Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 107
Invisible : 0
Total : 107
13207 membres inscrits

Montréal: 27 sept 00:12:55
Paris: 27 sept 06:12:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Il m'a été dit (tant que la mer sera) vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 nov 2009 à 12:56
Modifié:  4 nov 2009 à 16:50 par Lograth
Citer vertical_align_bottom

Il m’a été dit (Tant que la mer sera)


Il m'a été dit
Que ce fut l'azur profond de tes yeux
Qui orna d'indigo le vaste ciel
Et sur ta peau blanche et de doux miel
Repose le reste et le voeu pieux

De l'astre qui s'en ternira

... Tant que la mer sera

Il m'a été dit
Que ce fut le souffle de ton haleine
Qui amena le vent et ses nuages
Vidant ton cœur de sa lune pleine
Et sous l'apparence de ce naufrage

Le soleil d'or en pâlira...

... Tant que la mer sera

Car il me fut dit
Que ce fut ta chevelure d'ébène
Qui donna naissance ainsi à la nuit
Alors que le jour clair et sans gêne
De ta main qui le saisit, qui fuit,

Dans la pluie noire sombrera...

... Tant que la mer sera

Il m'aura été dit
Que les hautes montagnes se formèrent
D'après les traits de ton pâle visage
D'où se dessinent les eaux amères
Et la rivière si sauvage

Qu'elle toujours déferlera

... Tant que la mer sera

Et il en sera ainsi d'autant
Car il m'a été dit
Que hors de ces caprices du temps
Désormais et jadis

S'égrèneront dans le lit de ma prose
A jamais poussières délétères
Projetées de par tes lèvres roses
Dans l'espace blanc et sur la terre

Tant que celle-ci nous demeurera...

En autant que la mer sera...

-Lograth, novembre 2009

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 4 nov 2009 à 13:50 Citer vertical_align_bottom

quand une plume s'allie à la beauté des émotions que peut on demander de plus?

une déclaration qui me fait fondre!! ah si ce langage existait encore!


MP que je voulais t'envoyer mais ta boîtes est pleine

tu es revenu? tu sais combien de temps cela fait que je t'espère, que je t'attend? je n'y croyais plus je t'avais écrit un poème à mes débuts, tu te souviens? c'est toi qui m'a tout appris sur ce site!! je suis si heureuse de te revoir!! enfin c'est un miracle

ami t'y es
angetine au sol

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 nov 2009 à 14:22
Modifié:  4 nov 2009 à 16:19 par Lograth
Citer vertical_align_bottom

Salut Angetine...

Je suis bien heureux que tu te souviennes de moi...
J'ai été commenté un de tes nouveaux poèmes, je crois...

Ouais, suis-je revenu, bonne question...

La vérité c'est que comme tu connais mon histoire si tu m'as suivi pendant tout ce temps, c'est que j'ai composé la plupart de mes poèmes sur ce site pendant une période noire de ma vie (voilà pourquoi beaucoup de ceux-ci étaient tristes, mélancoliques, noirs, etc.) mais depuis, ma vie s'est beaucoup calmée, le besoin d'écrire (de la poésie) s'est fait moins sentir et j'ai délaissé le site...
Ma vie étant plus heureuse...

Ceci dit, la poésie ne m'a jamais délaissé complètement et le sentiment m'est revenu afin de savoir si j'étais encore capable d'en composer après toutes ces années...

Je sais pas si j'ai réussi mais d'après ton commentaire, tu as eu vraiment l'air d'apprécier et je t'en remercie sincèrement.

Pour le reste, je savais pas que t'espérais un retour à ce point de ma part, je vais presque me laisser tenter.
Je me souviens de certain de tes poèmes, par contre, je me souviens pas que je t'ai t'en appris tant que ça, au début...
La vieillesse, on oublie...

Oui, ma boîte de message après tout ce temps, est pleine, je vais en effacer.

En tout cas, merci de ta visite...

-Lograth (eh oui, c'est lui!)

Ah oui, pour le moment, je recherche et lis surtout du monde qui composait en même temps que moi par les années passées. Ainsi, j'ai relu Sahaphariel, toi, Chimay (toujours si actif), etc. mais certains ont dû changer de pseudo (ou quitter) depuis.

Que de souvenirs agréables, par contre...

Et oui, merci Sinas... C'est gentil.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 4 nov 2009 à 14:36 Citer vertical_align_bottom

ola débloque vite ta boite au lettre que je te rappel tout cela!!

en tout cas tu as intérêt de rester oui je te vois connecter je te lâche plus
mais promis je te traquerais pas!!
fais moi signe des que ta boite au lettre est libre!
ami t'y es
angetine au sol

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 nov 2009 à 16:25 Citer vertical_align_bottom

J'ai lu "je t'ouvrirai le ciel" dans les 75 populaires de l'année même si j'ai pas commenté, une erreur de m part que je rattraperai dans celui-ci ou dans un autre, mais pour ici : il était fort joli en plus de faire partie du groupe de cette catégorie prestigieuse.

Merci de ton passage et de ton commentaire.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre 2021
  Publié: 4 nov 2009 à 17:15 Citer vertical_align_bottom

De la belle poesie où l'amour, l'être aimé se melent aux éléments, j'aime beaucoup cette douceur d'aimer

Mystic

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15625 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 4 nov 2009 à 18:01 Citer vertical_align_bottom

L' amour comme la création du monde...c'est très beau....merci de revenir...je ne t'ai pas connu mais c'est avec bonheur que je te lis aujourd'hui...Alex

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
6507 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 5 nov 2009 à 00:13 Citer vertical_align_bottom

Les belles plumes ne meurent jamais, je l'ai toujours pensé et tu renforces mon ressenti cher Lograth un réel et sincère plaisir de te revoir ici, plus de 3 mois que je ne m'étais connecté mais quand j'ai vu que tu avais posté, je me devais de venir te saluer, on va peut-être pouvoir enfin reprendre ce ''haut d'ébat'' que nous avions eu once upon a time au sujet des effets secondaires et post digestifs de la poutine sur la sexualité des québecoises

Je ne sais pas qui t'a dit tout ca mais en tous cas il me semble bien inspiré, une genèse qui vaut bien l'autre , tant qu'il y aura la terre, tant qu'il y aura des hommes
amitié
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 5 nov 2009 à 10:52 Citer vertical_align_bottom

j'aime! tout simplement!
Merci pour ce superbe partage.

 
Tilou8897 Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
677 poèmes Liste
18720 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 5 nov 2009 à 16:44 Citer vertical_align_bottom


J'aime le rythme... Il est ajusté... aux images... Non... j'aime vraiment ça.

Merci.

Amicalement

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 6 nov 2009 à 17:00 Citer vertical_align_bottom

Merci Tilou...

Et à toi aussi, Viridiane, Venusia, Alphonse Blaise, Mystic. Vos commentaires ont tous été plaisants à lire, je vous en remercie...

Quant à toi, Rimarien... Il semble que tu n'aies pas encore digéré (c'est le cas de le dire), c'est passionnante discussion sur notre gastronomie nationale au Québec, mais oui, peut-être qu'un jour, on pourra se reprendre...
Pour le reste, merci de ton opinion sur mon texte, oui, je sais pas qui m'a inspiré... Une femme, sans doute !

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 7 nov 2009 à 05:22 Citer vertical_align_bottom

Alors là pour une surprise!
Tu ne peux pas savoir à quel point ce retour me fait plaisir.
Je croise d'ailleurs ici en ce moment de vieilles connaissances avec un plaisir certain, non que je sois un nostalgique d'un certain passé de LPDP, mais il y a des gens qu'on oublie pas de sitôt et qui font cruellement défaut a ce site.
Cela dit je te rassure, ta plume est toujours aussi talentueuse et j'espère que tu nous gratifiera de nombreux autres écrits.
Au plaisir donc de te relire.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 7 nov 2009 à 11:46 Citer vertical_align_bottom

Merci, Patrick, moi, je reste peut-être empreint d'une certaine nostalgie,
C'est peut-être d'ailleurs pourquoi je suis revenu et qu'on délaisse jamais tout à fait la poésie...
Comme dit à Angetine, il fallait que je sache si j'étais vraiment capable d'en écrire...

Mais revoir autant d'amitié passée encore présente sur le site, je dois dire que ça fait chaud au coeur bien que j'ai pu apprécier quelques "nouvelles plumes" depuis mon dernier passage.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
5042 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 8 nov 2009 à 05:24 Citer vertical_align_bottom

si tu es sorti de la grisaille pour la lumière, ton style est toujours aussi éthéré et inimitable, garde-le surtout

je ne m'avance pas beaucoup en disant qu'on est tous de l'époque heureux de te revoir

tu as raison, on revient toujours à la poésie ...

amitiés,
chimay

  La musique danse, la poésie chante
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 8 nov 2009 à 17:16 Citer vertical_align_bottom

Merci, Chimay, de ton passage...
Quel plaisir de repartager...
Heureux que tu l'aies aimé en plus.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 11 nov 2009 à 03:40 Citer vertical_align_bottom

Je découvre et...j'aime TOUT!! Merci de ce commentaire sur mes lignes.
Au plaisir de nouvelles découvertes!
Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2145
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0378] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.