Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 106
Invisible : 0
Total : 106
13207 membres inscrits

Montréal: 27 sept 00:50:30
Paris: 27 sept 06:50:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mon vieux banc dans le jardin vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Marianne


Tout est beau dans ce que l'on aime. Tout ce que l'on aime a de l'esprit.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
841 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2003
Dernière connexion
23 novembre 2013
  Publié: 25 oct 2009 à 00:35
Modifié:  25 oct 2009 à 02:31 par Tilou8897
Citer vertical_align_bottom

Mon vieux banc dans le jardin

Dans mon âme sensible, je m'y laisse prendre,
À entendre les sanglots du vent chargé de mon ennui.
Puis, dans le jardin, mon vieux banc est là sur l'herbe de la nuit,
Et si souvent, j'y suis assise à t'y attendre.

J’entends tes pas glisser sur le vert gazon, sans bruit.
Tu viens t'asseoir près de moi,
Rafraîchir ton front las au vent de minuit
Sans déranger le silence qui te berce d'émoi.

Nous restons ainsi, ton bras enlace mon épaule,
Nous nous enivrons des parfums et des fleurs qui s'évaporent
Qu'alors, entre l'ombre des feuilles, les rayons d'une lune d'or
Caressent nos têtes amoureuses qui se frôlent.

En silence, ce chant du silence qui nous unit,
Nous n'avons pas besoin de parler,
Ta main enserre la mienne, je te souris,
Et nous voyons ce soir, les perséides s'étoiler.

Nous écouterons longtemps nos cœurs enlacés de frissons
Blottis l'un contre l'autre dans l'intime passion.
Ton sourire attaché à mon corps, cela fait un concert de tendresse,
Dans l'âme du soir avec toi dans une dernière caresse.

Me séparer de toi des yeux en silence?
Non! Reste, veillons sur le banc, ne pars pas!
Ne quittons pas ce bonheur qui a passé pas à pas.
L'ennui s'est enfui comme un bagage laissé en souffrance.

  La vie quotidienne est transcendée par l'amour.
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 25 oct 2009 à 04:22 Citer vertical_align_bottom

100% poétique, c'est magnifique! Un régal à lire... Surtout garde ce banc de jardin, s'il t'inspire à ce point! Bravo pour ta plume! J'ai adoré!

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 25 oct 2009 à 04:22 Citer vertical_align_bottom

Une très jolie prière amoureuse... Ambiance douce et parfumée...j'aime cette nuit-là. Merci
Amicalement
Arabesques

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 25 oct 2009 à 05:56 Citer vertical_align_bottom

Ton poème est agréable, je le trouve très jolie..

Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
4273 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 25 oct 2009 à 16:54 Citer vertical_align_bottom

On a toujours un banc dans notre coeur !

j'ai adoré te lire

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Marianne


Tout est beau dans ce que l'on aime. Tout ce que l'on aime a de l'esprit.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
841 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2003
Dernière connexion
23 novembre 2013
  Publié: 27 oct 2009 à 11:29 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Sylphide, merci pour ce beau message. Oui, mon banc est toujours là au fond du jardin.

Arabesques, merci à toi d'apprécier. c'est vrai qu'on aime ces nuits enrobées d'une douce ambiance .

Agnita, merci pour ton passage, et que tu as aimé.

Ladysatin, merci à toi...et que ce banc soit aussi dans ton coeur.

mes amitiés à tous
Marianne

  La vie quotidienne est transcendée par l'amour.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 6 nov 2009 à 11:55 Citer vertical_align_bottom

j'ai beaucoup aimé ma lecture mes amitiés et à bientôt très belle écrit

james

  Membre de la Société des poètes Français.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 8 nov 2009 à 10:34 Citer vertical_align_bottom

Un agréable petit moment de lecture.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Marianne


Tout est beau dans ce que l'on aime. Tout ce que l'on aime a de l'esprit.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
841 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2003
Dernière connexion
23 novembre 2013
  Publié: 13 nov 2009 à 21:44 Citer vertical_align_bottom

James,
ton passage me réjouis et merci pour ce beau commentaire,

JCP,
Merci à toi de ton passage et heureuse que tu as aimé ta lecture,

Patrick,
c'est un plaisir de te lire et merci de ton appréciation,

Mes amitiés à vous
Marianne

  La vie quotidienne est transcendée par l'amour.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1338
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0243] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.