Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 3
Invisible : 0
Total : 3
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 22:25:47
Paris: 28 juin 04:25:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Requiem pour les amants vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Eily


Semper fidelis
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
152 commentaires
Membre depuis
20 octobre 2008
Dernière connexion
26 juin 2016
  Publié: 19 déc 2009 à 09:09
Modifié:  20 déc 2009 à 06:46 par Eily
Citer vertical_align_bottom

A tous ceux que l'Amour trahit,
A ceux qu'il abandonne aussi,
Sans se retourner, sans un mot,
Vêtu de piètres oripeaux,

A tous ceux qu'il laisse déchoir,
A ceux qu'il met au désespoir,
Sans courage, ni nul égard,
Remontant sur lui son foulard,

A tous ceux que sans cesse il blesse,
A ceux qu'il noie dans la détresse,
Sans une main guidant leurs pas,
Les attirant vers le trépas,

A celle qui souffre en silence,
Flirtant avec l'irrévérence
De ses promesses et de ses rêves,

A celui qui, privé d'amour,
Que l'on maltraite chaque jour,
Perd son âme pour une trêve,

A tous ceux-là, je voudrais dire,
Qu'ils ne connaissent le visage
De l'Amour vrai, le seul langage,
Qui puisse au coeur lui convenir.

Je voudrais dire : Il faut y croire !

L'Amour n'est pas au désespoir.

  "Personne ne peut fuir son coeur. C'est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu'il dit" Coelho
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 19 déc 2009 à 09:22 Citer vertical_align_bottom

Il faut y croire oui, cela devient dur, mais au final, cela finit toujours par arriver...
Paroles clichées de ma part, mais c'est vrai...
J'aime bien ton écrit, il est simple, le message se veut doux...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1055 poèmes Liste
17015 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 19 déc 2009 à 23:43 Citer vertical_align_bottom

Pour espérer encore, quand l'amour est au loin...des mots qui je pense parlent à beaucoup d'entre nous, du moins, moi je me sens concerné ! Difficile de ne pas céder au désespoir, difficile de croire que c'est possible, mais tes mots, je les prends comme bouée de sauvetage !
Merci à toi de nous redonner un peu d'allant !
amitiés sincères.
pyc.

 
Eily


Semper fidelis
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
152 commentaires
Membre depuis
20 octobre 2008
Dernière connexion
26 juin 2016
  Publié: 20 déc 2009 à 07:07 Citer vertical_align_bottom

Eriune, merci beaucoup pour ton message sur mes mots...y croire encore...

Halentien, merci d'être passé chez moi !...merci pour ce compliment touchant !...patience, confiance...croire en l'amour toujours...

Charline, je suis heureuse si ces quelques mots t'ont donné une note d'espoir, je sais trop bien à quel point certains moments sont douloureux dans nos coeurs, surtout en cette période de l'année...

Pierre Yves, merci pour ta présence sur mes écrits ! Une lueur d'espoir même quand la souffrance est là...le visage de l'Amour ne devrait pas être douleur mais vie, partage, beauté

Amitié poétique à vous et surtout plein de

  "Personne ne peut fuir son coeur. C'est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu'il dit" Coelho
facettes
Impossible d'afficher l'image
War zouar ha war vor
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
20 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2008
Dernière connexion
24 janvier 2011
  Publié: 22 déc 2009 à 18:13 Citer vertical_align_bottom

L'amour est compliqué tout comme le chemin du bonheur est opaque. Il faut se laisser guider par ses pas leur faire confiance.

J'attendais un quatorzième. Le XIII me hante encore...

 
Eily


Semper fidelis
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
152 commentaires
Membre depuis
20 octobre 2008
Dernière connexion
26 juin 2016
  Publié: 23 déc 2009 à 05:05 Citer vertical_align_bottom

Pourtant il paraît que tout est simple quand on aime...je le crois aussi
le 13...toujours lui...la poésie met en mots mes maux mieux que je ne saurais le faire en parlant simplement et surtout me calme et me demande de concentrer mon esprit, ma pensée, mes émotions...parfois je me tais quand la douleur est trop forte aussi...ou la colère...puis les mots viennent à moi presque seuls...


  "Personne ne peut fuir son coeur. C'est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu'il dit" Coelho
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16149 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 30 jan 2010 à 05:03 Citer vertical_align_bottom

Combien tes mots sont justes.
Car l'amour vrai, le suel, l'unique, et bien celui-la ne laisse pas la place au doute.

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Eily


Semper fidelis
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
152 commentaires
Membre depuis
20 octobre 2008
Dernière connexion
26 juin 2016
  Publié: 10 févr 2010 à 14:46 Citer vertical_align_bottom

Merci Guido pour ton passage sur mon texte...ah l'amour...le vrai...il faut y croire encore et toujours...car quand il est partagé...enfin...qu'il est grand et fort !...

Amitié poétique à toi

  "Personne ne peut fuir son coeur. C'est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu'il dit" Coelho
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2074
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Je ne rêve que de toi / My sweet Prince (placebo) (Amour)
Auteur : Blitzkrieg lullaby
L'odyssée des sens (Amour)
Auteur : Neiron

 

 
Cette page a été générée en [0,0302] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.