Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 24
· MARIEPROSE · Véronique
Équipe de gestion
· Catwoman
13676 membres inscrits

Montréal: 27 oct 00:50:55
Paris: 27 oct 06:50:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: C'est toujours vieux un manteau Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tizen

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
105 commentaires
Membre depuis
16 mars 2009
Dernière connexion
11 août
  Publié: 29 févr 2020 à 01:34
Modifié:  29 févr 2020 à 01:37 par Tizen
Citer     Aller en bas de page

Je retrouve la nuit comme un vieux son ami
Comme un fou sa folie et un mort sa patrie
J'y retourne et mon dieu, je peux voir sur mon corps
Ressurgir d'un seul coup mes marins et leurs ports
Et les gouttes de feu et le tremblant marine
D'un pantin soulagé de s'ouvrir la poitrine
J'ai peur de n'être mort qu'au bout de mon papier
De fermer mon stylo et de ressusciter
J'ai peur d'être un enfant qui ne sait plus mourir
Qui écrit sur sa peau ce qui le fait sourire
Le camion du pompier, le sang de la maîtresse
Les morts, c'est déjà ça, ne font plus de promesses

 
HF.TELLER
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
364 commentaires
Membre depuis
24 décembre 2019
Dernière connexion
1er juillet 2020
  Publié: 29 févr 2020 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Mourir, ressusciter, mourir encore et ressusciter à nouveau...très beau texte bien rythmé.
HFT

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
601 poèmes Liste
26161 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 29 févr 2020 à 11:33 Citer     Aller en bas de page

On retrouve tant de choses, elles s'imposent souvent à notre esprit, ça nous trouble, mais on se pose des questions.
Un très beau texte.
Merci pour la lecture.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
3 octobre
  Publié: 29 févr 2020 à 13:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Tizen,
Poème très prenant....
On ne sait jamais ce que hyier nous réserve.
Amicalement
Philippe

  Ori
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
291 poèmes Liste
6503 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 1er mars 2020 à 16:14 Citer     Aller en bas de page

Waouh wahou wahou !!!

Tizen le retour ! Merci.

Eh bien, une chose dont tu ne dois pas avoir peur c'est d'avoir perdu ta poésie.

Te lire est un régal. Cet art de montrer une palette de sentiment sans en avoir l'air... c'est ta marque.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1781 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 1er mars 2020 à 18:22 Citer     Aller en bas de page

Un texte fort .....et prenant !
Un bel écrit
Merci

 
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
27 février 2019
Dernière connexion
16 novembre 2020
  Publié: 3 mars 2020 à 06:44 Citer     Aller en bas de page

Une poésie suberpement écrite, oui les morts n'offrent plus de promesse, mais sont nécessaire à la renaissance

  Fée de blé
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
3209 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 3 mars 2020 à 16:46 Citer     Aller en bas de page

Un texte surprenant par ses idées et ses bons enchainements

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19098 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 2 avr 2020 à 16:57 Citer     Aller en bas de page

Percutant, du fort de toi

Merci l'ami

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
220 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
5 janvier
  Publié: 3 avr 2020 à 11:51 Citer     Aller en bas de page

Quel plaisir à te lire... merci...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 791
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0215] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.