Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· carioca
13206 membres inscrits

Montréal: 7 mars 04:24:50
Paris: 7 mars 10:24:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Anatomie d'un poème Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 29 déc 2019 à 01:09
Modifié:  30 déc 2019 à 00:35 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

Anatomie d’un poème

Ma plume est un scalpel
Obstétrique du mot
Enfanté par césarienne.
La voix délivrée crie : Ecris !

Ci-révélé un poème
Créature sibylline et hybride
Entre ma chair et l’idiome
Célébrée par l’aède.



Ma plume est une lame
Qui incise mes veines
Saillantes de perceptions
Trop pleines d’éprouver.

Le sang qui s’en écoule
Au rythme de mon coeur
Est l’ancre de ma raison
Ivre de s’épurer.

Ma chair, les mots, s’enserrent,
Attractions pulsionnelles
Ou magnétiques ballets
D’étreintes composites.

Entre chaque note un silence
Rime avec résonance,
En mon enceinte amplifiée
Ensemencée de verbes.

La page blanche est l’écran total
D’une intime projection
Privée de son cinéma parlant
Sous-titrée en vers.





  MariePaule
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
1703 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
15 février
  Publié: 29 déc 2019 à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Une poésie qui palpite Marie-Paule, elle pourrait être aussi de la chirurgie esthétique pour les vilains maux!

  SHElene
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
5845 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 février
  Publié: 29 déc 2019 à 19:06 Citer     Aller en bas de page

Encore une fois sur le thème de l’écriture. J’adore. Ça change des petits chats.

Pas d’autopsie nécessaire, ça respire, c’est vivant. Mais la plume-scalpel, ça me plaît bien pour l’introspection.
Ah ! L’ivresse de l’épuration ! Tu virerais zen toi des fois ?

Ça marche aussi pour le trop de speck scions...?

Bibizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
853 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 30 déc 2019 à 00:33
Modifié:  30 déc 2019 à 00:34 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Une poésie qui palpite Marie-Paule, elle pourrait être aussi de la chirurgie esthétique pour les vilains maux!



Oui, bien sûr, une re-construction des maux à visée esthétique, c'est aussi ça la poésie !


Citation de NicoNavel
Chirurgical


Il y a de ça, en effet...

Citation de In Poésie
Encore une fois sur le thème de l’écriture. J’adore. Ça change des petits chats.

Pas d’autopsie nécessaire, ça respire, c’est vivant. Mais la plume-scalpel, ça me plaît bien pour l’introspection.
Ah ! L’ivresse de l’épuration ! Tu virerais zen toi des fois ?

Ça marche aussi pour le trop de speck scions...?

Bibizzz


Oui, ce thème m'est cher, il y a dans l'écriture quelque chose de l'ordre du mystère à percer...
Pas d'autopsie, tu as raison, d'ailleurs ce titre me dérangeait un peu et je l'ai modifié.
Je ne sais pas si je vire zen, en tout cas je suis à deux doigts de m'engager dans un atelier de "pleine conscience", peut-être pour 2020 ? Ce qui me retient pour l'instant est mon manque de discipline.
Et pour le speck, ma foi, je suis convaincue qu"une introspection s'impose.

Merci à vous trois d'être passés ici


MariePaule

  MariePaule
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 586
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0190] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.