Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 711
Invisible : 0
Total : 711
13395 membres inscrits

Montréal: 8 déc 22:52:58
Paris: 9 déc 04:52:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: une véritable salade Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
valou1


l'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on en a pas, on s'écrase.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
102 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2012
Dernière connexion
21 septembre 2018
  Publié: 15 mars 2013 à 02:00 Citer     Aller en bas de page

Une véritable salade

J’ai épluché tous mes mots
Les ai jetés dans un gros saladier
J’ai mélangé, j’ai assaisonné
Ça ne voulait plus rien dire
Alors, j’ai voulu pimenter la chose
Du poivre de Cayenne à volonté
Du Vegimite d’Australie,
C’ était encore pire
« Bon Dieu, vais-je y arriver
Me suis-je mis à vociférer »
J’ai repris tous les mots
Les ai lavés, essorés, rincés
Et j’ai voulu recommencer
Mais y’en a un qui voulait
Se faire la malle
« Monsieur » se voulait indépendant
Il n’a pas apprécié l’essorage
Il a sauté du saladier
Est allé se jeter contre le mur
Au-dessus de la paillasse
Tandis qu’en vain, je tentais de le happer
Il a rebondi sur le mur d’en face
« Mais viens donc ici, palsambleu »
Jurai-je en m’énervant légèrement,
Mais des ailes lui avaient poussé
Et bien que petit de taille
Il en imposait depuis qu’il se sentait libre…
Il allait d’un mur à l’autre
Sautillant quand loin de moi
Bondissant à mon approche,
Il me toisait sans vergogne.
J’ai fini par le laisser tranquille
J’ai continué ma salade
De mots sans lui, en chantant à tue-tête,
Comme si de rien n’était.
Je lui tournais le dos
L’ignorant totalement ;
Il s’est alors approché
Très doucement, mais pas très discret,
La curiosité l’ayant emporté,
Il se demandait quel assortiment j’osais concocter
En sa grande absence…
Le pauvre n’a rien compris
Il est mon ingrédient principal
Sans lui, ma salade, c’est de la daube !
Piégé, abasourdi, il a fini
Avec ses petits copains,
Dans mon cul de poule*
Ensemble, ils formaient
Une merveilleuse histoire.

Cul de poule : ustensile en inox en forme de saladier dont se servent les cuisiniers et pâtissiers





  valérie, bla bla bla bla
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
2965 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 15 mars 2013 à 02:36
Modifié:  15 mars 2013 à 02:37 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Hum la fête dans ta cuisine!
Des mots à consommer frais et pétillants de vies ton écrit ...

Merci me voilà en joie pour toute la journée et hop là je m'en vais au bois cueillir la vie est belle poétesse

Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
820 poèmes Liste
23005 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 15 mars 2013 à 04:30 Citer     Aller en bas de page

Très appétissante cette salade pleine de fantaisie ! Bravo, A table !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
15065 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 15 mars 2013 à 05:03 Citer     Aller en bas de page

J'ai très faim soudainement. mmmm...trop bon !

 
valou1


l'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on en a pas, on s'écrase.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
102 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2012
Dernière connexion
21 septembre 2018
  Publié: 15 mars 2013 à 05:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour
Merci à tous pour vos encouragements sympathiques!

je ne suis pas une vraie poète mais l'écriture est une prose qui me plait ; ou le contraire!

on va pouvoir bientôt abandonner les soupes pour se délecter de salades!

Valérie

  valérie, bla bla bla bla
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 15 mars 2013 à 06:28 Citer     Aller en bas de page

Oui, une véritable salade.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
valou1


l'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on en a pas, on s'écrase.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
102 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2012
Dernière connexion
21 septembre 2018
  Publié: 15 mars 2013 à 12:55 Citer     Aller en bas de page

Marcel42: merci

the Hacker: ton commentaire est plutôt sympathique. "Humble" is my middle name! Oui, la poésie avec ou sans fromage ou salade de cresson reste un mets délicieux, à partager et à croquer à pleines dents.

Merci infiniment à toi

Valérie

  valérie, bla bla bla bla
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10655 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 16 mars 2013 à 04:17 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie bien ta salade. Tu fais des essais de goût, tu rectifies, tu secoues les mots, tu cherches la bonne dose, ni trop peu, ni trop de trop, une poésie bien composée, en somme.
Catherine

 
valou1


l'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on en a pas, on s'écrase.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
102 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2012
Dernière connexion
21 septembre 2018
  Publié: 16 mars 2013 à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Merci Catherine

j'aime assez les mélanges de genre, j'ai l'impression que ça apporte un petit plus au reste...

A bientôt

Valérie

  valérie, bla bla bla bla
Linda_nuit_blanche


Et pour que notre histoire ne sois jamais finie J'épouserai ton âme au seuil du paradis..Y.D.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
2083 commentaires
Membre depuis
14 août 2002
Dernière connexion
4 février 2019
  Publié: 17 mars 2013 à 00:25 Citer     Aller en bas de page

Délicieusement agréable à lire...Bravo!

  Faites moi du bien , pour me consoler que vous me faites mal....
valou1


l'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on en a pas, on s'écrase.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
102 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2012
Dernière connexion
21 septembre 2018
  Publié: 17 mars 2013 à 02:58 Citer     Aller en bas de page

merci , si cette salade vous a plu je tenterai d'en concocter d'autres!

valérie

  valérie, bla bla bla bla
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
609 poèmes Liste
26434 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 17 mars 2013 à 06:31 Citer     Aller en bas de page

Merci VALOU, ce loufoque m'a bien plu, quelle détente, j'espère que tu pourras nous en offrir d'autres
Un petit peu d'humour en passant " Dans ton cul de poule il a eu peur de passer à la casserole "
Ce fut un bon assaisonnement, merci encore
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
valou1


l'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on en a pas, on s'écrase.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
102 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2012
Dernière connexion
21 septembre 2018
  Publié: 17 mars 2013 à 11:41 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ODE 31..
et merci à toi d'avoir souri. Mon but est donc atteint.

A bientôt

Valérie

  valérie, bla bla bla bla
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 18 mars 2013 à 12:43 Citer     Aller en bas de page



Très belle salade de mots !!!

  Vers Cassés
valou1


l'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on en a pas, on s'écrase.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
102 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2012
Dernière connexion
21 septembre 2018
  Publié: 18 mars 2013 à 14:23 Citer     Aller en bas de page

merci Vers cassés.

Valérie

  valérie, bla bla bla bla
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 887
Réponses: 14
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0285] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.