Carte bleue qu'il te laisserait utiliser à ta guise !
Eh ! Les filles
Je ne veux pas un banquier enfin ! Surtout que le mien ne me déroule pas le tapis, il est plutôt du genre à me dire : vous êtes dans le rouge ! », du coup je doute qu'un banquier me donne carte blanche !.
Souvent les amies répètent : sans fric tu n'es rien ! Enfin ce n'est pas souvent qu'elles le disent c'est tout le temps ;
Moi :
je suis bien d'accord avec le principe que l'on ne fait pas grand-chose pour ainsi dire rien sans argent
Mais pourquoi l'argent reste-t-il une priorité quand nous parlons désirs, sentiments ?
J'avoue que c'est une question déjà posée... Et là elles me fixent comme si je venais de tomber sur la planète terre et que je ne connaissais rien de ses rouages.
Sentiments rimant avec argent. Hum hum ! Suis pas convaincue du tout.
Ben ! D’après les études poussées de certaines de mes amies et elles ont manifestement des doctorats en la matière apparemment il paraîtrait que oui...
Je suis au regret de vous dire que ce que j'aime dans les sentiments ce sont :
un sourire, rayon de soleil d'un matin.
Un éclat de rire qui fend l'incompris le faisant voler en éclats.
Un stop tu vas trop loin... suivi d'un Ok tu as raison.
Une surprise empreinte de délicatesse.
Une passion qui emprisonne la raison !

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
736 poèmes Liste
15703 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 février
  Publié: 29 jan 2017 à 14:07
Modifié:  29 jan 2017 à 14:07 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Je suis au regret de vous dire que ce que j'aime dans les sentiments ce sont :
un sourire, rayon de soleil d'un matin.
Un éclat de rire qui fend l'incompris le faisant voler en éclats.
Un stop tu vas trop loin... suivit d'un Ok tu as raison.
Une surprise empreinte de délicatesse.
Une passion qui emprisonne la raison !


...moi, j'ajouterai :etre là quand on a besoin !

J'espère que tu "as" des copines qui cherchent aussi autre chose que le fric dans un homme !

Re-bienvenue !





  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 30 jan 2017 à 12:49 Citer     Aller en bas de page

Et oui toujours obsession de l'argent..satanée société de consommation !

Comme vous, je préfère une richesse intérieure à celle du portefeuille..

Contente de vous revoir parmi nous


LBC

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
16 février
  Publié: 5 févr 2017 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Lillia
la brune colombe

Merci à vous de votre passage
Amitiés

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Big Lebowski


- Il se fout de tout, c'est un nihiliste. - Ca doit être épuisant comme activité !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
3 novembre 2019
  Publié: 8 févr 2017 à 18:16 Citer     Aller en bas de page

les quatre chevelus chantaient déjà can't buy me love

  Big comme gros Lebowski comme polak
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1118
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0289] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.